Publié dans Frissons & Suspens [Polar]

L’affaire Protheroe

Miss Marple d’Agatha Christie
Tome 1 : L’affaire Protheroe

Titre VO: Murder at the Vicarage
Date de parution:
 1932 (2019 pour la présente édition)
Nombre de pages: 221
Édition: Le livre de poche
Format: Poche
Prix: 5.60 euros
– prix kindle: 5.49 euros
Genre: Frissons & Suspense [Polar]
Note personnelle:


Résumé de l’éditeur

Quand on découvre le colonel Protheroe tué d’une balle dans la tête dans le bureau du presbytère, le pasteur a sans doute déjà une idée sur l’identité possible de l’assassin ou, en tout cas, sur un mobile vraisemblable. N’assiste-t-il pas au thé hebdomadaire de sa femme, où s’échangent potins et cancans ?


Début du livre:
« Il est bien difficile en vérité de savoir quand débuta cette histoire. »

Fin du livre (attention potentiel spoiler):
« Adorable miss Marple ! »


Mon avis

Mon premier Agatha Christie ! Etant actuellement dans une période « thriller/polar » je cherchais une nouvelle lecture quand je me suis dit qu’il serait intéressant de découvrir l’univers de cette reine de l’enquête. J’ai donc décidé de commencer par la saga des Miss Marple (enquêtrice féminine oblige) et je ne suis absolument pas déçue du voyage !

J’avais très peur de m’ennuyer ferme mais cela n’a pas du tout été le cas, j’ai été totalement captivée par le récit et par l’enquête. Je n’ai pas pu lâcher mon livre !

Première surprise : le point de vue est à la première personne et il ne s’agit pas de Miss Marple, mais du Pasteur Clement ! Cela apporte beaucoup de dynamisme et d’originalité à l’histoire puisque Miss Marple est ce qu’on appelle une « détective en fauteuil » c’est-à-dire qu’elle ne fait pas partie des forces de l’ordre et n’a qu’un regard « lointain » de l’affaire.

En effet, Marple est plutôt une vieille dame qui fait beaucoup de commérages : les habitants du village n’ont aucun secrets pour elle !

« Je reconnais que les commérages sont parfois peu charitables et bien cruels, mais hélas ! ils révèlent bien souvent la vérité. »

J’aime beaucoup son personnage parce que c’est une vraie commère, sournoise mais également très intuitive.

Ce premier tome se concentre sur le meurtre d’un Colonel, dans le village où réside Miss Marple. La victime étant peu appréciée par ses pairs, la liste des suspects est plutôt longue. Les forces de l’ordre vont alors demander l’aide du Pasteur Clement pour faire parler les habitants. Miss Marple, elle, enquête depuis son salon…

J’ai adoré les personnages présents dans ce roman : ma petite favorite est Griselda, la femme du pasteur, mais j’ai beaucoup aimé découvrir les autres, que ce soit le pasteur, la famille Protheroe ou tous les habitants de St Mary Mead.

La plume d’Agatha est évidemment superbe, mais la traduction est tout aussi parfaite ! Dans cette nouvelle version, le roman prend une teinte assez contemporaine et j’adore ça !

En bref, si vous souhaitez vous plongez dans un polar, n’hésitez pas à ouvrir celui-ci !

N. B. Grâce à ce livre, je valide l’item n° 23 du défi 2020 [un livre avec un végétal sur la couverture]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s