Publié dans Fantastique [Créatures surnaturelles]

Adélice : quand la mort nous sépare

Adélice : quand la mort nous sépare de L.S. Ange


Date de parution:
2018
Nombre de pages: 260
Édition: Elixyria
Format: Broché
Prix: 12.90 euros
– prix kindle: 3.99 euros
Genre: Fantastique [Créatures Surnaturelles]


Résumé de l’éditeur

Adélice, prisonnière de ces murs qui l’ont vue naître il y a plusieurs siècles, se demande chaque jour ce qui la condamne à mener cette existence sombre et oppressante. Invisible aux yeux de tous, personne ne soupçonne sa présence.

L’arrivée de Timaël est une lumière dans ses ténèbres, mais Alastor, être démoniaque, vient briser ce bonheur éphémère. Dans cette obscurité profonde, ce démon sera-t-il son guide ou son pire cauchemar ? Que cache-t-il derrière cette cruauté et qu’espère-t-il d’Adélice ?

Une éternité de solitude et de tourments… ou d’amour ?


Début du livre:
« Les gouttes de pluie martèlent les vitres pour venir mourir sur le rebord de la fenêtre, un peu comme mes larmes coulent le long de mes joues pour mourir au coin de mes lèvres.  »

Fin du livre (Attention spoiler, surlignez pour le découvrir):
« Fou de joie, il m’embrasse et me sert dans ses bras. Je veux bien passer le reste de mon éternité ainsi…  »


Mon avis

J’ai dévoré ce livre en trois jours en sachant que c’est une relecture. Il est tout simplement addictif dès les premières pages grâce aux personnages torturés. Le mélange entre la romance et le fantastique est une véritable réussite. Une belle histoire, avec un petit côté gothique. La couverture est magnifique. 

L’écriture de l’autrice est très fluide, douce et poétique, avec une touche de suspense jusqu’au dernier chapitre qui nous amène à une fin complètement inattendue. Les chapitres sont courts. Le fait d’avoir les points de vue de Adélice, Alastor et Timaël nous permet de mieux comprendre les personnages, j’ai apprécié. Ce que j’ai également beaucoup apprécié c’est le fait que cette histoire soit plus dans la romance que dans le sexe car cela permet de mieux se concentrer sur les sentiments des personnages.

Adélice est sûrement le personnage qui m’a le plus touchée car ce qu’elle a vécu et ce qu’elle vit encore est atroce. On la sent vraiment torturée. On s’aperçoit aussi qu’elle est extrêmement partagée entre Alastor et Timaël.

Alastor et Timaël ne nous laissent pas insensibles non plus. Ils ont chacun leur passé mais on ne peut que s’attacher à eux même si on peut détester Alastor car c’est un démon et on ne peut que le voir en méchant mais au fil de notre lecture on voit que c’est quelqu’un avec un grand coeur, personnellement je l’ai adoré. Timaël, aussi à un passé difficile et son présent n’est pas mieux, le pauvre il m’a fait de la peine. Il y a aussi Carmélia mais j’avoue qu’elle ne m’a pas touchée et intéressée plus que ça. 

J’ai aimé ma (re)lecture qui était agréable et douce. On ressent très bien les émotions des personnages, c’est parfait. Je le recommande à toutes les personnes qui apprécient les romances même pour celles qui ne sont pas extrêmement fan de fantastique (fantôme, démon…). 
Une très belle histoire ! 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s