Publié dans Frissons & Suspense [Horreur]

Les douceurs de Giuliana Moretti: La cannibale de Pescara

Les douceurs de Giuliana Moretti: La cannibale de Pescara de Lily Padioleau

Date de parution : 2021
Nombre de pages: 146
Édition: auto édité
Format: ebook
Prix: 4.99 euros
– prix broché: 14.90 euros
Genre: Frisson & suspens [Horreur]
Note personnelle: 

Trigger warning (surlignez pour voir) cannibalisme, scène sanglante


Résumé de l’éditeur

Un livre de recettes, c’est élégant et raffiné. On y retrouve souvent des plats extrêmement alléchants.
Pas dans celui de Giuliana Moretti. Dans ce roman, vous ferez face au goût prononcé d’une femme pour la viande humaine. Et la gastronomie italienne.


Bonne dégustation…

Je m’appelle Giuliana Moretti. Je vis à Pescara, dans un refuge animalier que j’ai construit moi-même. Ou plutôt, je vivais.
À l’heure où j’écris ces quelques lignes, je ne suis plus de ce monde.
J’ai quand même l’opportunité de raconter mon histoire, celle d’une femme qui a consacré sa vie à ses animaux. Ne vous méprenez pas, ce récit n’aura rien de doux et charmant, je vous conseille d’accrocher vos estomacs si vous êtes sensibles, car je n’omettrai aucun détail.
Tournez les pages qui retracent ma vie, découvrez au travers de mes recettes mon goût immodéré pour la cuisine et apprenez comment j’ai quitté cette terre. Mais surtout, comprenez bien que je n’attends ni pitié ni affection.
Je n’ai pas besoin de votre hypocrisie.

Les douceurs de Giuliana Moretti, la cannibale de Pescara, un livre de recettes pas comme les autres.

Destiné à un public averti !


Début du livre:
« Il n’aurait pas été convenable de dire que Giuliana Moretti détestait l’humanité, ça n’aurait été qu’un vulgaire euphémisme. »

Fin du livre (Attention spoiler, surlignez pour le découvrir):
« -Oh, je t’en prie… appelle-moi Lily. »


Mon avis

J’ai lu ce livre grâce à mon partenariat avec l’autrice Lily Padioleau.

Ce n’est plus un secret que j’aime les tueurs en série (vous ne le saviez pas, vous pouvez remettre en question notre amitié AHAHA) et les livres de Lily à ce sujet sont un pur délice. Ce livre est à consommer sans modération (quoique). Nous faisons la découverte de Giuliana, une amoureuse des animaux qu’elle protège contre vents et marée qui est totalement dégoûtée par le comportement humain, elle les exècre à tel point qu’elle a opté pour un régime alimentaire peu commun.

En effet, notre héroïne est une cannibale. Dans cette histoire, nous allons suivre Giuliana dans son évolution, à la concoction de ces recettes et découvrir comment elle obtient sa viande préférée. Âmes sensibles s’abstenir !

On pourrait se dire que c’est un personnage détestable, mais il n’en est rien, sa haine des Hommes est contre carrée par son amour inconditionnel pour les animaux et c’est cette ambivalence qui m’a tenue en haleine. Je me suis attachée à ce personnage, je voulais qu’elle vive sa vie tranquille avec les animaux et ses goûts alimentaires bien que spéciaux ne m’ont pas dérangé, ça m’a même plutôt fait rire.

Malheureusement, la vie tranquille de notre tueuse va être perturbée suite à une petite erreur commise. Elle qui avait tué sans être inquiétée pendant des années, devenue trop confiante, voit son monde vaciller.

Encore une fois, on sent les recherches effectuées par l’autrice, elle maîtrise son sujet et la psychologie de sa tueuse est parfaitement juste. Malgré l’horreur de certaines scènes et le choix alimentaire de notre héroïne, je ne voulais pas qu’elle se fasse arrêter par la police. On s’attache à elle et on comprend sa haine envers les humains.

Le roman n’est pas très long et je ne peux donc pas trop vous en dire où sinon je vous dévoilerais le menu. Tout ce que je peux vous dire c’est que moi j’ai mangé à la carte : entrée, plat, dessert. Je me suis régalée et j’en redemande.

Un final prometteur qui annonce quelque chose de monstrueux.

Attention ce livre n’est pas à mettre dans toutes les mains, d’ailleurs l’autrice à mis des avertissements au début du livre que je vous recommande de lire, si vous voulez entrer dans l’aventure, car torture et violence sont au plat du jour. (Bravo Lily pour les recettes, je me suis régalée).

Une excellente lecture encore une fois, je vous recommande de découvrir cette autrice que ce soit avec ces histoires de tueurs en série ou ces romans plus doux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s