Publié dans Contemporain [Littérature blanche]

Les possibles

Les possibles de Virginie Grimaldi

Date de parution: 2021
Nombre de pages: 378
Édition: Fayard
Format: Ebook
Prix: 13.99 euros
– prix broché : 19.50 euros
Genre: Contemporain [ Littérature blanche ]
Note personnelle: 


Résumé de l’éditeur

Juliane n’aime pas les surprises. Quand son père fantasque vient s’installer chez elle, à la suite de l’incendie de sa maison, son quotidien parfaitement huilé  connaît quelques turbulences.
Jean dépense sa retraite au téléachat, écoute  du hard rock à fond, tapisse les murs de posters d’Indiens, égare ses affaires, cherche son chemin.
Juliane veut croire que l’originalité de son père s’est épanouie avec l’âge, mais elle doit se rendre à l’évidence  : il déraille.
Face aux lendemains qui s’évaporent, elle va apprendre à découvrir l’homme sous le costume de père, ses valeurs, ses failles, et surtout ses rêves.
Tant que la partie n’est pas finie, il est encore l’heure de tous les possibles.


Début du livre:
« Papa.
C’est le premier mot que j’aie su prononcer. »

Fin du livre (attention potentiel spoiler):
« J’enfonce une touche. C’est parti. »


Mon avis

Ce n’est plus un secret j’aime les romans de Virginie Grimaldi comme j’aime le chocolat pour ceux qui me connaissent vous savez donc comme c’est important.

J’ai lu ce livre grâce au partenariat que j’ai eu avec Fayard et Net galley, franchement je n’y croyais pas du tout ayant très souvent demandé les livres de virginie Grimaldi et il a été accepté. Hourra Youpi Tralala. Oui c’est à peu près ce que j’ai fait en recevant la réponse positive.

Ce livre comme tous les livres de l’auteur vous touchera au plus profond de vous-même, il vous fera rire et pleurer, vous fera réagir et c’est à ça que l’on reconnait un très bon livre.

C’est une nouvelle fois un vrai coup de cœur, du baume au cœur et une boule de tristesse à la fois. C’est une belle histoire, une très belle histoire un très beau hommage à tous les malades qui oublient petit à petit leurs souvenirs et leur vie mais aussi un bel hommage aux personnes qui se retrouvent dans ce tourbillon, et qui sont très souvent mal aidé les aidants, la famille, l’entourage qui voit la personne aimer changer et oublier.

Jean est le père de Juliane et Adèle cette dernière vit aux Etats-Unis à Chicago et nous l’a découvriront plus en fin du roman avec la traversé de la mythique route 66.

La maison de Jean est partie en fumée, et il va aller vivre chez sa fille Juliane, qui n’était pas prête à recevoir son père chez elle.

Jean est un peu décalé il est un accro du téléshopping est achète tout ce qui passe à la télé donc il se retrouve très vite avec des choses loufoques. Un peu comme lui d’ailleurs.

Au fur et à mesure juliane va se rendre compte que quelque chose ne tourne pas rond chez son père, il y a autre chose que d’habitude, il perd souvent ses affaires, oublie les choses, ne se situe pas à la bonne période, ou la bonne saison.

Et un jour le verdict tombe Jean est malade de cette maladie qui vous fait oublier ce que vous avez fait, ce que vous avez dit et puis oublier qui sont les gens qui vous entourent.

Ce livre est un bel hommage aux malades et aux aidants, à la famille souvent démuni qui est le premier à souffrir du manque de soutien

Nous terminons le livre avec un très beau et émouvant voyage sur la route 66, franchement pour bien la connaitre et pour tous ceux qui la connaissent vous y êtes, pour les autres vous allez voyager avec Jean, Adèle et Julianne.

Je vous recommande ce roman qui m’a fait rire, réfléchir, rêver et le dernier sans ‘’r’’ pleurer.

Citations du roman:

‘’Le premier homme de notre vie disparaît peu à peu. On ignore combien d’heures il nous reste aveec lui…’’

‘’…des blagues pas forcément droles et maintenant, on les attend, on les espère, on ne veut pas qu’elles disparaissent.’’

‘’Je voulais toucher mon nez avec ma langue. Encore quelques années d’affaissement, et j’y arriverai’’

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s