Publié dans Espace Livresque

Upsi vous en parle… #04

1513114124085 Coucou tout le monde, moi c’est Upsi, avec ce nouvel article, je vous parlerais aussi bien, livres, que séries, ou encore que bookstagrameuse/blogueuse et autre.

Ici rien à voir avec une chronique livre ou série, non ! Il sera question de mise en avant. Par exemple si je commence une nouvelle série, je vous en informerais en mettant des informations sur la série et vous donnez mon premier ressenti etc…

58aeffb2c869e092af51ee74  Aujourd’hui je reviens avec un article un peu spécial, certes nous allons parler d’un livre qui va sortir demain mais je vous réserve une petite surprise.

58aeffb2c869e092af51ee74 Notre panda adorée alias Jupiter Phaeton s’est lancée dans un nouveau projet qui est l’écriture à quatre mains. Une première pour l’autrice mais surement pas la dernière. Curieuse, de ce cheminement, j’ai décidé d’interviewé les deux protagonistes de l’histoire.

58aeffb2c869e092af51ee74 Fou rire garanti ! (Prévoyez des mouchoirs et des couches culottes pour ceux qui ne sont pas étanche)

Sans titre 3 Bonjour, Jupiter et Théo, je me présente, Upsi, Yorkshire et journaliste livresque pour le blog Passion livres. C’est moi qui vais avoir le plaisir et l’honneur de vous interviewer. N’ayez pas peur, je ne mords pas.

Merci de m’accorder de votre temps pour répondre à ces quelques questions.  Certaines m’ont été soufflées par des fans. Allez c’est partit !

Sans titre 3 La première question est assez évidente, Comment allez-vous ?

jupiterAussi bien que quelqu’un qui a engagé une armée de lance-flammes et une armée de pandas sans bambous. Je suis armée jusqu’aux dents en fait. Nan, je rigole, je suis zen, la vie n’a pas spécialement changé pour moi, je suis déjà majoritairement asociale. La distance sociale, c’est MON QUOTIDIEN ! D’ailleurs si les gens pouvaient rester à un mètre de moi TOUTE l’année, ce serait vraiment genre formidable. Je songe à me faire un t-shirt qui dit « j’ai le corona, reste à un mètre de moi » pour quand ce sera terminé et qu’on aura le droit d’en rire.

theo Super bien, tellement bien et tellement pas fatigué que je me mets PAS DU TOUT à croquer directement les grains de café. Ah, si je pouvais me les caler en perfusion… La vie serait tellement plus belle… En fait, je me sens comme une momie qu’on vient de réveiller en passant l’aspirateur sous ses bandelettes. Voilà ! Je suis épuisé, mais heureux ! (mais je suis toujours épuisé).

Sans titre 3 Je connais un peu Jupiter et sa folie et donc je me suis dis qu’il serait intéressant et drôle de vous demander de vous décrire mutuelle.

jupiterOh… je dois décrire Théo alors ? Hahaha, je l’ai déjà fait dans l’introduction du tome 1 de notre série, je vais donc essayer de dire d’autres choses moins affligeantes… Eh bien Théo, c’est un concentré de conneries (oh merde, je suis retombée dans l’affligeant). Dès le matin, au petit déjeuner, son but dans la vie, c’est de m’écrire les blagues les plus hilarantes du monde pour que je recrache l’avoine que je mange par les trous de nez. Il a réussi, par deux fois, à me faire cracher mes flocons alors que je lisais ses messages en prenant mon petit-déj. Que foutais-je à lire mes messages en mangeant alors que je SAVAIS le danger qui rôdait ? Eh bien, je dois le dire, je suis accro à ses conneries, voilà. Ses jeux de mots vaseux, son humour tendancieux, sa capacité à exagérer jusqu’au sommet de l’exagération. Théo, c’est de l’humour à gogo, il aurait pu être humoriste (il a encore le temps de l’être) ou faire des vidéos Youtube, je suis sûre qu’il aurait percé (t’as vu, je parle comme si t’étais plus vieux qu’un cadavre, mec). Sinon, il est très intelligent, c’est un auteur talentueux, il sait juste pas être sérieux deux minutes quoi. Ah oui, il est teubroloque aussi. C’était important de le préciser.

theo Décrire Jupi… décrire Jupi… ? Je peux faire des jeux de mots foireux ? Qui ne dit mot consent, alors allez ! Ahhh, Jupiter. Bon, d’abord, je dois commencer par parler de son prénom qui se décline de toutes les façons possibles, et moi j’adore ça : Jupitrice, Jupiterrine, Jupiterminator, enfin, tout ça quoi… moi j’adore et je suis fan. Non, en fait, si je devais vraiment la décrire, je dirais que c’est une personne absolument exceptionnelle. Une vraie source d’inspiration au quotidien. Une personne incroyable qui rentre dans absolument tous mes délires, même les plus foireux (j’ai même pas envie de les sortir tellement j’ai honte je vous jure). Elle est le meilleur public qui soit, et en même temps, elle est ma meilleure rencontre depuis de nombreuses années. Il ne nous a pas fallu longtemps pour être littéralement connectés et J’A-DORE ça ! Elle ne le dit pas, et elle a tort, mais elle est extrêmement drôle, aussi. Maintenant, c’est clair, on se parle tous les jours parce qu’on est comme des larrons en foire (expression inutilisée depuis 1746), et je suis absolument fan de sa zen attitude et de sa créativité. Elle est brillante, intelligente, lumineuse (tellement que je mets de la crème solaire avant de lire ses messages, t’sais), et totalement adorable. C’est Jupi, quoi.

Sans titre 3 Comment l’idée de ce projet fou, vous est venue?

jupiter Je crois qu’on déconnait sur WhatsApp, notre outil préféré pour converser et qu’on a dit tout simplement « NAN MAIS IMAGINE ON ECRIT UN ROMAN A QUATRE MAINS AVEC TOUTES NOS CONNERIES ». Je suis à peu près certaine que c’était en majuscules, tant l’idée paraissait lumineuse. Et puis comme on est bêtes, on l’a fait.

theo Je crois que c’est effectivement comme ça que ça s’est passé, hahaha ! Ça a commencé par un « T’imagines si… » ? Puis c’est parti en sucette avec un « Oh, bah on le fait ». Puis, ça a continué avec : « Bah merde, on l’a fait ». Tout ça avec évidemment de gros éclats de rire, des messages vocaux, bref… tout ça ! C’était extrêmement drôle comme cheminement de pensée. J’ai vraiment une flemme immense de remonter tous les messages parce qu’il y en a teeeeeeeeellement… mais je suis presque sûr que ça s’est passé comme ça hahaha !

Sans titre 3 Ecrire un livre à quatre mains ca n’a pas été difficile ?

jupiter Absolument pas. Avec Théo, on partage le même cerveau, on est connectés, on devine le machiavélisme de l’autre par avance, on essaye de se mettre des bâtons dans les roues à la fin de chaque chapitre et du coup, eh bien ça a coulé tout seul. D’une traite. Hop.

theo Pas du tout. J’ai rarement senti autant d’aisance à écrire. Jamais à court, toujours à pouvoir rebondir l’un sur l’autre (au sens figuré, du coup, j’ai jamais essayé de rebondir sur Jupiter, je me garde l’idée cela dit), et ça se fait vraiment tout seul. C’est absolument génial. Pas besoin de se concerter, pas besoin de plan, besoin de rien (si t’as la chanson en tête, déso pas déso), et c’est absolument génial ! Une écriture liberté, une écriture où on se met des bâtons dans les roues, et où on a l’impression de partager le même cerveau. Ah, et bien sûr : BESOIN DE RIEN ENVIE DE TOIIIIIIIII (c’est pour être sûr que c’est bien rentré).

Sans titre 3 Parlez-nous avec vos mots, votre folie de votre livre ?

jupiter Hmmm. Théo est le spécialiste des métaphores douteuses hilarantes. Moi j’ai joué le rôle de la nana sérieuse qui doit le garder sur terre. Mais il a joué le rôle du type qui fait avancer l’intrigue. Pendant que j’exécute. En fait, c’est lui le cerveau derrière cette histoire quand on y pense. Pour ce qui est de la folie, on a été nous-mêmes, honnêtes, sincères, transparents. On a balancé nos private jokes, tout ce qui nous passait par le crâne et le résultat est bourré d’humour.

theo On s’est super bien répartis les rôles sur l’intrigue, je trouve. On a tous les deux essayé d’explorer de nouvelles pistes pour enquiquiner l’autre, et je crois que ce bouquin est le résultat tellement douteux de la conjugaison de deux esprits tordus qui se rencontrent et qui décident de danser la lambada sous extasy un quatorze juillet à Cancùn. Moi, j’adore danser la lambada sous extasy à Cancùn. Pas toi ? Bon, bah ce livre, c’est un peu ça. C’est un peu comme si Metallica avait rencontré un clown, qu’ils avaient eu un enfant, que cet enfant avait été abandonné, qu’il avait grandi en écoutant du one man show dans ses écouteurs et qu’il avait décidé de sortir de sa caverne quelques années plus tard pour jouer dans un groupe Heavy métal norvégien.

jupiter Je me sens obligée d’intervenir après cette réponse de Théo pour préciser qu’il ne se drogue pas, qu’il ne fume pas de substances illicites, qu’il n’avale pas de la poudre blanche par les narines. Non. Il est juste en grave manque de caféine.

Sans titre 3 Combien de livres de ce type sont prévus?

jupiterAlors, disputons-nous un bon coup sur le sujet parce qu’on n’a pas encore décidé. Moi j’ai dit douze minimum. Par minimum, j’entends qu’on fera beaucoup plus. Mais on peut lancer un dé et laisser le dé décider. Après tout, Tymo, le héros de l’histoire, est dévingtiste.

theo OK, alors… j’ai réellement un dé vingt chez moi. Il a dit 17. Mais comme dit Jupi, je pense qu’on en fera autant que ça nous plaira, hein ! Disons… 1 million ? Ça paaaaaasse !

Sans titre 3 La couverture est sublime, un travail d’équipe, ou vous vous êtes battus?

jupiter Je vais dire un travail d’équipe, pour sauver l’honneur de Théo. Et merci 😊.

theo Haem. Je décide de… de poser mon joker pour cette question (merci pour mon honneur, tu es une vraie).

Sans titre 3 Qui a trouvé ce titre fou ?

jupiter Là aussi, je vais dire un travail d’équipe. Parce que bon, voilà. Non plus sérieusement, on publie via Panda Jones Editions, du coup la couverture, le résumé, le titre, c’est plutôt le travail de l’éditeur. On a brainstormé ensemble, mais j’ai pris cette partie à ma charge.

theo Hahaha, alors, je tiens à dire que Jupiter est SUPER FORTE pour les titres complètement what the fuck et j’adore ça ! Donc je lui laisse complètement le mérite pour ce titre, même si on a brainstormé ensemble. Elle est badass pour les titres, y’a qu’à regarder ses livres !!

Sans titre 3 Jupiter, au vue de la couverture et de son désir de tout cramer, a t-elle un lien de famille avec Archie?

jupiter Elle pourrait être sa sœur jumelle, dans un monde parallèle. Mais elle n’est pas accro aux chamallows. Juste au sang. Serait-elle psychopathe ?

Sans titre 3 Et bien merci pour cette interview qui a du chien. Jupiter fait une léchouille à Nala, Wolfie et Never quant à toi Théo, si tu as des poilus et bien léchouille à eux aussi. Pur ma part, je vais aller ronfler dans le lit de mon humaine et je vous retrouver bientôt quand elle aura lu votre bébé si prometteur. Un dernier mot pour la fin ?

jupiter Wouf Wouf (ça veut dire merci en langage canin).

theo J’ai effectivement une poilue, elle s’appelle Navi, et c’est un mini chien. Moi, je vais aller ronfler dans la niche de mon chien et mastiquer ses jouets en attendant qu’elle me sorte. J’ai hâte de pisser contre un lampadaire.

58aeffb2c869e092af51ee74 Vous l’aurez compris ces deux là étaient fait pour se rencontrer ! Et nous on salive déjà à l’idée de découvrir leur bébé. Quant à prévoir 1 million de suite, je pense qu’on valide tous. Allez pour ceux qui n’aurait pas vu passer la couverture et le résumé de leur livre, le voici.

SORTIE PREVUE LE 10 AVRIL 2020

lendë et Tymo, magiciens de Seattle, sont avant tout des meilleurs amis. Ils ont quitté tous les deux la guilde de l'Oriflamme il y a un bout de temps parce que… eh bien pour diverses raisons. Peut-être que Tymo a

58aeffb2c869e092af51ee74 Il vous tente? Que pensez vous de la couverture et du résumé?

58aeffb2c869e092af51ee74 A bientôt, pour un nouvel article « d’Upsi vous en parle.. »

2 commentaires sur « Upsi vous en parle… #04 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s