Publié dans Fantasy [Epic fantasy]

De sang et de rage

Le destin d’Orïsha de Tomi Adeyemi
Tome 1 : De sang et de rage

Titre VO: Children of blood and bone ( Legacy of Orïsha #1)
Date de parution: 2019
Nombre de pages: 562
Édition: Nathan
Format: Broché
Prix: 18.95 euros
– prix ebook: 14.99 euros
Genre: Fantasy
Note personnelle: epicepicepicepic ( Note réelle: 4.5/5)


Résumé de l’éditeur

Il fut un temps où la terre d’Orïsha était baignée de magie. Mais une nuit, tout a basculé, le roi l’a faite disparaître et a asservi le peuple des majis. Zélie Adebola n’était alors qu’une enfant. Aujourd’hui, elle a le moyen de ramener la magie et rendre la liberté à son peuple ; même si face à elle se dresse le prince héritier du trône, prêt à tout pour la traquer.

Dans une Afrique imaginaire où rôdent les léopardaires blancs et où les esprits ont soif de vengeance, Zélie s’élance dans une quête périlleuse…


Début du livre:
 » J’essaie de ne pas penser à elle. »

Fin du livre (attention potentiel spoiler):
« Puis mon sang se glace. »


Mon avis

L’univers : Il y a quelques années, dans une terre d’inspiration Africaine, le Roi Saran, paranoïaque de voir sa famille tuée une fois encore par les Maji, ces magiciens, a profité d’un jour où la magie n’était plus accessible aux majis pour faire une tuerie de masse de tous ce peuple. Seuls ont été épargnés les devins, ceux qui n’avaient pas, ou pas encore de pouvoirs (les pouvoirs se développant à l’âge de 13 ans). Une forte répression des devins a suivi ce massacre, laissant une partie de la population en souffrance. S’ils ne payent pas les lourds impôts, ils sont envoyés travailler à la Réserve, où la plupart meurent. Ils sont appelés les Cafards. Et le signe distinctif de pouvoir faire de la magie est les cheveux blancs, même chez les enfants.

La magie est divisée en clans : ainsi, un maji de l’air, aka un éolien, appartient au clan Aféfé, un maji de l’eau, un mascaret, fera partie du clan Omi, et un maji de la vie et de la mort (oui, les deux en même temps), aka un faucheur, fait partie du clan Iku. Il existe 10 clans, pour 10 types de magie.

L’histoire : On débute cette histoire aux côtés de Zélie, devin, qui essaye de s’en sortir, avec son père et son frère, depuis que leur mère a été pendue pendant le Raid qui a tué les Maji. Pour pouvoir payer un énième nouvel impôt et éviter de devoir aller à la Réserve, elle décide d’aller jusque la capitale vendre un poisson assez rare. Sur le chemin, elle croise la princesse, qui fuit son père avec un parchemin capable de rendre ses pouvoirs à un devin et le faire redevenir Maji. Le récit est assez classique dans sa construction, avec l’enfant d’un roi qui s’unit à un rebelle pour faire tomber le tyran, mais cela n’enlève pas son charme à ce récit, surtout que la magie reste assez originale pour donner un peu de piquant, à travers cette mythologie d’inspiration africaine pour donner le contexte de l’histoire.

La plume de l’auteur : Le narrateur est tour à tour Zélie, la princesse, le prince, etc etc, de manière à suivre les points de vue des personnages tout en continuant l’histoire. La plume est légère, assez souple, ce qui fait qu’on arrive à lire page après page sans soucis aucun. Le livre reste épais, donc il faut prévoir de nombreuses heures de lecture, mais on ne les sent pas passer donc c’est bien écrit. J’aurai bien aimé avoir certaines illustrations parfois, car les descriptions ne sont pas forcément hyper précisées, et j’ai eu un peu de mal à visualiser certains objets, ou la lionnaire. (Ou même un petit recueil d’illustration en N&B à la fin de l’histoire?)

Mon avis général :  Un très bon récit, agréable à lire, et dépaysant de par son imaginaire, même si son scénario est assez classique. On s’arrête par contre vraiment abruptement, aussi j’ai plutôt hâte d’avoir la suite, qui ne devrait pas trop tarder, le premier tome datant de mai 2019. Vivement !

bann al

 

Un commentaire sur « De sang et de rage »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s