Publié dans Dystopie

Cruel paradoxe

Va mourir ! de Sienna Pratt
Tome 1 : Cruel Paradoxe

Date de parution: 2021
Nombre de pages: 177
Édition: auto édité
Format: ebook
Prix: 4.99 euros
– prix broché: 14.99 euros
Genre: Dystopie
Note personnelle: 


Résumé de l’éditeur

À mi-chemin entre urban fantasy et post apocalyptique, cette rencontre hors du commun d’une Déesse viking et d’un ancien commando paraplégique est percutante !

Tome 1 – Cruel Paradoxe

Lorsque Freyja sort de stase, c’est un monde dévasté qui s’étend autour des ruines qui abritaient son tombeau.

Assoiffée, elle erre parmi les décombres désertés de cette étrange civilisation. Où sont les lagons, les montagnes et les fiers guerriers de Nord Veg ? Quel est cet endroit ? Et quelle est cette guerre pernicieuse qui sévit ?

Quand enfin elle croise quelqu’un, ses certitudes s’effritent. Milow, ancien commando dont elle espère s’abreuver, lui échappe malgré son handicap. Serait-il un mage ?


Début du livre:
« Droit devant, l’infini du ciel se pose sur les montagnes enneigées du Nord Veg. »

Fin du livre (Attention spoiler, surlignez pour le découvrir):
« Puis, elle apparaît.
Vivante.
Immortelle.
Aina.
»


Mon avis

J’ai lu ce livre dans le cadre de mon partenariat avec l’autrice Sienna Pratt !

Ce premier tome qui pose les bases d’un univers post apocalyptique et mythologique est juste parfait.

Milow est un ancien soldat rendu infirme, mais pas diminué loin de là, bien que cloué dans un fauteuil roulant, il reste un grand guerrier, continue de s’entraîner durement et ne baisse jamais les bras. Réfugié dans une bibliothèque suite à une guerre dont plus personne ne comprend les enjeux, il est devenu le protecteur d’une jeune fille, Elsie, elle est tout son univers et leur relation est très touchante.

De son côté Freya, sort de stase forcée après des siècles de sommeil, elle est perdue dans ce nouveau monde, qui a tellement changé, dont les humains restants semblent avoir oublié la croyance, elle s’interroge beaucoup. Cherchant à survivre, elle va rencontrer par hasard Milow, qui va devenir une sorte d’obsession (bon OK elle rêve de le saigner !, chacun ses délires et son régime alimentaire, ne jugez pas.)

Pourtant une bien étrange relation va s’instaurer entre les deux jeunes gens, Freya est fasciné par cet homme diminué, mais tellement fort et mystérieux et puis il peut lui apporter des réponses. Milow est intriguée par la jeune femme, il l’a trouve rafraîchissante et la pense un peu folle. Chacun en gardant ses secrets, va vouloir protéger l’autre. J’ai aimé les voir évoluer, s’apprivoiser. Aimer les petits surnoms qui se donnent, j’ai ri aussi.

Quand de bien étranges événements arrivent, le trio va se s’entraider, pour le meilleur et surtout pour la pire. Milow va découvrir un monde qu’il ne croyait possible que dans les livres. Freya va réaliser avec brutalité que son réveil n’est pas un accident, que vieil ami/ennemi œuvre depuis des siècles dans l’ombre.

Sienna mène avec brio son univers, elle nous tient en haleine, ses personnages principaux sont soignés et elle nous oblige malgré nous à les aimer, impossible de ne pas s’attacher à eux et d’espérer, sauf que si livre est écrit par Sienna donc oublié l’espoir et tremblez lol. J’ai aimé les références à ses autres écrits mais aussi ceux au titre du roman.

Un final qui donne des frissons et qui promet un second tome fou et probablement sanglant (un peu quand même)

Sa plume est toujours aussi fluide et captivante, elle m’embarque totalement. Hâte de me procurer le second volume et de voir nos héros dans leur plus dur combat.

Si vous ne connaissez pas encore cette autrice de talent, je vous recommande de courir le faire.


La chronique de Léa

Note personnelle :

Avis

Tout d’abord je remercie l’autrice pour l’envoi de son roman en service presse numérique.

L’histoire : Nous commençons l’histoire avec Freyja qui semble… enterrée. En sortant, c’est un monde dévasté qu’elle voit autour du tombeau où elle était, un monde en guerre où ses repères semblent avoir disparu. Elle se réveille assoiffée et n’a qu’une envie : boire le sang de quelqu’un. Cependant, lorsqu’elle va rencontrer Milow, un homme en fauteuil roulant, un ancien commando dont elle pensait bien faire son quatre heures, il s’échappe. Elle va tout de suite penser que c’est un mage et elle va vouloir à tout prix savoir qui il est et essayer de le retrouver. Elle ne pensait pas qu’il deviendrait si important à sa vie. J’ai adoré cette histoire, c’est vachement original et j’ai aimé cette touche de mythologie nordique que l’autrice nous a intrigué. Cela change de ce qu’on a l’habitude de lire et c’est intrigant.

Les personnages : Premièrement, Freyja, j’ai beaucoup aimé cette femme. Elle est très mystérieuse et on a envie d’en savoir plus sur elle. L’autrice nous sème de plus en plus de révélations sur elle au fil des pages et à la fin, elle est dans la panade et j’ai hâte de voir comment elle va s’en sortir et vivre les évènements. Ensuite, Milow, j’ai beaucoup aimé cet homme, il a vécu la guerre, ce qui n’est pas facile à encaisser mais pourtant il avance et il ne s’apitoie pas sur son sort. De plus, il s’occupe d’Elsie, une jeune fille, à merveille et il est prêt à tout pour elle. En parlant d’Elsie, je l’ai adoré, elle est vraiment attachante et j’ai adoré la relation qu’elle a avec Milow. Enfin, la relation qui s’installe entre eux trois est vraiment géniale, j’ai adoré les suivre. On découvre aussi d’autres personnages à la fin que je vous laisserai découvrir car sinon, je vous spoile.

La plume : J’ai adoré la plume de l’autrice, elle est légère, fluide et rythmée. Je l’ai lu rapidement et j’ai vraiment adhéré à ses chapitres courts. J’avais déjà lu un roman de l’autrice avant mais j’ai préféré celui-ci. Ce qu’elle nous propose, ici, est différent et c’était vraiment génial. J’ai trop hâte de lire la suite et de continuer à découvrir de nouveaux univers de Sienna car beaucoup d’autres me font envie.

En résumé, ce n’est pas un coup de cœur mais je vous recommande vraiment ce roman. J’ai adoré l’histoire, les personnages sont originaux et atypiques notamment Milow qui a un handicap et c’était vraiment bien pensé de la part de l’autrice d’intégrer de la diversité. Enfin, la plume est belle et on sent le travail de l’autrice qui a dû être conséquent pour créer cet univers. J’ai vraiment hâte de lire la suite.

2 commentaires sur « Cruel paradoxe »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s