Publié dans Dystopie

La Selection

La Selection de Kiera Cass
Tome 1 : La Selection

Titre VO: The Selection
Date de parution:
2012
Nombre de pages: 344
Édition: Robert Laffont Collection R
Format: Broché
Prix: 16.90 euros
– prix kindle: 12.99 euros
Genre : Dystopie
Note personnelle: vendetta.png vendetta.png vendetta.png vendetta.png vendetta.png


Résumé de l’éditeur

35 Candidates.
1 Couronne.
La compétition de leur vie.
Trois cents ans ont passé et les États-Unis ont sombré dans l’oubli. De leurs ruines est née Illeá, une monarchie de castes. Mais un jeu de téléréalité pourrait bien changer la donne.

Elles sont trente-cinq jeunes filles : la « Sélection » s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le coeur du prince Maxon, l’héritier du trône.
Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l’oeil des caméras…
Puis America rencontre le Prince. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés…
Tout jeu comporte des règles, et les règles sont faites pour être transgressées.


Début du livre:
« Depuis que nous avons reçu la lettre, maman flotte sur un petit nuage.»

Fin du livre (ATTENTION SPOILER, surlignez pour le découvrir):
« Je fais partie de l’Elite désormais, et c’est débordante d’une énergie nouvelle que je saute hors de mon lit. »


Mon avis

L’histoire : Nous suivons ici America Singer, habitante de L’Illea, qui a l’air d’être les nouveaux États d’Amérique (on en apprend plus par la suite, rassurez-vous). Un système de castes régente maintenant la population, et issue d’une famille d’artistes, America est une Cinq. Sa sœur, par exemple, a pu s’élever en épousant un Quatre, et peut maintenant travailler en usine. Les Six sont domestiques/gens à tout faire, etc. Et plus on descend, plus les gens sont pauvres et mal lotis. Si America ne mange pas tous les jours à sa faim, elle vit néanmoins assez heureuse, avec celui dont elle espère qu’il osera la demander en mariage, Aspen le Six, son frère et sa sœur, et son père qu’elle adore.

Mais en Illea, si les princesses sont données en épousailles aux princes étrangers, le prince lui se trouve une épouse parmi les jeunes filles de son pays. Aussi, comme Maxon a l’âge, les jeunes filles reçoivent la possibilité d’envoyer un formulaire pour participer à la Sélection, où elles seront 35 présélectionnées qui vivront au Palais pour que l’une devienne la princesse. Et la Sélection est télédiffusée.

Forcément America est sélectionnée, sinon elle ne serait pas l’héroïne, et nous suivons donc tout son parcours jusqu’à faire la connaissance du prince Maxon. Et forcément, puisque c’est une compétition, tout ne se passe pas forcément selon les règles, et coups-bas, trahisons et pièges sont présents.

La plume de l’auteur : Très fluide, j’ai dévoré ces 343 pages en quelques heures seulement. Les péripéties qui tombent sur America sont accrocheuses, les cachotteries aussi, même si certains rebondissements donnent plutôt envie de lui faire rentrer un peu de plomb dans la cervelle. Elle n’est pas idiote, malgré son statut, et plutôt gentille, essayant de faire le bien autour d’elle, et certaines candidates sont aussi très attachantes. D’autres sont détestables, évidemment, il faut bien équilibrer le jeu, et l’auteur y arrive vraiment délicatement.

J’ai vraiment été happée par l’histoire !

Mon avis général : Un petit coup de coeur auquel je ne m’attendais pas. Je l’ai choisi pour sa couverture, car j’adore ce genre de robes sublimes, même si je n’en porte pas. Et je me suis retrouvée embarquée sans vraiment pouvoir m’arrêter. J’ai pouffé à certaines phrases ou réactions des personnages, et j’ai lu quasiment tout l’ouvrage le sourire aux lèvres. Je suis bien contente d’avoir emprunté la suite, pour pouvoir me jeter dessus !

bann al


avis partenaire

FiftyShadesDarker

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s