Publié dans Steampunk

L’embaumeur de Montmartre

L’embaumeur de Montmartre de Fleur Hana

Date de parution: 2019
Nombre de pages: 274
Édition: MxM Bookmark, collection Onirique
Format: Ebook
Prix: 5.99 euros
– prix broché: 15.00 euros
Genre: Science-Fiction [Steampunk]


Résumé de l’éditeur

Lord Spencer Fitzwilliam est dépêché sur place par l’agence britannique ROSE afin de résoudre cette sordide histoire de meurtres qui fait la une de toutes les gazettes.

Déterminé à expédier cette enquête en un temps record, il se heurte à Rosaline Leprince et son engin de malheur : sa bicyclette. La jeune journaliste au caractère bien trempé est elle aussi lancée sur les traces de celui que la capitale surnomme déjà l’Embaumeur de Montmartre.

Formant un duo improbable, ils devront mettre leurs ressentiments de côté pour débusquer l’assassin avant que celui-ci ne frappe à nouveau…

Entre Penny Dreadful et Jack l’Éventreur,  L’embaumeur de Montmartre  vous plonge au cœur du Paris de 1890, ses cabarets, et un mystère digne de Sherlock Holmes.


Début du livre:
« La Belle Agathe adressa un signe de la main à La Goulue et s’en alla par l’entrée des artistes afin de se rendre à son domicile, situé à quelques rues de là. »

Fin du livre (attention potentiel spoiler):
« Une soirée unique sera donnée au célèbre cabaret samedi en huit pour célébrer comme il se doit Marie Froufrou, La Belle Agathe, La Gambette, Josie la Joie, le Pétomane et mademoiselle Léontine. »


Mon avis

Quel livre intéressant ! J’ai été scotchée par l’époque, par les détails et cette couverture est vraiment trop magnifique, mais encore une fois ça aurait pu être plus représentatif des personnages.

Le gros point fort de ce livre c’est vraiment l’époque, c’est tellement bien décrit, tellement réaliste, qu’on rentre sans difficulté dans le livre. On attend le dénouement de l’enquête avec impatience, on attend les révélations et les joutes verbales de Rose et Spencer, euh pardon le Lord Fitzwilliam !

Le début est lent, je ne suis pas une habituée du genre donc je ne savais absolument pas à quoi m’attendre, mais oui le début est assez plat.

Les personnages ne sont pas très attachants, le Lord m’a tapé sur les nerfs, j’aurai voulu quelqu’un de plus affirmé, moins Lui, moins coincé. Je pense qu’une personne moins austère aurait plus collé avec les personnages et avec l’idée que je me faisait d’un agent britannique.

J’ai bien aimé Rose , jeune femme très en avance sur son temps et qui veut trouver le coupable de ces meurtres atroces. 

Le côté historique est vraiment bien exploité, j’ai même fait des recherches sur le moulin rouge de l’époque et sur les danseuses de cancan, comme la Goulue.

Une histoire qui se lit relativement vite, un univers très intéressant qui nous embarque avec plaisir, mais je trouve que l’intrigue est vite résolue et que la romance est très tardive. Mais c’est un fait à imputer à l’époque, je vous rappelle que c’est une histoire qui se déroule en 1890, donc pour l’époque ce n’est pas une chose inhabituelle que de ne pas se jeter dans les bras de son « coup de cœur », mais moi qui aime la romance je regrette qu’elle arrive tardivement. En même temps je ne suis pas blasée car j’ai été happé par l’enquête et par le partenariat haut en couleur de nos deux personnages.

 Voilà, en conclusion une enquête policière qui tient en haleine, un Paris du 19e siècle qui m’a enchanté et une plume addictive, et le genre « steampunk » qui m’était inconnu, mérite que je le découvre un petit peu plus !

Je vous souhaite de belles lectures 😘

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s