Publié dans Auteurs

Ils nous disent tout…ou presque #28

Coucou les petits chats, on se retrouve en ce mardi pour une nouvelle interview. Merci à notre chroniqueuse lesaventuresdeLéa et à l’autrice qu’elle a interviewée.

-Bonjour, peux-tu te présenter en quelques mots ( Age, métier, passions)?
Je suis Estelle Every, maman de deux petites filles, mariée, je vis dans le sud de la France. Dans une autre vie, j’ai travaillé dans la parfumerie de luxe. Je me consacre aujourd’hui à l’écriture à temps plein. C’est une passion autant qu’un travail, l’écriture me permet de m’épanouir.

- Peux-tu nous parler rapidement de ta saga Cupidon brothers ?
La saga des Cupidon Brothers est un peu dans la lignée de la série Lucifer : des anges sont sur Terre et vivent parmi les humains. A la différence de la série, il n’y a pas d’intrigue policière dans mes romans qui sont en fait des romances paranormales.
Chaque tome suit l’histoire d’un des frères Cupidon et son histoire d’amour avec une humaine.

- Comment t’es venue l’envie d’écrire cette saga? Pourquoi avoir choisi des anges qui sont revenus sur Terre ? 
Au détour d’une discussion avec une copine, on a parlé des cupidons dans la mythologie grecque et du fait qu’il n’y en avait pas un mais plusieurs. Et dans ma tête, j’ai tout de suite pensé « The Cupidon Brothers », c’était une évidence. À tel point que ce projet est devenu une de mes priorités !
À la différence de la mythologie grecque, j’ai eu envie d’un côté plus angélique, et donc c’est ce que j’ai écrit.

- Combien de tomes as-tu prévu pour cette saga?
Il y a 7 tomes prévus pour cette saga : un par membre de la fratrie Cupidon.

-Peux-tu nous parler rapidement de la saga Endless Night, un genre totalement différent de the cupidon brothers ?
J’ai écrit ce roman sur le concours érotique organisé par la plateforme Fyctia en 2016. Il s’agissait plus d’un jeu qu’autre chose, mais je me suis tellement amusée que j’ai fini par être repérée LOL ! Je n’ai plus écrit d’érotique depuis, ce n’est pas dans mes projets.

-Qu’as-tu préféré écrire romance ou fantastique ? Quel est ton genre de prédilection ? 
Les deux sont tout autant plaisants. Il s’agit avant tout de romance. Mon genre de prédilection est, bien évidemment, la romance.

- As-tu déjà des idées pour d’autres romans? Comptes-tu écrire sur d’autres genres ?
J’ai plein d’idées ! J’ai deux projets en YA, mais je ne les priorise pas pour l’instant. J’ai déjà beaucoup à faire avec mes Cupidon.

- Lorsque tu écris, fais-tu une liste avant des éléments que tu voudrais mettre dans ton roman?  Sinon, comment procèdes-tu pour t’y retrouver?
Tout dépend du livre… Je travaille avec un plan « à moyen terme », c’est-à-dire que j’ai une vision sur les quelques chapitres à venir et sur la fin. Je complète le plan au fur et à mesure, ou bien je le laisse carrément tomber. Il n’y a pas de règle.

- As-tu des habitudes d’écriture( boissons, musiques etc...)?
J’écris toujours en musique. J’écoute un tas de styles différents. J’ai d’ailleurs créé une playlist pour les Cupidon Brothers à retrouver sur Spotify.

- Es-tu une grande lectrice?  Si oui quels genres ? 
Je ne le suis plus. Depuis que j’écris, je ne lis presque plus.

- Si oui, combien de romans as-tu dans ta PAL?
Plein ! Je ne sais même pas dire combien !

- Comment décider entre auto-édition ou maison d’édition ? Toi qui fais les deux, quelles sont les différences et au final, que préfères-tu ?
Pour se décider, je pense que la question à se poser est : suis-je prête à assumer/assurer toutes les étapes depuis l’écriture, jusqu’à la promotion de mes livres. Si la réponse est oui, alors autant se lancer en AE.
J’aime beaucoup l’AE pour la liberté qu’elle offre.

-Est-ce toi qui a choisi la couverture de tes livres édités et autoédités ? 
Oui et non. Je n’ai pas choisi la couverture d’Is It Love ? 
Colin, en revanche, la création de celles pour Endless Night était en collaboration avec la maison d’édition.
En ce qui concerne mes autoédités, j’ai une confiance aveugle en ma graphiste qui fait un travail de dingue, dont je suis fan !

-As-tu d’autres projets que l’écriture?
Pfiou… Plein !!! J’ai un planning prévisionnel d’écriture bien chargé, et encore je me suis limitée, sinon il serait rempli pour les 5 ans qui viennent ! LOL

- Penses-tu participer à des salons du livre ou à des rencontres en librairies avec les lecteurs?
Oui, j’ai plusieurs événements prévus sur 2021, sous réserve que la situation sanitaire le permette. Ma présence au Festival du Roman Féminin a déjà été annoncée 

- Comment assures-tu la promotion de tes livres?
Via les réseaux sociaux et les chroniqueuses  , dédicaces et salons.

- Penses-tu qu'Instagram qui a permis notre rencontre, soit un bon canal pour la promotion d'un livre?
Oui, je pense qu’Insta fait partie des différents canaux de promotion d’un livre, même s’il y en a d’autres.

- Est-ce que l’écriture à quatre mains avec Tamara Balliana t’a plu ? comptes-tu le refaire avec d’autres auteurs si l’occasion se présente ?
Tamara et moi nous sommes rencontrées fin 2019 alors que nous travaillions sur les adaptations en romans des jeux Is It Love ? Colin et Adam. Nous avons tout de suite accroché car nous avons de nombreux points communs.
Un jour, j’ai parlé à Tamara d’une romance que j’avais en tête depuis des années mais que je n’avais pas écrite et les idées ont fusé. Nous avons décidé de l’écrire ensemble. C’était une évidence.
J’ai adoré cette expérience ! 
Je pourrais le refaire, si l’occasion de présentait.

Vous pouvez retrouvez une biographie de l’autrice par ici

bann lea

Un commentaire sur « Ils nous disent tout…ou presque #28 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s