Publié dans Frissons & Suspens [Polar]

Serial tattoo

Serial tattoo de Sylvie Allouche

Date de parution: 2020
Nombre de pages: 362
Édition: Syros
Format: Broché
Prix: 16.95 euros
– prix kindle: 13.99 euros
Genre: Frissons & Suspense [Polar]
Note personnelle:


Résumé de l’éditeur

Pourquoi la commissaire Clara Di Lazio remarque-t-elle cette femme nigériane qui se tient dans la salle d’accueil du commissariat ? Sans doute parce que la détresse d’Ayo Madaki est immense. Sa fille Shaïna a été piégée par un homme qui lui a proposé beaucoup d’argent. Le pire serait qu’elle ait été embarquée par un réseau de trafic de jeunes femmes. Pour la retrouver, Clara Di Lazio va suivre son instinct. Et impliquer son équipe corps et âme.


Début du livre:
« Elles courent vite. Les branches leur fouettent le visage. »

Fin du livre (attention potentiel spoiler):
« Le répondeur se déclenche. Elle écoute le message… »


Mon avis

Tout d’abord, je souhaiterais remercier Babelio et les éditions Syros pour cet envoi !

Je connaissais cette autrice de nom mais je n’avais encore jamais lu une de ses oeuvres. Je n’ai absolument pas été déçue !

Avant tout, sachez que ce roman est le troisième d’une série portant sur les enquêtes de la commissaire Clara Di Lazio. Cependant, il peut être lu indépendamment des autres.

Dans ce roman, nous suivons deux côtés d’une même enquête : l’équipe de la PJ dirigée par le commissaire Di Lazio, et les victimes recherchées. Tout commence avec la visite d’Ayo au commissariat, demandant de l’aide pour retrouver sa fille ainée, Shaïna. Elle en est certaine, sa fille s’est vendue à un réseau d’être humains. Toute l’équipe va prendre cette affaire très à cœur, en particulier la jeune Louise qui tentera le tout pour le tout pour sauver ces innocents.

J’ai vraiment adoré ma lecture, la plume de l’autrice nous plonge de suite dans l’histoire et le rythme du récit est prenant, puisque l’on suit d’un côté les enquêteurs et de l’autre, les victimes et leurs geôliers. Les alternances de points de vue sont très bien exécutés et pimentent le récit.

Au niveau des personnages, je me suis attachée très rapidement à la commissaire Di Lazio, une femme forte et déterminée, avec un grand cœur. Toute son équipe est également très agréable à suivre, que ce soit son bras droit, Clément ou encore Gauthier et Louise, deux policiers au début de leur carrière. Au fil de l’enquête, on voit à quel point l’équipe est touchée par l’histoire de Shaïna et sa famille, et combien ils se démènent pour sauver les jeunes prisonniers. Le courage et la détermination de Louise sont également des éléments que j’ai adoré, et qui ont réellement permis de développer le caractère de ce personnage.

J’ai trouvé intéressant d’avoir le point de vue de Michka, car bien que ses actions soient loin d’être justifiées, on découvre à quel point il est difficile pour lui de faire marche arrière. Il est en quelque sort piégé par sa propre création, baisse les bras et décide de tenter le tout pour le tout.

En bref, une enquête trépidante, des personnages bien écrits et qui piquent notre intérêt et enfin, une plume parfaitement adaptée à ce genre de roman, pour une immersion totale garantie !

Foncez le lire !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s