Publié dans Fantasy [Epic fantasy]

Sigurd

Sigurd de Federico Saggio

Date de parution: 2020
Nombre de pages: 246
Édition: auto-édité
Format: Broché
Prix: 14.99 euros
Genre: Fantasy [epic fantasy]
Note personnelle: (note réelle : 3.5/5)


Résumé de l’éditeur

Plongez-vous dans l’univers mythologique scandinave !

Sigurd, dernier représentant d’une lignée issue de l’union d’Odin, roi des Ases, et d’une mortelle, est confié à la mort de ses parents à Mîme, le plus grand Artisan-Forgeron des Nibelungen. Ce dernier est censé l’éduquer dans l’espoir qu’il puisse un jour accomplir la tâche qui lui est échue : tuer le dragon Fafnir, reprendre le trésor maudit au nom des Ases et enfin le protéger de sa vie. Quant à Sigurd, ce sont d’autres ambitions, d’autres rêves qui l’animent. Le Feu d’Odin coule dans ses veines, il veut vivre ! Quel dommage que les Dieux ne l’entendent pas de cette oreille… car il n’est pas de plaisir plus savoureux pour les Ases, que d’assister à la déchéance d’un mortel qui se débat avec les affres de la destinée.

Ce roman est l’aboutissement de près de deux ans de recherches menées par Federico Saggio à recouper les sources, faire des choix judicieux et pertinents pour conserver la cohérence du scénario et la substance des personnages en dépit des contradictions inhérentes à la nature d’un mythe de tradition orale aux itérations multiples… sans jamais en trahir l’essence.


Début du livre:
« La neige. »

Fin du livre (attention potentiel spoiler):
« Demain, j’irais accomplir ce que les Dieux exigeaient. »


Mon avis

J’ai lu ce livre dans le cadre d’un service presse et je remercie l’auteur pour l’envoi et pour sa confiance.

J’avoue que je partais un peu à l’aveuglette, vu que je me suis contentée de voir le mot Odin, pour dire ok je le lis, autant dire que ce fut une belle découverte !

Ici, on est plongé dans un univers sombre et violent !

Je vais faire ma chronique un peu différemment des autres, en commençant par vous parler de la plume de l’auteur, qui est très agréable et fluide, Federico Saggio, nous contes une histoire sombre et nous emporte dans son univers.

Nous allons suivre Sigurd, un homme sauvage, qui n’a aucun but et qui passe son temps à chasser en compagnie d’un loup. Mais les Ases ont d’autres projets pour lui, aussi un émissaire vient-il lui remettre un bien étrange message et c’est alors que notre protagoniste décide de partir affronter sa destinée ou presque…

En effet, alors que les Dieux attendent de lui, qu’ils accomplissent sa prophétie, notre « héros » se perd, il veut se forcer une réputation, être le plus fort, le plus craint. Je l’ai trouvé orgueil, prétentieux, imbu de lui-même, ce qui fait que j’ai eu du mal à l’apprécier, je ne l’ai toutefois pas détesté pour autant.

Au cours de son voyage, il fera nombreuses rencontres, amis et ennemis, des secrets lui seront partiellement révélés et la malédiction le frappera. Est-ce une vengeance des Ases qui s’impatiente ? Une vengeance pour les morts qu’il accumule ?

Je prendrai tes yeux.
Je prendrai ta voix et ton cœur.
Je prendrai ton monde et ta raison.
Je brûlerai le tout et te laisserai te consumer dans ses cendres.

À partir de cette partie, j’avoue que je m’attendais à le voir évoluer, mais il me faudra encore m’armer de patience pour cela, malgré qu’il soit aux portes de la folie, il ne remet pas de suite ses actions et décisions en question, il faudra attendre une rencontre providentielle en quelque sorte pour que Sigurd revoie sa façon de penser.

J’avoue que quand j’ai l’ai vu faire un pied de nez aux Dieux, je me suis dit super un héros qui n’a pas peur de défier les puissants, hélas j’ai vite eu une petite désillusion certes ils s’opposent aux Ases, mais par vanité et non pour une cause plus noble diront non. À de nombreux moments, l’auteur à habilement réussi à me faire croire qu’un retournement de situation allait avoir lieu, ce qui a rendu ma lecture captivante et frustrante à la fois.

Autre habilité de l’auteur, c’est que malgré le caractère du héros ou antihéros, je voulais connaitre la suite de ses aventures. Sigurd est froid, détaché, tout le monde lui est inférieur, il est la violence même et tue sans regret, ni hésitation, il a tout pour être méprisé et pourtant ironie du sort, on veut le suivre et en savoir plus, peut-être parce qu’on espère le voir changer, ou se planter, allez savoir, tout ce que je sais, c’est que je n’ai pas pu lâcher ce livre.

J’ai adoré le personnage de Hognir, un homme laid de l’extérieur, mais beau à l’intérieur, sa bonté, sa bienfaisance m’ont énormément touchée, j’ai vraiment adoré cette rencontre et j’espère le revoir par la suite. J’ai bien aimé aussi sa rencontre avec Bragi qui finit de lui ouvrit les yeux.

« Laisse-moi de dire ceci, Sigurd : si ta lignée t’engendre, ce sont tes exploits qui te définissent. Ne laisse pas le passé lester ton avenir. Forge-toi ta propre identité. Donne corps à ta légende en la créant toi-même. »

J’ai bien apprécié aussi les différents flashbacks que nous avons, il ne concerne pas vraiment non héros, ses réminiscences sont celles d’autres protagonistes, de passage intéressant, qui montre une facette des Dieux, en revanche, je n’arrive pas à savoir si elles ont un lien encore obscur pour la suite de l’histoire, ou si elles ne servent qu’a nous montrer des actions divines, je pense que la suite m’éclairera.

Malgré un héros atypique, sombre et violent, j’ai passé une agréable lecture dans un univers bien construit, qui recèle bien des secrets et de vérités à découvrir. Hâte de retrouver Sigurd dans son voyage pour le Royaume des Brumes, car maintenant Sigurd a un but et pour cela il doit accomplir ce que les Ases attendent de lui et affronter Fafnir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s