Publié dans Non classé

Le mardi sur son 31 #07

On se retrouve aujourd’hui pour un nouveau rendez-vous hebdomadaire. Il a été lancé par Les Bavardages de Sophie. Il s’agit de publier chaque mardi un petit extrait de la page 31 de sa lecture en cours.

Ayant été apprécié sur Instagram et vu que nous sommes plusieurs chroniqueuses à le faire, j’ai décidé de le lancer sur le blog.

Lapagesuivante

Design sans titre (8)

Azdakellia_Elbereth

Design sans titre (7)

AuroreKarelle

Design sans titre (6)

LesaventuresdeLéa

Design sans titre (5)

N’hésitez pas à participer vous aussi !

Publié dans Non classé

Miroirs et fumée de Neil Gaiman

Miroirs et fumée de Neil Gaiman

Titre VO: Smoke and Mirrors: Short Fiction and Illusions
Date de parution: 2003 (première publication 1998)
Nombre de page: 381
Edition: J’ai lu
Format: poche
Prix: 7.80 euros
– prix kindle: 12.99 euros
Genre: Fantastique [Créatures surnaturelles]


Résumé de l’éditeur

Une vieille dame acquiert le Saint-Graal à son insu. Lorsque le chevalier Galaad vient le lui quémander, croyant sa quête achevée, il ne se doute pas que l’épreuve la plus dure l’attend encore… Un écrivain britannique débarque à Hollywood pour adapter l’un de ses livres au cinéma. Son hôtel, jadis palace des starlettes, va devenir le théâtre d’une bien curieuse rencontre…

Miroirs d’un quotidien — le nôtre — en apparence banal mais glissant imperceptiblement vers le surnaturel ou l’absurde, voici trente textes surprenants, décalés, noirs, érotiques, souvent déroutants, toujours fascinants, qui proposent une interprétation brillante et moderne de tous les grands mythes de la littérature fantastique.


Début du livre:
« Mrs Whitaker trouva le Saint-Graal ; il gisait sous un manteau de fourrure. »

Fin du livre (attention potentiel spoiler):
« Je pense à ses cheveux aussi noirs que le charbon, à ses lèvres, plus rouge que le sang, et à sa peau de blanche neige. »


Mon avis

Je vais essayer de vous faire une chronique aussi cohérente que possible mais je ne trouve pas ça hyper évident de parler d’un livre de nouvelles. Je pense aussi que le genre « nouvelles » n’est pas du tout fait pour moi. Je trouve ça trop rapide, on n’a pas le temps de poser les choses, de s’attacher aux personnages… Ce n’est en rien un reproche au livre ou à l’auteur, non, juste un gout personnel…

Je ne peux pas vous dire que je n’ai pas aimé ce livre, mais je ne peux pas vous dire le contraire non plus en fait, c’est assez étrange. J’ai apprécié le style de l’auteur, son écriture fluide et agréable, les univers mis en place, même si j’aurai aimé y passer plus de temps. Par contre, je n’ai pas aimé toutes les histoires, sans doute parce que la plupart d’entre elles ne sont pas vraiment un hommage aux happy ends et que j’aime quand ça finit bien !

J’ai cependant adoré la première et la dernière nouvelle du livre, parce que la première parle du Graal et que la dernière est une version revisitée et un rien trash de l’histoire de Blanche-Neige et que ces deux thèmes sont deux sujets qui me passionnent totalement ! Et que le côté décalé et le contre-pied pris par rapport aux histoires originales est juste excellent.

Je vous conseille aussi de lire l’intro (oui, on la saute toujours, ok, souvent) déjà parce que les intros de Neil Gaiman sont souvent excellentes et valent la peine d’être lues mais aussi parce qu’il y a une petite surprise dedans qu’il serait très dommage de manquer.

Je vous avoue que je suis assez dépitée de ne pas avoir plus à vous dire… C’est un bon livre, vraiment, qui m’a laissé assez froide à cause de son format et pas à cause de sa qualité. Si vous êtes sensibles aux nouvelles, aux légendes urbaines et à la littérature fantastique, lisez ce livre ! Parce que le pire, c’est que même si ce livre n’a pas trouvé le chemin de mon cœur, une fois commencé, je n’ai pas pu le lâcher, je me suis juste laissé emporter par la géniale plume de Neil Gaiman et c’était super agréable !

Alors je vous en supplie, ne vous laissez pas trop influencer par mon avis un peu décousu, retenez juste que c’est un livre bien écrit, agréable et qui vaut le détour…

Bann nanazka

Publié dans Non classé

Le chardon et le tartan

Outlander de Diana Gabaldon
Tome 1: Le chardon et le tartan

Date de parution: 2014
Nombre de pages: 853
Edition: J’ai lu
Format: emi-poche
Prix: 17.50 euros
-prix kindle: 14.99 euros
Genre: Roman Historique


Résumé de l’éditeur

1945. Claire, jeune infirmière, retrouve son mari Frank Randall dans un village écossais pour une seconde lune de miel – la première a été interrompue par la guerre. Alors qu’elle se promène dans la lande, elle découvre un ancien site mégalithique où les villageoises se réunissent en secret pour célébrer d’étranges rites. Fascinée, elle s’approche d’un grand menhir fendu… et se volatilise.

Quand elle reprend conscience, elle est entourée d’hommes costumés qui se livrent bataille. Et curieusement, l’un des combattants est le sosie de son mari… A sa grande stupeur, elle comprend bientôt qu’elle est propulsée… en l’an de grâce 1743 ! Période troublée s’il en fut : l’Écosse, occupée par les Anglais, est à feu et à sang…


Début du livre:
« A première vue, ce petit coin tranquille des Highlands ne se prêtait guère aux disparitions. »

Fin du livre (attention potentiel spoiler):
« Et le monde s’ouvrit tout autour de nous, riche de promesses. »


Mon avis

J’ai commencé ce livre… En regardant le premier épisode de la série. Et j’ai bien aimé mais ma relation avec Netflix étant plus qu’irrégulière, je n’ai jamais vraiment eu l’occasion de voir la suite mais cela avait assez titillé ma curiosité pour que je me laisse tenter par le livre.

Résultat : un immense coup de cœur !

J’ai quasiment tout aimé dans ce livre ! Déjà l’histoire est géniale, je trouve ça extrêmement bien fait de présenter l’Ecosse de 1743 à travers le regard de Claire, femme résolument moderne. Le clivage improbable entre les deux époques donne vraiment une dimension intéressante à l’histoire. Quelque chose d’assez semblable aurait pu être écrit sans que les deux personnages principaux viennent d’époques différentes mais … ça aurait été dommage de manquer ça ! D’ailleurs, en parlant des personnages, pour commencer j’ai eu un peu de mal avec Claire, je n’arrivais pas bien à la cerner mais son petit voyage dans le temps la révèle vraiment et la fait sortir de sa zone de confort. Quant à Jamie… Je pense qu’il m’a fallu à peu près trois pages pour tomber totalement amoureuse de lui. Et oui, je sais qu’il m’arrive plus que souvent de tomber amoureuse de personnages mais la plupart du temps, j’oublie le personnage une fois la dernière page tournée… Là pas du tout ! Jamie est juste parfaitement imparfait. Il est entier, courageux et passionné ! Il est à la fois le Highlander de base de son époque mais ses actions sont parfois vraiment en décalage et ça donne un mélange plus que détonnant !

Comme je l’ai dit quelques lignes plus haut, j’ai quasiment tout aimé… Donc passons à ce qui crée ce quasiment. La livre est raconté du point de vue de Claire, ce qui est plutôt une bonne idée, pour vraiment donner cette différence de mentalité entre les deux époques mais ça entraîne deux ou trois passages assez bizarres dans le livre. Sur 99% du livre, ce point de vue interne passe très bien mais quand Claire se retrouve dans une situation plus que tendue voire même dangereuse mais qu’elle prend le temps de décrire le paysage ou une broche en détail, ça casse totalement le moment. Autant cette description de la part d’un narrateur omniscient aurait été normale mais venant d’un personnage dans une situation où sa vie est en danger, ça donne un sentiment des plus étranges.

A savoir aussi, ne vous lancez pas dans ce livre sans avoir le cœur bien accroché. Ces pages sont un concentré absolu de montagnes russes émotionnelles et je ne vous raconte pas le nombre de passages auxquels j’ai survécu en me répétant « ça ne peut pas finir comme ça il y a encore 7 tomes derrière ! » ce qui est stupide puisque j’ignore totalement si l’autrice n’est pas une vile sadique adepte de faire mourir ses personnages (et je suppose que ça ne doit pas être impossible de changer de narrateur en cours de saga…) !

Une dernière chose : Le 100 dernières pages (environ) sont hyper violentes émotionnellement parlant. En ce qui me concerne, je n’ai pas pu les lire d’un coup, je faisais régulièrement des pauses pour regarder quelque chose de plus léger pour respirer un peu.

En conclusion… ce livre est vraiment génial mais ne plongez pas dedans en mode bisounours parce que la réalité de l’Ecosse dans les années 1740 c’est pas mal de violence et de cruauté. Par contre, passez votre chemin si vous cherchez du fantastique, à part le voyage dans le temps de Claire, il n’y a rien de surnaturel dans ce livre.

Bann nanazka

 

Publié dans Non classé

L’éveil du sang

AISU de Isabelle Semenadisse
Tome 1: L’éveil du sang

Date de parution: 2019
Nombre de pages: 327
Edition: Auto-édité
Format: Broché
Prix: 12.00 euros
-prix kindle: 4.99 euros
Genre: Fantasy [Autre fantasy]
Note personnelle:  high fantasy fiole high fantasy fiole high fantasy fiole high fantasy fiole


Résumé de l’éditeur

Exaspérée de voir ce que les Normes avaient fait de la Terre, Mère Nature a tout rasé sans préavis sous le coup de la colère. Les compteurs remis à zéro, Elle a sélectionné un échantillon de survivants disséminés un peu partout dans le monde pour le Renewal. Le contrat était simple : tout reconstruire dans le plus grand respect de la nature.Beaucoup de siècles se sont écoulés depuis ce jour. À présent, nous sommes en 3022, la Magik est revenue sur la planète et certains Normes ont développé des dons en relation avec les animaux, les éléments ou les Esprits Légendaires. Au milieu de ces Magiks, il y a moi, Frédérique. Je suis une Norme Sans-pouvoir sur le point de terminer ma formation de Gardien des arts et de réaliser mon rêve. Mais malheureusement, mon passé semble me rattraper. Je pensais mener une petite vie tranquille en servant le ministère de l’Ombe, mais non ! À la place, je me retrouve à affronter un monde que j’exècre, mon tuteur dont le passe-temps préféré est de me pourrir l’existence, sans oublier le Légendaire Esprit dragon à cause de qui ma vie va basculer. Il y a des jours comme ça… on devrait vraiment rester coucher.


Début du livre:
«Notre planète a beaucoup évolué depuis le Renewal. »

Fin du livre (attention potentiel spoiler):
« Je glisse le sabre dans son fourreau et ordonne à mon Esprit de décoller en direction des vieilles forges. »


Mon avis

Je remercie l’autrice pour l’envoi de son livre, pour sa gentillesse et @melanie_wolf_books pour la découverte.

Dans ce premier tome, on apprend que la Nature a fait table rase du passé pour repartir de zéro. Dans ce monde futuriste, les humains appelés maintenant Normes possèdent tous la Magik, mais leurs dons diffèrent suivant les personnes. Ils sont représentés en trois grandes familles : Les Magikans, Les Traditionnels et les Légendaires.

Les Traditionnels sont des muteurs, ils peuvent donc se transformer en animaux, Les Magikans sont liés aux éléments, quant aux Légendaires, ils peuvent projeter leur Esprit tel que : Dragon, Phœnix… Tous sont gouvernés par les Ultimes qui sont à la tête de l’administration de l’Ombe.

C’est dans cet univers remodelé que nous allons suivre Frédérique, jeune femme de vingt ans dite SANS-POUVOIR, elle s’apprête à finir sa formation de Gardiens des Arts. La jeune femme à son petit caractère et ne donne pas facilement sa confiance. Alors qu’elle espérait enfin vivre une vie tranquille, son passé la rattrape et tout son monde va basculer.

J’ai beaucoup apprécié ce monde créé par l’autrice, il est original, riche, travaillé. L’histoire de Frédérique se dévoile petit à petit au fil des pages, les intrigues et les complots se révèlent et on se laisse happer par l’aventure. J’ai aimé qu’outre les animaux légendaires, les autres soient plus communs et atypiques, pas de classiques loups, ou grands félins, ici on a biche, renard, rhinocéros, j’ai trouvé que ça apportait vraiment une touche unique au roman.

J’ai aimé les personnages, autant les principaux que les secondaires. J’aimerais en apprendre plus sur nombre d’entre eux. J’ai eu un petit coup de cœur pour Raphaël qui est mystérieux et charismatique. J’ai adoré la présence des dragons et j’espère pouvoir les découvrir bien plus dans la suite des aventures.

La plume de l’autrice est fluide et son roman se lit très vite tant il est addictif. Mon seul petit bémol (histoire de chipoter) serait certains dialogues qui m’ont perturbé, car je n’étais pas habitué à lire ça. Je m’explique : parfois l’autrice marque un « mouais » ou « aaaaahhhhhh » qui m’ont quelque peu surprise, j’ai plus l’habitude de voir une narration pour expliquer une telle réaction. Mais ce n’est pas ce petit détail qui m’a empêché de dévorer ce roman !

En conclusion, un premier tome prometteur et très agréable dans un univers original et addictif. Hâte de pouvoir découvrir le deuxième tome !

bann aurore


partenaire

Althéa_Rose

Publié dans Non classé

Aime-moi, je te fuis

Aime-moi, je te fuis de Morgane Moncomble

Date de parution: 2018
Nombre de pages: 474
Edition: Hugo Roman
Format: broché
Prix: 17.00 euros
– prix poche: 8.50 euros
-prix kindle: 9.99 euros
Genre: New Adult
Note personnelle:  rose new adult rose new adultrose new adultrose new adultrose new adult      


Résumé de l’éditeur

Tout le monde sait que la meilleure façon d’oublier son ex est de s’envoyer en l’air avec un inconnu. Non ? En tout cas, Zoé en est persuadée. Justement, elle trouve l’homme parfait pour le job dans un bar irlandais : un sourire idiot, un corps parfait et un pull de Noël ridicule, que demander de plus ? Zoé l’aurait même rappelé… s’il n’avait pas été le pire coup de sa vie.

C’est décidé, Jason arrête les plans d’un soir. Il aurait dû comprendre le message plus tôt, mais cette nuit avec l’inconnue aux cheveux roses l’a convaincu : plus jamais ! Du moins jusqu’à ce que l’inconnue en question s’avère être Zoé, la colocataire de son meilleur ami Loan.

Le souvenir de leur nuit catastrophique les pousse à se détester dès le début. Mais lorsque Zoé vient lui demander de l’aide, Jason lui propose un deal qu’elle ne pourra pas refuser.


Début du livre:
«Vous voulez savoir un truc complètement fou ? Il y a entre deux cents et quatre cents milliards d’étoiles dans la Voie lactée. »

Fin du livre (attention potentiel spoiler):
« Je regarde le globe tourner, le cœur battant… avant de l’arrêter de doigt. »


Mon Avis

Dans ce livre, on va suivre Zoé et Jason. Au début du livre, Zoé est désespérée, elle a beaucoup de mal à oublier son ex. Elle va donc décider de s’envoyer en l’air avec un inconnu qu’elle croise dans un bar. Cet inconnu c’est Jason, alors qu’il avait décidé de ne plus avoir des plans d’un soir, lorsqu’il voit Zoé, il décide de quand même se laisser tenter. Malheureusement, pour l’un comme pour l’autre, tout ne va pas se passer comme prévu lors, car ayant décidé de ne plus se revoir aucun n’avait pris en compte leurs amis communs, étant donné que Zoé est la colocataire du meilleur ami de Jason, Loan. Dans cette coloc, nous avons donc, Zoé, Loan et Violette. Trois amis qui s’entendent super bien et nous suivons aussi Ethan, ami de Loan, car ils bossent ensembles et meilleur ami de Jason. Nous allons donc suivre sur la majeure partie de l’histoire ces 5 amis.

ATTENTION SPOILER (surlignez pour le découvrir)  Si vous avez lu le tome 1, vous savez que Violette et Loan sont surnommés les Violan et que ce sont le premier couple de cette saga et donc qu’ils s’entendent plus que bien ! FIN DU SPOILER

En ce qui concerne l’histoire, j’ai adoré les risques pris par l’auteur, on a des flashbacks pour comprendre ce qui s’est passé avec l’ex de Zoé et pourquoi cela l’attriste autant alors que cela fait quand même très longtemps que cela s’est passé. De plus, j’ai aimé suivre la vie de Zoé, on va faire la rencontre de sa mère et de son frère que je n’ai pas du tout aimé, mais pas du tout ! Ensuite, la relation qui s’installe entre Zoé et Jason est très bien faite, on ne met pas la charrue avant les bœufs, l’autrice prend son temps et on l’en apprend toujours plus sur leurs vies. On traite également beaucoup de sujets différents que je ne mettrai qu’en spoiler pour ceux qui veulent, car j’ai été agréablement surprise de le découvrir durant ma lecture et de ne pas le savoir avant.

ATTENTION SPOILER (surlignez pour le découvrir) On a le sujet de la boulimie qui est traité, de la perte d’un être cher, de la bisexualité et de la violence fraternelle. FIN DU SPOILER

Parlons maintenant des personnages. On suit plusieurs personnages dans ce roman c’est pourquoi j’ai fait le choix de ne parler que de ceux qui m’ont marqué ! Tout d’abord, la principale concernée : Zoé ! J’ai vraiment adoré ce personnage, elle est atypique, elle a les cheveux roses, elle s’assume complètement et c’est le premier point qui m’a plu chez elle. De plus, Zoé a une vie difficile, notamment avec son frère qui est insupportable et détestable au plus haut point, mais aussi avec sa mère qui est une mère inexistante et complètement passive. On apprend aussi ce qui s’est passé avec son ex ce qui l’a encore un peu plus détruite. On a également le personnage de Jason, le second concerné, dès le départ j’aimais beaucoup ce personnage, dans une bande d’amis, c’est un peu le mec qui fait des blagues nulles, la plupart du temps de cul, évidemment, mais qui au fond est vraiment très émotif et tellement mignon. Jason est toujours là pour ses amis, notamment pour Ethan, son meilleur ami qui le conseille la plupart du temps en histoire d’amour. Mais il est aussi très présent pour Zoé ce que j’ai trouvé adorable. On a également le personnage de Bryan, le frère de Zoé, et alors lui, j’ai eu envie de le claquer durant tout le roman ! C’est un personnage horrible, c’est un manipulateur et un homme violent envers sa sœur. À chaque fois qu’elle est heureuse, il vient tout gâcher, il est toujours là quand il ne faut pas, partout comme un aimant et je l’ai détesté pendant tout le roman. Enfin j’aimerais m’attarder sur un dernier personnage cependant c’est un personnage quelque peu spoilant donc je préfère le mettre en spoiler, si vous avez lu le spoiler au-dessus sur les thèmes abordés cela ne vous spoilera pas, mais si vous ne voulez pas en savoir plus que ce qu’il y a dans le résumé ne lisez pas ce qui va suivre et on se retrouve juste après le spoiler.

ATTENTION SPOILER (surlignez pour le découvrir) Nous allons également dans ce roman, pendant les retours dans le passé, suivre Sarah, ex petite amie de Zoé, j’ai fait le choix de passer cela en spoiler, car moi j’ai été agréablement surprise que son ex soit une femme et donc c’est pour cela que je n’ai pas genré les pronoms lors de ma chronique. Sarah est une fille géniale, j’ai adoré son caractère, elle aime profondément Zoé et fait tout pour la sortir des griffes de son frère qui interdit à Zoé d’être avec une femme. Bref, je dirais que environ 30/40 % du roman tourne autour de Sarah et de comprendre pourquoi sont-elles séparées et pourquoi Zoé est autant attristée. J’ai vraiment adoré suivre Sarah également dans le passé même si c’est seulement du point de vue de Zoé et qu’être dans sa tête à certains moments aurait pu être intéressant, j’ai quand même aimé ce choix de l’autrice. FIN DU SPOILER

Maintenant, parlons de la plume de l’autrice. J’ai adoré encore une fois lire un livre de Morgane Moncomble, à chaque fois ses histoires me transportent. Elle a le don de rendre ses livres addictifs et faire que ce soit des pages turners. Je l’ai lu en 3 jours celui-ci, le premier m’avait pris une semaine. J’ai beaucoup aimé les flashbacks et j’ai trouvé que l’autrice les avait très bien intégrés de façon à ce que la lecture soit fluide et que cela colle avec l’histoire. Morgane Moncomble a également une plume qui nous fait rire, elle met parfois ses personnages dans des moments embarrassants et ça me fait beaucoup rire à chaque fois. On passe du rire aux larmes, tout cela dans une fluidité parfaite.

Pour conclure, un très bon second tome, j’ai vraiment très hâte de lire un autre livre de l’autrice et je suis très triste de quitter les Zason et les Violan ! Alerte spoiler : ou plutôt les Dahson, lisez, vous comprendrez ! Fin du spoiler.

Je vous fais des gros bisous et vous souhaite de bonnes lectures.

Lea bann

 

Publié dans Non classé

R.B Devaux

 

_DSC0018

Nom: Devaux
Prénom: R.B. (prénom Sabine)
Âge: 43 ans
Ville: Uzès
Enfant(s): 2
Travail: informaticienne dans un lycée
As-tu des animaux ? Oui, deux chiens. Si non, un animal préféré ? Les chiens
Passion(s) : lire, écrire, cuisiner, dessiner, la mode.
Couleur: rouge/noir/vert.
Chanson du moment: Green light de Lorde, What lovers do de Maroon V, Set fire to the rain d’Adele, Makeba de Jain et Sexy and I Know It de LMFAO.

Auteur(s) préféré(s) : Charles Baudelaire, Shakespeare, Cassandra O’Donnell, Samantha Young, Laurelin Paige, Frederique de Keyser.
Livre(s) préféré(s): Les Fleurs du Mal, Rebecca Kean, Succubus blues, London road, Jane Eyre, Les hauts de Hurlevent, Au bonheur des dames, Kate Daniels, Hamlet, Luxuria, Ugly Love, Maybie someday, Vicious de L.J. Shen, Dirty Duet et fixed on you de Laurelin Paige, Maron noir de D.C. Odesza,Play de Kylie Scott, Sidhe de Sandy Williams, Le sang des anges et La lame de l’archange de Nalini Singh.

Livre(s) de l’auteur : Les Gardiens d’Apophis

  • Renaissance

Résumé: Dans la lutte entre le bien et le mal, êtes-vous sûr d’être dans le bon camp ?XXIe siècle. Le monde vit sous la coupe de différentes races de surnaturels qui se partagent le pouvoir sans que les humains en soient conscients. Seuls les membres de l’élite connaissent leur existence. Les plus puissants sont les vampires, fondateurs d’un réseau d’humains affiliés à leur cause, qu’ils soumettent grâce à la magie. Alanna est née au service du maître le plus puissant d’Europe. Prisonnière du domaine Richmond, elle espère que le jour de la cérémonie de la marque ultime sera celui de son ascension. Si la jeune femme souhaite commencer une nouvelle vie, elle est toutefois loin de se douter de ce qui l’attend. Tandis qu’Alanna cherche sa place, elle n’imagine pas les forces qui la menacent et qui pourraient faire basculer le destin du monde tel qu’elle le connaît.

 

Facebook : https://www.facebook.com/RB-Devaux-141408802873625

Instagram: https://www.instagram.com/r.bdevaux/

Twitter : https://twitter.com/DevauxRb