Publié dans Dystopie

Le sang de l’Honneur

Mirage’s Memories de Sandrine Decroix
Tome 7 : Le sang de l’Honneur


Date de parution:
2020
Nombre de pages: 628
Édition: Heartless
Format: Broché
Prix: 18.00 euros
– prix kindle: 4.99 euros
Genre: Dystopie
Note personnelle:


Résumé de l’éditeur

Sur les traces du sang de l’Honneur, Markk et les siens découvrent un monde incroyable. Mais, aussi prospères soient-elles, les Terres Immortelles sont depuis trop longtemps à la merci du Régent.
Pour déjouer les complots et apporter la paix, Markk devra avant tout retrouver la confiance perdue de ses peuples. Rien de plus difficile en vérité quand on a été absent depuis tant d’années et que plane au-dessus de vous l’Ombre d’une menace bien plus dangereuse que le Régent lui-même.

L’ultime opus qui clôt une saga palpitante.


Début du livre:
« Les Ténèbres marchent parmi nous. »

Fin du livre (attention potentiel spoiler):
« Le début et la fin. »


Mon avis

Je vais rester assez vague sur ce tome ! et peut-être parler plus généralement de la saga dans son ensemble.

OH MON DIEU, c’est une page qui se tourne, c’est fini ! J’ai du mal à réaliser. Il y a évidemment de la joie, d’avoir accompagné et découvert ces personnages pendant sept magnifiques tomes, mais aussi de la tristesse de les quitter, car je les ai aimés d’amour, j’ai pleuré avec eux, eu peur pour eux et aussi avec eux, j’ai douté, je me suis émerveillée, j’ai espéré et la fin est arrivée. Mais j’ai aussi une pointe d’excitation à l’idée de plongée dans une nouvelle aventure.

Mirage est une saga qui m’aura fait passer par de nombreuses émotions. Une saga que je suis heureuse d’avoir découverte. L’une de mes plus grosses sagas COUP DE CŒUR.

Mais voilà, c’est l’heure des adieux. Et l’autrice a divinement bien amené ce final. Un tome fort, fort en choix, en danger, les derniers masques tombent, de nouvelles alliances se forment pour le pire et pour le meilleur.

Nos héros jouent leurs dernières cartes pour un avenir heureux et serein, mais le sera-t-il pour tous ? Rien n’est moins sûr avec notre sadique préférée.

Cette saga est vraiment exceptionnelle, l’autrice a créer un univers riche, travaillé et ce dernier tome reste dans la lignée de tous les précédents, je trouvais ce tome émotionnellement intense pour moi, l’ombre de la fin planée sur moi, et inconsciemment je n’avais pas envie de les quitter. Puissant en émotion aussi par les rebondissements, les révélations, les décisions qui sont distillés dans le livre. C’est une des grandes forces de l’autrice, de vous faire passer par différent émoi, de vous bouleverser. Moi qui suis hypersensible, j’ai souvent était à fleur de peau, les nerfs à vif dans ce tome et plus généralement dans la saga.

Ce tome nous livre ces derniers secrets, les derniers rebondissements, certains prévisible, d’autre plus surprenant, Sandrine a ce génie de vous distiller des petits indices tout au long de votre lecture qui une fois la révélation avérée vous semble évident (et vous vous dites ah, mais bien sûr, quel génie cette Sandrine.) parfois vous les voyez arrivés (parfois non).

Markk n’est pas épargné (encore), on aurait pu penser que l’autrice, lui accorderait un peu de répit dans ce dernier tome (que nenni ! répit n’est pas dans le dictionnaire de Sandrine) et tant mieux, car malgré que j’ai tremblé pour lui pendant sept tomes (oui maintenant c’est fini, donc je ne peux plus trembler) je ne l’en ai aimé que plus, elle nous montre ainsi sa force, mais aussi ses failles, son désir de faire au mieux pour tous. Markk est l’un de mes personnages préférés, un homme marqué par les blessures du passé, qui porte sans se plaindre le poids du monde sur ses épaules (sexy). Un homme fort, plein de charisme, qui vous éblouie par son aura, un homme mystérieux, bref un homme complexe et parfaitement bien créer. Un autre de mes chouchous Dan, on est bien loin dans ce tome de son côté charmeur du tome 1, il a muri en quelque sorte, sa loyauté pour son ami est admirable, c’est beau, tellement beau (que je les rêve en couple, oui Sandrine, je persiste et je signe, souviens-toi que tu m’aimes lol) J’aime l’homme qu’il est devenu, j’adore sa relation avec Markk, avec Raadja » ou encore Phil, j’ai apprécié ses blessures, mais aussi sa force. Je ne peux pas ne pas vous parler de Phil, mon personnage féminin préférée, j’ai adoré la découvrir et la suivre, la voir grandir et évoluer, j’ai aimé la sentir perdue, dans ce tome, j’ai eu très peur pour elle ‘ATTENTION SPOILER, surlignez pour le découvrir J’ai eu peur de l’autrice , l’a sacrifie pour sauver les Terres Immortelles FIN DU SPOILER.

Soyons clair, j’ai adoré tous les personnages que l’autrice m’a, bon ou mauvais, ils sont tellement bien travaillés et amenés que je me suis attaché à eux. Amos par exemple a réussi à m’émouvoir, les seules qui ne m’ont pas touché, que j’ai détesté et encore le mot est faible (mais qui ont malgré tout une grande importance pour l’histoire soit Édouard, Florence et Exsyrius [non Sandrine pépé, je peux l’aimer]. J’ai énormément apprécié comment chacun apporte quelque chose à l’histoire. J’ai aimé découvrir les lombrics de ce côté du monde, bien différent de Faraj » et les autres et la Matriache, respect total, une vraie badass.

Mon cœur de guimauve c’est emballé à un moment dans le livre [Cindy, tu sais de quoi je parle], j’ai eu très peur pour mes petits Darkk et en même temps c’était si beau.

La plume de Sandrine est envoutante, poétique et addictive. J’en redemande.

Bon stop arrêtons là, de vanter cette saga et ce tome [non, mais oh] parlons de ce qui m’a manqué [en mode réfléchissons…] Ah oui, j’ai trouvé, Mhé m’a manqué, j’aurais aimé la revoir, en apprendre plus sur son avenir [mais Sandrine n’a pas dit au revoir à Mirage, alors qui sait]. En apprendre plus sur les phénix, mais aussi sur les autres races, sur le passé de certains personnages [là encore, j’ai foi en l’autrice]. Une petite copine pour Raadja » [bon ok, la je m’égare. Quoi que..]

Bref, un tome sublime qui clôture cette saga. Merci Sandrine et merci les éditions Heartless pour m’avoir permis de vivre ça. [Non Sandrine, je ne te ferrais pas une déclaration d’amour] OH puis si, je t’aimeeeeeeeeeeee (merci pour cette saga, nos échanges et nombreux fou rire, merci pour ta gentillesse. Je suis prête pour la suite et TOI ?

J’ai envie de la relire, ce n’est pas bien ça, je vous recommande cette saga chère à mon cœur !

N. B. Grâce à ce livre, je valide l’item n° 27 du défi 2021 [Un livre avec une couverture rouge/jaune/orange]


Tome 1 : La dernière cité
Tome 2 : Orianne
Tome 3 : La prophétie de l’Ombre
Tome 4 : Les survivants
Tome 5 : Méthyss
Tome 6 : Sur les traces du passé


Ynoowe

Un commentaire sur « Le sang de l’Honneur »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s