Publié dans Le coin détente

Good Omens

Titre VO: Good Omens
Titre VF: 
Good Omens
Créateurs: Neil GaimanAnnée de sortie: 2019
Genre: Comédie/Fantastique
Casting: Michael Sheen dans le rôle de Aziraphale
David Tennant dans le rôle de Rampa 

Résumé: Un duo improbable, un Ange exigeant et un Démon qui vit en liberté, ont pris goût à la vie sur Terre et sont obligés de former une alliance pour arrêter Armageddon. Mais ils ont perdu l’Antéchrist, un garçon de 11 ans qui ignorait qu’il était censé provoquer la fin des temps, les forçant à se lancer dans une aventure pour le retrouver et sauver le monde avant qu’il ne soit trop tard.


Saison 1

Autant prévenir tout de suite, cette série est une adaptation d’un de mes livres préférés écrits par deux auteurs que j’adore, alors oui, j’ai abordé le visionnage un peu en mode groupie.

Déjà, Amazon Vidéo a adapté American Gods (de Neil Gaiman) d’une façon formidable ! Bon, bien sur, j’ai détesté vu que c’est le seul livre de cet auteur que je n’ai pas aimé mais c’était super bien fait ! Donc, j’étais plutôt confiante sur ce que la plate-forme allait produire.

J’ai eu un premier moment de panique en voyant les acteurs choisis. Je me suis assez rapidement faite à l’idée de David Tennant pour Rampa mais Michael Sheen était tellement loin de mon Aziraphale parfait que j’étais plus que réservée. Si quelqu’un d’Amazon passe ici, j’en suis désolée, j’ai eu tort, vous avez trop bien géré, c’était juste excellent !

Je vais essayer d’être objective.

Première chose, la série est ultra fidèle au livre du coup, l’histoire ne peut être que formidable ! Tous les acteurs sont géniaux dans leurs rôles mais mention spéciale pour David Tennant qui m’a rendu Rampa encore plus sympathique que dans le livre. Il ajuste ce qu’il faut de décontraction pour incarner le personnage. D’ailleurs dans le livre, j’étais folle de l’ange alors que dans la série, je suis totalement passé du côté obscur de la force. Concernant les personnages, il y a vraiment une attention dans les petits détails qui font toute la différence. Par exemple, le démon a une montre totalement démentielle ! J’avoue que je suis incapable de me souvenir s’il en est fait mention dans le livre et aussi, on ne la voit bien que dans le premier épisode quand ils attendent l’arrivée du chien des enfers… Mais cette montre est juste précisément dans l’esprit du personnage, à tel point que dans les épisodes suivants, on la cherche (et on la trouve à chaque fois d’ailleurs, vu son côté imposant!). Et notons aussi au passage le choix absolument génial d’avoir choisi une femme pour faire la voix de Dieu (non, je vous spoile pas vu qu’on le sait des les premières seconde de la série!)

La mise en scène est excellente, c’est super bien tourné et surtout, SURTOUT, on sent un vrai respect de l’œuvre originelle ! Je pense que c’est dû en partie au fait que le grand et formidable Terry Pratchett ne soit plus de ce monde. Parce que dans American Gods, l’ajout de sous intrigues à permis de prolonger l’histoire à outrance et ça ne me gène pas vu le peu d’affection que j’ai pour ce livre mais je pense que ça m’aurait vraiment peiné (oui peiné) qu’ils fassent la même chose avec Good Omens. Vu que dans les deux cas, Neil Gaiman participe activement à la série,forcément, ça reste dans l’esprit des livres mais c’est pas une raison…

Bref, en trois jours (le temps qu’il m’a fallu pour regarder les 6 épisodes de la saison 1) cette série est devenue l’une de mes préférées ! Je ne peux que vous la conseiller même si vous n’avez pas lu ce chef d’œuvre de la littérature fantasy qu’est De bons présages.
Certes, on peut regretter que la série soit aussi courte mais c’est très bien comme ça ! Le livre est adapté en une saison et j’espère sincèrement qu’ils vont s’arrêter là. Faire une saison 2 serait clairement une tentative d’engendrer plus d’argent et sans sens réel. Dans le dernier épisode, ils ont lancé une perche de saison 2 mais comme ils se sont auto coupé l’herbe sous les pieds, j’ai bon espoir qu’ils en restent là.

Je n’ai qu’un seul petit regret sur cette série, j’aurai tellement aimé que le cavalier de l’Apocalypse qui symbolise la Mort soit plus proche de La Mort des téléfilms du Disque Monde, oui, elle est kitch, oui le cavalier fait grave flipper, oui la Mort de Pratchett a un côté décalée mais je l’avais imaginé comme ça dans ma tête parce que j’avais l’impression que c’est le sentiment que dégageait le livre. La Mort n’est pas mauvaise en soi, elle fait partie de l’ordre des choses. Bon après, je veux bien admettre qu’un cavalier de l’Apocalypse doit être un minimum flippant.

Vous êtes encore là ? Non, j’ai plus rien à dire, allez regarder la série !

Bann nanazka

2 commentaires sur « Good Omens »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s