Publié dans Contemporain [Chick-lit/Feel good]

Bloody Black Pearl

Bloody Black Pearl de Laurence Chevallier

Date de parution: 2021
Nombre de pages: 309
Édition: Autoédité
Format: Broché
Prix: 199.90 euros
– prix kindle: 4.99 euros
Genre: Contemporain [Chick-lit/feel good]
Note personnelle :


Résumé de l’éditeur

Bienvenue au Bloody Black Pearl !

Quand tu tourneras la première page de ce livre, tu entreras dans le temple du Rock ! Un pub parisien où tout peut arriver. Même la rencontre de Tony, caissière et barmaid à ses heures, et Max, un pilote de ligne surnommé « Air Flight » par celle qui va tourmenter sa vie bien rangée.
Si tu aimes la musique et te marrer, alors pousse les portes du sanctuaire de la romance trash, de la comédie sur fond de rock.
Si tu as quelque chose contre les scènes sulfureuses et le langage fleuri, passe ton chemin. Ici, t’es au Bloody Black Pearl, ça rocke sévère ! Au-delà de la musique que crachent les enceintes, quel meilleur endroit pour trouver l’amour…
Celui qui nous tombe dessus.
Celui que l’on ne prémédite pas.
Au-delà des différences.
Au-delà des préjugés.
Celui de Max et Tony.


Début du livre:
« Des amitiés se nouent et se dénouent au Bloody Black Pearl. »

Fin du livre (Attention spoiler, surlignez pour le découvrir):
« Finalement, l’amour, c’est un rock à deux, et j’ai trouvé mon partenaire pour le danser. »


Mon avis

J’ai lu ce livre dans le cadre d’un service presse et je remercie l’autrice pour l’envoi, pour sa confiance et sa patience.

Je connais l’autrice que de nom et j’avais de par mes abonnés d’excellents retours, du coup, j’ai plongé les yeux fermés dans ce roman (oui je sais pas facile pour lire) pourtant j’y suis parfaitement arrivée (lol) et MON DIEU, ce livre, j’ai été complètement conquise par la plume de Laurence Chevallier et par l’univers proposé,

Ce roman est une bouffée de fraîcheur, il fait de bien en tout cas à moi il m’en a fait, il m’a donné la pêche et le sourire et m’a aussi émue et touchée. L’autrice fait maintenant partie de mes valeurs sûres.

Ici, nous allons faire la connaissance de Tony et ses amis, passionnés de Rock et de lectures. Ils se retrouvent chaque samedi, au bar le « Bloody Black Pearl » pour une soirée plus au moins arrosée. C’est d’ailleurs suite à une de ces soirées, que la vie de Tony va prendre un virage auquel elle n’aurait jamais pensé.

Elle va y faire la rencontre de Max, ils sont aux antipodes et pourtant, ils pourraient bien être la paire de chaussettes de l’autre.

Tony est une jeune femme forte, altruiste, à la vie compliquée, elle cumule deux emplois et ne s’en sort pas pour autant, elle vit dans un taudis et à beaucoup trop de responsabilités sur ses épaules pour penser à son propre bonheur, ni à l’envisager. Malgré tout, elle garde une force incroyable quand beaucoup se seraient écroulés ou auraient baissé les bras, ou encore seraient aigris. Elle m’a beaucoup touchée, et j’avais envie de mieux, de meilleur pour elle.

Max est pilote, il a grandi dans le luxe et pourrait être hautain et arrogant, mais il n’en est rien, on découvre à travers lui, que ce n’est pas parce qu’on n’est avec une cuillère en argent dans la bouche que l’on est forcément heureux et épanoui, car l’amour et l’affection ça ne s’achète pas. J’ai beaucoup aimé que l’autrice montre cet aspect, car oui on peut avoir tout l’or du monde et ne voir que par le « paraître », ça ne fait pas tout et sûrement pas les vrais sentiments.

Très rapidement Max et Tony vous devenir l’oxygène de l’autre même s’ils n’en comprennent pas trop le comment et le pourquoi, surtout Tony, qui va avoir du mal à accepter et admettre qu’un homme si socialement élevé, puisse s’intéresser à une simple caissière-barmaid, qui jure comme une camionneuse et au franc-parler.

Dans ce roman léger, drôle même hilarant, l’autrice apporte nombreux sujet. Au travers de Norah, Cally et Milo, Laurence Chevallier, nous parle d’amitié, la vraie, elle nous rappelle que les vrais amis sont là dans les bons et les mauvais moments, même dans la tempête et l’adversité et nul doute que ce quatuor sont unis par ce lien. Mais l’autrice ne s’arrête pas là, avec Milo, elle évoque l’homosexualité, avec Norah, c’est la barrière de la religion et avec Cally, c’est le veuvage et la reconstruction. Et enfin avec Tony, les « devoirs » familiaux et les répercutions que l’erreur d’un seul homme pour avoir sur toute une famille. Mais aussi, savoir accepter l’aide d’autrui, qui n’est pas forcément donnée par pitié, mais avec le cœur, car certaines personnes méritent mieux que ce qu’elles ont.

Mais dans ce livre, c’est la force et la joie qui ressorte, j’ai été happée par cet univers, j’avais l’impression de faire partie du groupe et d’être au Bloody Black Pearl avec eux chaque samedi soir.

Les personnages secondaires sont tout aussi bien construits que les principaux, il n’y a rien à jeter dans ce livre, tout est bon à consommer (mais avec modération) pas comme cette bande de fous si attachants.

La plume de Laurence est fluide, très agréable, un vrai turnpage, j’ai eu un coup de foudre pour ce livre.

Je vais suivre de près l’actualité de la Dame et m’empresser de découvrir ces autres écrits. Je vous le dis mes petits chats, foncez lire ce livre !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s