Publié dans Fantasy [Epic fantasy]

Une prophétie oubliée

Coeur de menhir d’Adrien Hortemel
Tome 1: Une prophétie oubliée

Date de parution: 2017
Nombre de pages: 153
Edition: auto édité
Format: broché
Prix: 16.00 euros
prix kindle : 4.99 euros
Genre: Fantasy [Epic fantasy]
Note personnelle:


Résumé de l’éditeur

Une paix fragile règne entre les différents peuples de la forêt de Déremkas. Les habitants sont menacés par une prophétie oubliée qui annonce le retour des ténèbres.
Parmi eux, Dairen, un jeune homme ordinaire, va se retrouver au milieu d’une lutte de pouvoir. Les rencontres seront nombreuses, mais ces personnes vont-elles l’aider à se frayer un chemin dans un monde cruel où les légendes sont devenues réalité ?


Début du livre :
« Une nuit, où les ténèbres étaient reines et se pérennisaient à travers la peur et l’ignorance des hommes, une lueur apparut dans la vallée et défia cette obscurité.»

Fin du livre (attention potentiel spoiler) :
« Je vais continuer la quête et tenter de mettre fin à l’avènement de ce Dalc’h ! gambergea Raudan. »


Mon avis

J’ai lu ce livre dans le cadre d’un service presse et je remercie l’auteur pour l’envoi et pour sa confiance.

Ce premier tome de fantasy est un roman accessible autant aux adultes qu’aux adolescents. L’auteur a fait un superbe travail sur son ouvrage, entre la couverture, la carte et les nombreuses magnifiques illustrations, le livre gagne un fort atout. J’ai été conquise par l’objet livre et je tenais à la souligner avant de vous parler du roman.

Adrien Hortemel, nous plonge ici, dans un epic fantasy rondement bien mené, le livre commence rapidement par une scène d’action qui plante le décor.

Puis nous partons pour une ville atypique, juchée au cœur d’un arbre, c’est là que l’on va découvrir nos héros, dans un premier temps Dairen, qui est en formation, mais très vite on va comprendre que son destin est bien plus grand. J’ai apprécié que le jeune homme, ne soit pas la coqueluche, mais au contraire assez solitaire, renfermé et souvent malmené, pourtant il s’accroche et veut prouver sa bravoure. Au fil du livre et de sa quête, notre jeune héros va s’ouvrir au monde et se lier d’amitié.

Ce roman nous plonge au cœur d’un monde fait de complot, de trahison et de pouvoirs et j’ai été surprise plus d’une fois surtout une

ATTENTION SPOILER (surlignez pour le découvrir) Alyssa, un personnage que j’aimais beaucoup, trahie le groupe FIN DU SPOILER

Si son association avec Tosla m’a quelque peu surprise, je l’ai trouvé intéressante, car elle montre qu’on peut faire abstraction du passé pour le bien commun. Toutefois, j’aurais aimé en apprendre plus sur ce personnage qui au final reste un mystère.

Un de mes personnages préférés est Sigrid, elle est forte, guerrière, loyale, courageuse, elle a une part de mystère bref, elle est tout ce que j’aime

Alyssa, l’autre personnage féminin important du livre, m’a beaucoup plu, je l’ai trouvé forte, rafraîchissante même si elle m’a un peu déçue vers la fin du roman

Le dernier personnage, qui fait partit de cette joyeuse troupe est Raudan, l’un des supérieurs de notre héros, s’il peut se montrer dur au départ, ce n’est nullement par méchanceté, mais plus pour tirer Dairen vers le haut, au fil de leur périple, une vraie amitié s’installe.

Côté une intrigue, on n’est pas en reste, on parle de magie, de runes, de pouvoir, et destinée, j’ai adoré. Je me pose énormément de questions sur notre héros, qui est-il ? Pourquoi cette lueur bleue ? Bref, un premier tome vraiment plaisant et intrigant.

J’ai beaucoup aimé Leno et Ottilie, j’ai aimé le peu que j’ai appris sur eux et j’adorerais un livre sur leur rencontre et leur histoire.

Un final qui nous laisse en suspense, qui nous fait peur pour la suite, mais qui donne énormément envie de lire le reste de cette histoire.

La plume d’Adrien est très agréable, poétique. Ses descriptions sont riches et bien imagées, on se projette facilement, pour un premier roman, l’auteur frappe fort autant visuellement que par la profondeur de l’histoire.

Je serais présente pour la suite des aventures…


La chronique de Léa

Note personnelle: (note réelle : 3.25/5)

Mon avis

Tout d’abord merci à l’auteur pour l’envoi de son roman en service presse.

L’histoire: Nous sommes dans la forêt de Déremkas où règne une paix fragile entre les peuples. Une prophétie oubliée menace les habitants et annonce un retour des ténèbres qui effraie tout le monde. Nous suivons en particulier Dairen, un jeune homme qui va se retrouver au milieu d’une lutte de pouvoir. Il va rencontrer de nombreuses personnes qui vont plus ou moins l’aider à survivre dans ce monde où les légendes sont réelles. J’ai vraiment eu beaucoup de mal avec ce roman. Je n’étais pas dedans et je n’arrivais pas à être actrice de ma lecture. Cependant, arrivée à la moitié, l’action débute et il s’est lu un peu plus vite.

Les personnages: Tout d’abord Dairen. J’ai bien aimé ce personnage, il est attachant et sympathique à suivre. Ensuite, il y a Alyssa, que j’ai beaucoup moins aimé et avec qui j’ai eu du mal à m’attacher. Puis, il y a Sigrid, une femme que j’ai bien aimé, elle est guerrière et forte et c’est une des seules qui m’a vraiment marqué. Il y a également Tosla un personnage un peu mystérieux que l’on voit peu et que j’ai bien aimé. Enfin, nous suivons aussi Raudan, le chef de Dairen, il parait un peu dur mais au final, c’est un personnage que j’ai bien aimé.

La plume: J’ai bien aimé la plume de l’auteur. Je regrette un peu les descriptions qui m’ont ralenti dans ma lecture mais dans l’ensemble, cela se lit bien et la plume de l’auteur est fluide. De plus, le choix de mettre autant d’illustrations et une carte au début est une très bonne idée car cela complète la lecture .

En résumé : Malheureusement, je n’ai pas détesté ce roman mais ce n’est pas une très bonne lecture, j’ai bien aimé l’histoire mise en place mais j’ai eu beaucoup de mal à m’attacher aux personnages et cela m’a réellement poser problème durant ma lecture.
Je vous recommande tout de même cet ouvrage car pour moi, la lecture c’est une rencontre et je pense que ce n’était pas le bon moment. Je ne lirai donc pas la suite mais je surveillerai les prochaines parutions de l’auteur.

J’espère que cette chronique vous aura plu, je vous fais de gros bisous et vous souhaite de bonnes lectures les amis.

Un commentaire sur « Une prophétie oubliée »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s