Publié dans Bit-lit/Urban fantasy

La sorcière de l’hiver

Irish Coffee de Noémie Dargaud
Tome 1 : La sorcière de l’hiver

Date de parution: 2020
Nombre de pages: 342
Édition: auto-édité
Format: ebook
Prix: 5.99 euros
– prix broché: 15.00 euros
Genre: Bit-lit/Urban fantasy
Note personnelle: 


Résumé de l’éditeur

Il était une fois, une gentille sorcière de l’été… bla, bla, bla, et PAF ! Apocalypse Now ! L’hiver vint !Après un mariage annulé, une rupture plus que merdique, et une cérémonie de passation bafouée, je me retrouve dans le trou du cul des tourbières de l’Irlande. Le froid coule dans mes veines et devient mon quotidien. Gruagachs, Leprechauns, Púcas et autres créatures, tous me craignent. Tous, sauf le sexy PDG de Bennett’s company qui semble bien décidé à mettre le feu à ma demeure comme dans ma vie. Mais peu importe. JE suis la terrible sorcière de l’hiver !Et JE suis la méchante de cette histoire !


Début du livre:
« L’homme qui me faisait face claquait des dents à s’en briser la mâchoire. »

Fin du livre (Attention spoiler, surligner pour le découvrir):
« Mais avant que Morgan ne me passe la bague au doigt, avant qu’un petit être ne grandisse en moi et que nous mangions de nouveau tous ensemble autour de cette même table par une journée d’été… je devrais patienter, encore un peu. »


Mon avis

J’ai lu ce livre dans le cadre d’un service presse et je remercie Noémie de m’avoir une nouvelle fois fait confiance.

Avant de vous parler de ma lecture, j’aurais une question : Que ferriez-vous, si les deux personnes les plus importantes au monde à vos yeux, vous trahissaient ? Rayez de votre vie et hop on passe à autre chose ? Où bien, la douleur, la colère seraient-ils les plus forts et la vengeance serait de mise ?

Pour ma part, ils mangeraient chère ! Avant de les rayer de ma vie, il y aurait vengeance aromatisée à la torture.

Ce roman fut un ÉNORME COUP DE CŒUR !

Nous allons découvrir Bloom, a la vie parfaite, douce, serviable, avec une famille, un fiancé et une meilleure amie en or, elle va devenir la future sorcière de l’été, le bonheur parfait (bon OK peut être un peu ennuyeux) du coup l’autrice pimente l’histoire avec une bonne trahison, celle qui brise le cœur, celle qui laisse la douleur, la rage, la colère nous consommer. Du coup adieu sorcière de l’été, et bonjour sorcière de l’hiver.

Vous l’aurez compris Bloom avait un avenir tout tracé, mais le destin a décidé de s’en mêler et de redistribuer les cartes.

Noémie nous propose une histoire originale qui change, car accès sur « la méchante »

J’ai beaucoup apprécié de découvrir comment les sorcières de l’hiver sont créées, car contrairement à d’autres sorcières, cela n’a rien à voir avec les gênes, la descendance familiale ou autre. Non ici il est question de cœur brisé, de froid qui s’insinue dans votre être, d’un incident qui fait basculer même la meilleure des personnes dans « la noirceur », oui je mets ce terme entre guillemets, car je trouve la réaction de notre héroïne compréhensible et je trouve aussi que malgré les contes et légendes qui parle des sorcières de l’hiver, la nôtre est à part et même sans cœur et bien ironiquement elle a du cœur. (Oui oui je vous assure). Ce personnage m’a touché et ému, je l’ai adoré.

J’ai aussi beaucoup apprécié, les créatures surnaturelles rencontrées qui sortent de l’ordinaire et sont très intéressantes, comme les Merrows ou encore les Puca tel que Mess, personnage diablement drôle et touchant. C’est un personnage que j’ai hâte de retrouver et découvrir plus en profondeur. Ces êtres sont un plus très positif à l’histoire.

Pour la petite histoire, Morgan Bennett vient frapper à la porte de note sorcière afin de passer un contrat avec elle. Il veut qu’elle l’aide à retrouver son père, la jeune femme accepte, mais notre jeune mâle devra donner de sa personne. Au fil des pages, nous suivons donc nos deux protagonistes en quête indices pour retrouver ce père disparu et c’est grâce à cela que nous rencontrons diverses créatures. J’ai adoré le sarcasme de notre héroïne qui colle parfaitement avec son personnage, froid et « sans émotion ».

La relation entre Morgan et la sorcière est très intéressante et drôle, lui qui devrait la détester et qui a des préjugés apprend à la découvrir et à voir la personne qu’elle est vraiment. Elle qui n’est censé rien ressentir, éprouve plus que de la révulsion à l’encontre du jeune homme. Il l’a perturbée et ce dernier adore la taquiner ce qui rend souvent la situation amusante.

Au fil de leur expédition, des secrets ou non dits de dévoilent, certains m’ont laissés sans voix ATTENTION SPOILER, surlignez pour le découvrir Morgan était venu dans l’idée de la piéger et la tuer afin que son père nullement ne disparût à proprement parler redevienne lui-même FIN DU SPOILER

Notre sorcière qui est censée être le mal incarné est bien loin de l’être, et les contes pour enfants devraient se mettre à jour, car si on regarde bien les actes de nos sorcières, si sont bien plus altruistes qu’on ne pourrait le supposer. ATTENTION SPOILER, surlignez pour le découvrir toutes sorcières de l’hiver pour survivre doit s’alimenter des sentiments, toutefois en grattant la surface, on se rend compte qu’en dehors de deux contrats, notre Bloom, n’a toujours pris les sentiments que des personnes qui maltraitaient des créatures surnaturelles, comme son ami Mess FIN DU SPOILER

En parallèle, nous apprenons quelques informations sur la sorcière de l’été, celle qu’elle aurait dû devenir, vantée comme une personne droite, aimante, faisant le bien, que tout le monde aime et appelle en cas de besoin. Pourtant, la sorcière de l’été actuelle n’a pas hésité à tenter d’éliminer Bloom, sous prétexte qu’elle est la méchante. Pour info, la sorcière de l’été du début du roman est la propre mère de notre héroïne. Autant dire que ça refroidit et entre nous, ce n’est pas très charitable et gentille ça, surtout que notre sorcière de l’hiver ne lui en veut même pas et ne tente rien, ni pour la provoquer, l’en empêcher ou se venger (allez avouer vous pensez comme moi que la BEST c’est Bloom et qu’elle est plu gentille que la « gentille »)

L’autrice m’a fait verser ma petite larme (bon OK, j’avoue c’était un torrent, mais je suis émotive et sensible moi madame) avec ce rebondissement vers les derniers chapitres, que je n’avais pas du tout vus venir. Ça m’a brisé le cœur et j’ai eu très peur pour ma petite sorcière (d’ailleurs Noémie tremble, je suis devenue une sorcière de l’hiver…) J’ai eu peur jusqu’à la fin et j’ai encore peur, car je l’ai compris tu fais partit de ses autrices sadiques.

Petit aparté, j’aurais adoré que Morgan retrouve Bloom inconsciente sur un lit de glace et que se soit sa patience, sa force et son amour qui l’a ramène (bon, ça ne s’est pas passé comme ça donc je prends ce qui tu as écrit)

Un grand bravo pour un passage du final avec la décision de la nouvelle sorcière de l’été. Je trouve ça génial, car ça prouve que malgré les générations, les aprioris, l’apprentissage et le « devoir » et bien un être doté d’un cerveau peut raisonné par lui-même et aller contre les « coutumes »

Encore une fois, Noémie Dargaud a su m’embarqué dans on univers original et très travaillé, troisième roman de l’autrice de lu, trois univers et à chaque fois, je suis conquise et impatiente de lire toutes ses suites de roman. Même si j’adoré les deux autres (Impérium tome 1 et la terre des ancêtres, le préquel) ce livre si est légèrement au-dessus pour moi.

PS : si tu as besoin d’idée pour d’autres romans de l’univers :

– un tome sur Mess, sa vie passée, sa vie pendant le tome 1 et sa vie future avec F par exemple, je suis preneuse

– un tome aussi où la nouvelle sorcière de l’été et notre sorcière de l’hiver doivent faire équipe (ça serait intéressant) et puis je veux connaitre le futur de Bloom.

N. B. Grâce à ce livre, je valide l’item n°09 du défi 2021 [un livre avec des sorcières]


La chronique de Léa

IMG_20211107_161728

Avis

Tout d’abord, je remercie l’autrice pour l’envoi de ce service presse papier.

L’histoire :  Nous suivons Bloom, une jeune femme destinée à être la sorcière de l’été. Cependant, un évènement traumatisant va faire qu’elle devienne une autre sorcière et pas des moindre … la sorcière de l’hiver. Elle va donc devoir s’enfuir loin de sa famille car les sorcières de l’hiver sont pourchassées et tuées pour se retrouver dans le fin fond de l’Irlande. Elle va rencontrer pleins de créatures, gruagachs, leprechauns, pucas et autres créatures surnaturelles sympathiques. Mais, elle ne s’attendait pas à rencontrer Morgan Bennet’s, le pdg de Bennett’s company qui va littéralement bouleverser sa vie et pas qu’en bien.En effet, elle va devoir l’aider à retrouver son père, en échange de quelque chose de bien particulier.  J’ai adoré ce premier tome, c’est un énorme coup de cœur. L’histoire est vraiment originale et j’ai aimé la tournure que cela prend ainsi que la morale légèrement suggérée avec brio.

Les personnages : Premièrement, Bloom. J’ai adoré cette femme qui n’est en fait pas du tout méchante mais plutôt brisée par la vie. De plus, son état de sorcière de l’hiver l’oblige à être « méchante » pour survivre. Elle m’a vraiment énormément touchée. Ensuite, Morgan, c’est un homme qui m’a aussi beaucoup plu. J’ai eu un peu les nerfs contre lui à un moment du livre mais j’ai compris ses motivations et je l’ai vraiment adoré. Leur relation est vraiment belle et j’ai adoré les voir évoluer dans leur quête. Puis, les parents de Bloom, ce sont des personnages qui m’ont ému car ils sont impuissants de leurs filles et sont bouleversés par ce qui lui arrive. On rencontre aussi sa sœur, Sunshine, qui va donc devenir la sorcière de l’été à sa place, je l’ai beaucoup aimé et j’ai hâte de plus la découvrir dans le tome 2. Enfin, on voit Mess, qui est un puca, donc il a l’apparence d’un chien noir mais il peut aussi être humain en gardant ses cornes et sa queue. C’est un personnage qui m’a fait mourir de rire. Je me suis beaucoup attaché à lui et j’ai aimé sa personnalité loufoque.

La plume : Faut-il vraiment que je rappelle ce que je pense de la plume de Noémie ? Bon d’accord, si vous insistez. Comme à chaque fois, j’ai été emporté par la plume de l’autrice du début à la fin. J’ai ri, j’ai été ému et j’ai tremblé avec les personnages. Peu importe les univers dans lesquels elle m’emporte, elle arrive à faire en sorte que je sois captivée et que j’ai plus envie d’en sortir.

En résumé, c’est un énorme coup de cœur. Les personnages sont touchants et attachants, l’histoire est originale et vraiment sympathique et la plume est magnifique ! Que demander de plus ? Bah la suite, pardi !

J’espère que cette chronique vous aura plu, je vous fais de gros bisous et vous souhaite de bonnes lectures.


 

Ynowe

2 commentaires sur « La sorcière de l’hiver »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s