Publié dans contemporain (Romance slow burn)

Coeur Manga

Coeur manga de Claire Dellile


Date de parution:
2021
Nombre de pages: 236
Édition: Alter Real
Format: Ebook
Prix: 5.99 euros
– prix broché : 17.00 euros
Genre: Contemporain [Romance Slow burn]
Note personnelle:  (note réelle : 3.5/5)


Résumé de l’éditeur

Les relations humaines ne sont pas la spécialité de Flo. Solitaire, cultivant son indépendance et son look atypique, elle est surnommée « Grumpy » par sa soeur – parce que sourire, elle ne sait pas faire. D’ailleurs, personne ne la comprend vraiment. Le seul endroit où elle se sent bien, c’est Manga Dokaze, un magasin de bandes dessinées japonaises qu’elle fréquente avec assiduité. Jusqu’au jour où Eliot, son neveu, a la très mauvaise idée d’essayer d’y voler des livres. Dès lors plus le choix : Flo doit affronter Roman, le patron de la boutique, qu’elle s’était jusque-là échinée à éviter, par crainte de l’attirance qu’elle ressent pour lui. Roman est aussitôt fasciné par la jeune femme malgré son caractère revêche. Comment ne l’a-t-il pas remarquée plus tôt ? Entre un ex-taulard et une jeune femme à part, la rencontre ne peut être qu’explosive… Ce que Flo et Roman ignorent, c’est qu’ils ont bien plus en commun que leur passion pour les mangas : tous deux sont meurtris par un passé douloureux qui les hante encore et les entrave au quotidien. Et si Flo ne sait pas aimer, Roman, lui, ne veut pas courir le risque de s’attacher de nouveau. Roman réussira-t-il à surmonter sa peur pour se donner une seconde chance ? Flo acceptera-t-elle de lui faire confiance et de s’ouvrir enfin à l’amour ?


Début du livre:
« Hello Grumpy ! »

Fin du livre (Attention spoiler; surlignez pour le découvrir):
« Merci de donner un nouveau sens à ma vie. »


Mon avis

L’histoire : Au début de cette histoire, on commence à suivre Flo, qui travaille dans le bâtiment, dans l’insertion des jeunes en difficulté. Son seul loisir c’est d’aller à la librairie Manga Dokaze, à Lille, après son travail, et d’y passer un moment chaque jour. Un mercredi, elle garde son neveu, et de l’y emmener aussi, sauf qu’il essaye d’y piquer des mangas. Elle qui évitait à tout prix de regarder le patron car elle flash un peu sur lui, se retrouve à s’excuser et à l’affronter face à face. Et lui, craque d’un coup sur son caractère reveche, ses cheveux rouges, et ses silences, se demande bien pourquoi il ne l’avait jamais remarquée avant.

Surtout quand le prochain atelier d’insertion de Flo se trouve être un aggrandissement de la librairie…

Les personnages : Autant je comprends Flo, ses réactions, son passif, ses besoins même, Roman aussi, c’est un personnage qu’on comprend, qu’on veut soutenir, aider. Mais Adrien. Pouah, la première fois qu’il parle, dès ses premiers mots je l’ai détesté, et c’était avant qu’on sache tout de lui.

La plume de l’auteur : La plume est fluide, et ce roman défile aisément, jusqu’à un certain point. Je l’ai trouvé séparé en 2 parties, une première où se rencontrent Flo et Roman, et comment ça se passe, et une deuxième qui se lance avec Adrien. J’ai eu beaucoup de mal avec la deuxième partie, aussi bien à la lire qu’à la supporter. Au niveau de la plume, j’ai clairement senti un changement de ton entre les deux phases. On passe d’un roman assez léger et facile, à quelque chose de sombre, qui m’a posé soucis. Pas que je ne pense pas que certaines choses n’existent pas, mais plus une question de rupture.
Ensuite, pour une fan de manga, j’ai beaucoup apprécié comment l’auteur a développé cet aspect, et la librairie, avec son fonctionnement. Même le quotidien un peu à part de Flo et de son neveu est plutôt bien décrit.

Mon avis général : Comme déjà dit, j’ai beaucoup apprécié la première partie de ce roman, comment Flo et Roman se tournent autour, se séduisent, etc. Et pas du tout la deuxième. Donc mon avis sera clairement mitigé, mais j’ai vraiment pu pouffer, et rire, et m’attendrir sur la première partie, donc je peux quand même dire avoir aimé ce roman. Un extra bon point pour réussir à vivre quand on est un peu fou (et grumpy) !!

Merci beaucoup aux éditions AlterReal pour ce service presse.

N. B. Grâce à ce livre, je valide l’item n°38 du défi 2021 [un livre lu en une journée]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s