Publié dans Dystopie

Antrum

Six pieds sous Terre de Megära Nolhan
Tome 1 : Antrum

Date de parution: 2020
Nombre de pages: 425
Édition: Autoédité
Format: Broché
Prix: 15.99 euros
– prix ebook: 4.99 euros
Genre: Dystopie
Note personnelle :


Résumé de l’éditeur

Les Anciens ont détruit le monde. Ils ont forcé l’humanité à descendre sous terre pendant que la Terre guérissait. Mais la Terre n’a pas guéri.Il ne reste pas grand-chose de l’humanité. Les survivants ont trouvé refuge dans un biodôme souterrain : Antrum.Jaleena, vingt ans, a toujours vécu sous terre. Elle n’a qu’une vague idée du monde du dehors, encore ravagé par les radiations causées par ses ancêtres. Elle se bat pour devenir médecin et sortir sa famille de la misère. Alors qu’elle échoue une énième fois au concours d’entrée en médecine, une étrange épidémie fait son apparition et décime son peuple, qui n’a pas les moyens de se guérir.Car à Antrum, l’oxygène a depuis longtemps remplacé l’argent.


Début du livre:
« J’ouvre les yeux avec une boule au ventre. »

Fin du livre (ATTENTION SPOILER, surlignez pour le découvrir):
« – Dites au Leader Reyes que j’accepte. »


Mon avis

J’ai lu ce livre dans le cadre d’un service presse et je remercie l’autrice pour l’envoi et pour sa confiance.

Je remercie aussi Léa pour cette lecture commune !

Ce livre est une dystopie, c’est un genre que j’affectionne (j’ai adoré Les Oubliés de Léna Jomahé et la saga Mirage’s Memories de Sandrine Decroix) et ce premier volume m’a tout aussi convaincue que mes autres lectures du genre.

Dans ce roman, on apprend que la Terre ne serait plus vivable. Des années plus tôt, les Hommes ont fui sous terre dans la station Antrum, qu’ils ont construit et aménagé. Dans ce nouveau monde, l’argent n’existe plus, la denrée marchande est l’oxygène ! Tout se monnaye à coup d’oxygène.

Vous voulez manger, vous donnez 45 minutes d’oxygène, une douche 20 minutes etc…

Jaleena ne connait que ça, membre du niveau 2, palier de la « sous-caste », elle aspire à devenir médecin. En attendant, elle travaille au ravitaillement en oxygène.

Vous l’aurez compris, à Antrum, tous ne sont pas égaux : les niveaux 4, où vivent le « gouvernement » et les privilégiés, les niveaux 1 et 3 étant des zones de travail, le « petit peuple » est donc relégué au second niveau. Au fil de notre lecture, nous allons découvrir avec notre héroïne l’injustice et la précarité qui frappent ce secteur.

Quand une étrange maladie vient les frapper, tout se complique encore plus. Jaleena et sa grand-mère, qui soigne illégalement les habitants de leur étage, se retrouvent impuissantes devant ce nouveau mal. Les soins légaux deviennent exorbitants pour aucun résultat. Le gouverneur prend alors des décisions drastiques envers les niveaux 2, sous prétexte que cela aidera les scientifiques à vaincre ce nouveau virus. Jaleena, ses amis et tous les niveaux 2 se sentent trahis.

En parallèle, notre jeune amie apprend la vérité sur son passé familial. Alors, quand son amie Cléo est elle-même victime de cette étrange maladie, Jaleena n’hésite pas et tente le tout pour le tout en remontant à la surface. Malgré la peur et n’ayant plus rien à perdre, elle fonce, poursuivit par les soldats qui ne peuvent la laisser faire.

Arrivée sur Terre, Jaleena va de surprise en surprise. Après quelques jours de vie précaire, la jeune femme découvre que l’air de la planète est totalement respirable, que la faune et la flore ont repris leur droit mais surtout que d’autres humains y sont présent. L’espoir pour les siens est-il là ?

J’ai aimé le mystère qui entoure le personnage de Gaia, surtout parce que je sais que c’est le titre du tome 2, donc je me demande qu’elle est son rôle dans tout cela et dans l’avenir de Jaleena et des siens. Gaia n’est pas un personnage comme les autres et elle m’intrigue vraiment beaucoup !

Puisque je suis sur les personnages, je ne peux pas ne pas vous parler d’Ezra, un personnage qui m’a d’abord intrigué car il n’a rien à faire là où il est, et puis son intérêt pour notre héroïne est bizarre… puis le masque tombe et là c’est la surprise, la stupéfaction. Mais nous a-t-il révélé tous ses secrets ?
J’ai beaucoup aimé la grand-mère de Jaleena et ses amis, un petit groupe éclectique mais soudés et unis. Quant à la principale intéressée, notre jeune héroïne, je l’ai de suite adoré ! Posée, réfléchie, elle voit plus loin que ce qu’on lui impose, elle est altruiste et courageuse, elle est tout ce que j’aime j’ai un personnage.

Un final inquiétant, avec un retournement de situation inattendu ! J’ai peur pour notre heroine et les siens, peur pour la liberté de ce peuple !

L’autrice a réussi à m’embarquer dans son univers dès les premières pages. C’est très bien écrit, addictif, une plume fluide et agréable, un univers travaillé, détaillé et complexe. Un vrai coup de cœur ! Je vous recommande ce livre, vous allez vous évader et vous régaler !

Pour ma part, j’ai hâte de plonger dans le tome 2 afin de découvrir la finalité de cette histoire.


La chronique de Léa

Note personnelle :

Tout d’abord, merci à l’autrice pour l’envoi de son roman en service presse papier.

L’histoire: Nous sommes dans un univers où la Terre n’est plus respirable et où les gens ont décidé de creuser et de vivre sous Terre. Dans ce nouveau monde du nom d’Antrum, la monnaie est l’oxygène et tout s’échange contre de l’oxygène. Jaleena, notre protagoniste, est une jeune femme du Niveau Deux – à savoir qu’il y a quatre niveaux et que le quatrième est le plus puissant. Elle aide sa grand-mère pour soigner les malades et les blessés de son niveau. Depuis quelques temps, une étrange maladie emporte un à un les habitants, avec des symptômes identiques pour tous. Malheureusement, Jaleena et sa grand-mère ne trouve aucun remède jusqu’au jour où Cléo, une amie de Jaleena a des débuts de symptômes et où notre héroïne va partir dans une quête folle pour sauver son amie. Et si la Terre était respirable ?

J’ai adoré cette histoire, l’univers est hyper intéressant et c’est très palpitant. L’histoire est très addictive et on a envie de savoir ce qu’il va arriver à nos personnages.

Les personnages: Nous suivons donc Jaleena, une jeune femme ambitieuse et très courageuse, que j’ai adoré suivre. Ensuite, nous suivons sa grand-mère, un personnage très attachant également et qui m’a beaucoup touchée. Puis, il y a Ezra, un homme du niveau quatre que j’ai détesté, je vous laisserai découvrir pourquoi. Nous suivons également tous les amis de Jaleena, tous aussi sympathiques les uns que les autres. Il y a également, Axel, un personnage qui arrive plus tard et que j’ai surkiffé, j’ai eu un coup de cœur pour ce personnage. Enfin, il y a le Leader Reyes, le chef d’Antrum sur qui j’aimerais m’attarder, c’est un personnage exécrable et qui remplit parfaitement son rôle de chef de dystopie horrible et manipulateur.

La plume: J’ai vraiment aimé la plume de l’autrice qui est très travaillée et qui m’a entraîné du début à la fin. Elle m’a complètement menée en bateau et je ne m’attendais pas du tout à cette fin. Je vais vraiment suivre ce que fait l’autrice car du aussi bon que celui-là, je suis preneuse .

Ps: c’est une autrice sadique : mon dieu, cette fin!!!!!!

En résumé, je vous recommande vraiment cette dystopie qui se lit vraiment très vite avec des personnages attachants, une belle plume et un univers travaillé. J’ai vraiment hâte de lire le tome 2 qui est la fin de cette histoire, puisque c’est une duologie.

J’espère que cette chronique vous aura plu je vous fais de gros bisous et vous souhaite de bonnes lectures les amis.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s