Publié dans Frissons & Suspens [Thriller], Jeunesse

Le laboratoire secret

Hippocampus de Bertrand Puard
Tome 1: Le laboratoire secret 

Date de parution: 2020
Nombre de pages: 240
Édition: Seuil
Format: Broché
Prix: 14.00 euros
-prix ebook: 9.99 euros
Genre: Jeunesse/ Thriller
Note personnelle: thrillerthrillerjeunessejeunesse


Résumé de l’éditeur:

Ada, 13 ans, est la fille du professeur Varole, le célèbre neurologue qui dirige l’Hippocampus, une clinique ultramoderne. Passionnée par la science du cerveau, Ada est la digne fille de son père.

Quand celui-ci disparaît mystérieusement, elle est persuadée qu’elle trouvera l’explication dans son laboratoire secret – auquel, jusqu’alors, elle n’a jamais eu accès.

Elle y fait la connaissance de trois patients sur lesquels son père menait d’étranges expériences de transferts de mémoire… et découvre chez chacun d’eux le souvenir de l’accident qui a tué sa mère, 12 ans auparavant.

Pourquoi son père a-t-il greffé ses propres souvenirs sur ses patients ? Et pourquoi ceux d’un événement si particulier et douloureux ?

Ada n’est certaine que d’une chose : c’est en répondant à ces questions qu’elle découvrira ce qui est arrivé à son père.

Et qu’elle aura une chance de le retrouver…
Un thriller d’anticipation entremêlé d’une poignante histoire d’amour filial.


Début du livre:
« En homme de science, Jules Varole s’était toujours demandé combien de temps les souvenirs survivaient à la mort »

Fin du livre (Attention spoiler, surlignez pour le découvrir):
« – Maman?»


Mon avis

Tout d’abord merci à Babelio de l’envoi de ce roman via leur masse critique.

L’histoire :  Nous suivons Ada, jeune fille de 13 ans. Pour son âge, celle-ci est en avance et pourrait être comparée à quelqu’un de surdoué. Son père est un célèbre neurologue et gère une clinique ultramoderne, l’Hippocampus. Sa mère est morte dans un accident de voiture il y a bien longtemps et son père s’en veut toujours et il est persuadé que sa femme n’est pas morte. Pour essayer de retrouver celle-ci, désespérément, il va faire de nombreux tests sur des patients volontaires concernant la partie du cerveau qui gère la mémoire : l’hippocampe. Cependant, un jour il va disparaître. Au bout de quarante huit heures, notre jeune héroïne va commencer à s’inquiéter pour son père et va  être convoquée par le conseil de la clinique qui vont décider de la mettre directrice, à seulement 13 ans. Ada reste hésitante mais accepte provisoirement ce poste en ayant comme idée derrière la tête de partir à la recherche de son père, mais avant cela, elle va devoir traiter le cas de plusieurs patients qui ont subi les expériences de son père et qui ont tous la même vision : l’accident de sa mère. De plus, Sigmund, un jeune garçon de quelques années son cadet, qui est amené par ses parents qui sont inquiets, car il tente sans arrêt de se suicider et dit qu’il est mort de toute façon, qu’il n’existe plus. Ada va résoudre le problème de ce jeune garçon et il va donc décider de l’accompagner chercher son père. Les deux enfants vont donc partir dans une quête folle pour retrouver le père d’Ada. J’ai adoré cette histoire, ça se lit vite, l’enquête est palpitante et on ne prend pas les enfants pour des débiles car même moi je n’ai pas vu venir la fin. 

Les personnages : Tout d’abord, il y a Ada. J’ai adoré cette fille. Elle est drôle, intelligente et très sympathique à suivre. De plus, j’ai adoré Sigmund, un personnage très intéressant à suivre et très attachant. Puis, il y a Jules, le papa. Ce personnage m’a beaucoup touchée, à la recherche de sa femme qu’il aime énormément, en vain. J’ai adoré le suivre. Enfin, il y a Charles, un personnage qui m’a énervée du début à la fin, toujours négatif et très odieux mais qui est important à l’histoire et que j’ai aimé suivre tout de même.

La plume :  J’ai beaucoup aimé la plume de Bertrand Puard, pour de la littérature jeunesse, l’écriture reste travaillée et c’était agréable. De plus, son histoire est bien menée, c’est fluide et ça se lit extrêmement vite, ce qui était vraiment cool. Enfin, il a crée une enquête poignante et il a le don d’intégrer des révélations inattendues. Je regarderai avec attention ce qu’il a écrit d’autre.

En résumé, j’ai adoré ce roman, je ne me suis pas du tout ennuyée et je n’ai qu’une envie, c’est de lire la suite. J’attends le tome 2 de pied ferme. Je vous recommande chaudement cette histoire, vous ne serez pas déçus, si vous aimez les enquêtes dans les livres jeunesses, ce roman est fait pour vous.

J’espère que je vous aurai donné envie de lire ce roman, je vous souhaite de bonnes lectures et vous fais de gros bisous.

bann lea

 

 

2 commentaires sur « Le laboratoire secret »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s