Publié dans Contemporain [Littérature blanche]

Fêlures

Fêlures de Nora Roberts

Titre VO: Under Currents
Date de parution:
2019
Nombre de pages: 398
Édition: Michel Lafon
Format: Broché
Prix: 18.95 euros
– prix kindle: 12.99 euros
Genre: Contemporain [ Littérature blanche ]
Note personnelle: contemporain book contemporain book (note réelle: 2.5/5)


Résumé de l’éditeur

Un père chirurgien en vue et son élégante épouse, deux enfants modèles, une maison magnifique à Lakeview en Caroline du Sud : la famille Bigelow est absolument parfaite.
En tout cas, c’est ce que tout le monde croit.
Mais derrière les portes fermées, les enfants, Zane et sa petite sœur Britt, vivent dans la peur, terrorisés par leur père, Graham.
Jusqu’à ce terrible jour où Zane rentre en retard. La dispute qui s’ensuit marque le début d’un enchaînement d’événements qui brise la famille et change la vie des enfants pour toujours. Ils sont confiés à leur tante. Mais le passé ne se laisse pas oublier si facilement…
Des années plus tard, Zane, devenu avocat, revient à Lakeview. Il y retrouve sa tante, sa sœur et ses vieux amis. Il y rencontre également une nouvelle venue, Darby McCrae qui, derrière son optimisme et son énergie, cache ses propres blessures.


Début du livre:
« De l’extérieur, la maison de Lakeview Terrance offrait un tableau idyllique. »

Fin du livre (attention potentiel spoiler):
« Le chien sagement couché à leurs pieds, ils regardèrent le soleil disparaître derrière les montagnes et embraser le lac. »


Mon avis

J’ai lu ce livre dans le cadre d’un service presse et je remercie Camille et Michel Lafon pour l’envoi et la confiance.

Fan de Nora Roberts, je me suis lancée avec impatience dans ce livre, car jusqu’à présent je n’ai jamais été déçue avec un livre de cette autrice, elle fait partie de mes valeurs sûres.

Hélas, ce livre fut ma première déception. Je n’ai pas du tout accroché à l’univers et aux personnages. Le livre se divise en plusieurs parties.

Dans ce roman, on va découvrir la vie de Zane et de sa petite sœur Britt. On commence par les suivre dans leur enfance, ou derrière les apparences de la famille parfaite, se cache l’horreur, Graham Bigelow, chirurgien réputé, homme influent et respecté est violent, imbu de sa personne Eliza, sa femme, dont la richesse et le paraitre est tout pour elle tolère sa violence et même la provoque. Une relation malsaine entre eux s’est installée malheureusement, les coups sont aussi donnés aux enfants surtout à Zane qui tente de protéger au mieux sa petite sœur. Ils ne sont que des objets aux yeux de leur parent et des punching-balls pour leur père dès que celui-ci est contrarié. J’ai de suite détesté la mère, ne comprenant pas comment, elle pouvait ne pas protéger ses enfants qui sont sa chair et son sang, pire encore, comme peut -elle aimer être frappé au point de provoquer les crises de son mari. Derrière la porte de cette maison, personne ne se doute de ce qui se trame pour l’entourage, la famille Bigelow est la famille du bonheur et de la perfection.

Dès le départ, la violence est là pour donner le ton et je pense que ça peut ne pas plaire à tout le monde.

Après une violente correction qui oblige Zane a aller à l’hôpital, la vérité éclate. Zane et Britt sont enfin sauvés et partent vivre chez leur tante Emily avec qui les enfants ont de très bons rapports. J’ai trouvé leur vie chez leur tante too much dans le sens où après l’horreur on bascule dans le monde des bisounours, tout va bien, ils se reconstruisent surtout Zane, la vie est belle même pour la tante qui avait une vie banale, elle trouve l’amour, se marie, tombe enceinte, j’ai trouvé ça trop fleur bleue.

Le livre est surtout basé sur Zane que l’on voir évolue au fil des années, j’aurais aimé que Britt soit aussi mise plus en avant, je trouve dommage qu’elle soit reliée au second plan. En parallèle de la vie de Zane adulte, on va découvrir Darby qui pour repartir du bon bien et faire table rase de son passé et guérir de ses blessures aussi douloureuses que celui de notre héros, vends sa maison et part s’installer sur un coup de tête en Caroline du Nord. Elle va rencontre Zane grâce à Emily a qui elle loue un bungalow et à qui elle va proposer ses services de paysagistes.

À travers Zane et Darby, l’autrice nous raconte une jolie histoire d’amour, d’amitié, elle nous montre que l’ont peur aller de l’avant et guérir de ses blessures.

La plume de l’autrice reste toujours aussi soignée et les décors font rêver, mais je n’ai vraiment pas été séduite par cette histoire

Nora Roberts reste une autrice que j’adore et que je continuerais de lire, je pense, juste que ce livre n’était pas pour moi.

NB: Grâce à ce livre, je valide l’item n°11 du défi 2020 [ un livre offert]

bann aurore

3 commentaires sur « Fêlures »

  1. Hello,
    J’adore la plume de Nora Roberts et elle m’a fait vibrer avec de magnifiques histoires mais ce roman ne m’a pas plu plus que ça! J’ai aimé le début quand les enfants sont jeunes mais la suite est sans saveur, plate.
    Même s’il y a un soupçon de magie et un soupçon de thriller, j’ai lu beaucoup mieux de cette auteure .
    Bonne journée
    Maryline

    J’aime

    1. je suis tout à fait d’accord, j’adore Nora mais j’ai trouvé ce roman fade et c’est horrible à dire mais brouillon avec la roman, la violence, la magie…

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s