Publié dans Roman historique

Union de convenance dans les Highlands

Union de convenance dans les Highlands de Marguerite Kaye


Date de parution:
2021
Nombre de pages: 320
Édition: Harlequin
Format: ebook
Prix: 05.99 euros
– prix poche: 07.10 euros
Genre: Roman Historique


Résumé de l’éditeur

Édimbourg, XIXe  siècle
Veuve et sans-le-sou, Ainsley apprend avec stupeur que son défunt père a placé son héritage en fidéicommis, et qu’elle n’en touchera pas un centime avant ses quarante ans. Désemparée, elle ne sait plus vers qui se tourner pour implorer de l’aide. Aussi est-elle surprise de constater que son sauveur se présente sous les traits d’un parfait inconnu. Un certain Innes Drummond, héritier du domaine de Strone Bridge dans les Highlands. Un lord dont elle aurait volontiers reconnu les charmes, s’il ne l’avait pas soumise à un terrible chantage  : il lui apportera le soutien financier dont elle a besoin à la seule condition qu’elle l’épouse et le suive sur ses terres…


Début du livre:
« Chère Madame Héra  »

Fin du livre (attention potentiel spoiler):
« Mesdames et Messieurs, garçons et filles, parents et enfants, laissez-moi vous présenter l’Hôtel Strone Bridge Castel ! Slà »


Mon avis

Quel plaisir de relire des Historiques je ne comprends pas pourquoi je n’en ai pas lu depuis si longtemps !

J’ai déniché celui-ci sur netgalley comme vous avez déjà dû le comprendre dans mon post, nouvelle lecture, la couverture, mais surtout le résumé on su capter mon attention.

Quand je trouve un livre qui parle d’Écosse, et d’amour, c’est certain que j’ai envie de le lire !

La rencontre entre Ainsley et Innes et terriblement atypique, mais surtout c’est ce qui ressortira de cette première rencontre qui est très intéressante et originale, surtout pour l’époque, je pense.

Ainsley se retrouve sans le sou après le décès de son mari dépensier, elle doit attendre 40 ans avant de pouvoir obtenir l’héritage que lui a laissé son défunt père, comment vivre jusque là ? Oh elle n’a pas froid aux yeux et elle a une solution très radicale et culottée, c’est sans compter sans Innes qui va lui proposer la solution miracle ou presque.

Innes est un homme tellement bon, intéressant, compréhensif, ouvert d’esprit qui prendra en compte l’avis de Ainsley.

Qui la respectera qui lui apportera son aide, il est charmant.

Je chuchote ça discrètement, mais le Kilt hein…..

Par contre je ne suis pas en accord avec le résumé, qui parle d’un chantage… je parlerai plutôt d’un contrat, pour moi chantage laisse présager quelque chose de non désiré de forcé, mais ce n’est clairement pas le cas ici !!

J’ai adoré Ainsley, son côté rebelle pour l’époque, son caractère qui n’hésitera pas à exploser lorsqu’une situation ou une attitude lui déplaît. Elle ne souhaite pas être un meuble elle veut donner son avis, même si elle est une femme et à l’époque les femmes n’ont pas trop à donner leur avis, elle s’impose ! Et ses idées sont bonnes !

Ah et comment ne pas vous parler des lettres…. je suis obligée d’en faire une légère mention… j’ai adoré, mais vraiment beaucoup !

Une très bonne lecture que j’ai dévoré et qui se lit très rapidement.

Pour passer un bon moment, c’est un livre parfait !

Je vous souhaite de belles lectures 😘

Un commentaire sur « Union de convenance dans les Highlands »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s