Publié dans Fantastique [Créatures surnaturelles]

Miroirs et fumée de Neil Gaiman

Miroirs et fumée de Neil Gaiman

Titre VO: Smoke and Mirrors: Short Fiction and Illusions
Date de parution: 2003 (première publication 1998)
Nombre de page: 381
Edition: J’ai lu
Format: poche
Prix: 7.80 euros
– prix kindle: 12.99 euros
Genre: Fantastique [Créatures surnaturelles]


Résumé de l’éditeur

Une vieille dame acquiert le Saint-Graal à son insu. Lorsque le chevalier Galaad vient le lui quémander, croyant sa quête achevée, il ne se doute pas que l’épreuve la plus dure l’attend encore… Un écrivain britannique débarque à Hollywood pour adapter l’un de ses livres au cinéma. Son hôtel, jadis palace des starlettes, va devenir le théâtre d’une bien curieuse rencontre…

Miroirs d’un quotidien — le nôtre — en apparence banal mais glissant imperceptiblement vers le surnaturel ou l’absurde, voici trente textes surprenants, décalés, noirs, érotiques, souvent déroutants, toujours fascinants, qui proposent une interprétation brillante et moderne de tous les grands mythes de la littérature fantastique.


Début du livre:
« Mrs Whitaker trouva le Saint-Graal ; il gisait sous un manteau de fourrure. »

Fin du livre (attention potentiel spoiler):
« Je pense à ses cheveux aussi noirs que le charbon, à ses lèvres, plus rouge que le sang, et à sa peau de blanche neige. »


Mon avis

Je vais essayer de vous faire une chronique aussi cohérente que possible mais je ne trouve pas ça hyper évident de parler d’un livre de nouvelles. Je pense aussi que le genre « nouvelles » n’est pas du tout fait pour moi. Je trouve ça trop rapide, on n’a pas le temps de poser les choses, de s’attacher aux personnages… Ce n’est en rien un reproche au livre ou à l’auteur, non, juste un gout personnel…

Je ne peux pas vous dire que je n’ai pas aimé ce livre, mais je ne peux pas vous dire le contraire non plus en fait, c’est assez étrange. J’ai apprécié le style de l’auteur, son écriture fluide et agréable, les univers mis en place, même si j’aurai aimé y passer plus de temps. Par contre, je n’ai pas aimé toutes les histoires, sans doute parce que la plupart d’entre elles ne sont pas vraiment un hommage aux happy ends et que j’aime quand ça finit bien !

J’ai cependant adoré la première et la dernière nouvelle du livre, parce que la première parle du Graal et que la dernière est une version revisitée et un rien trash de l’histoire de Blanche-Neige et que ces deux thèmes sont deux sujets qui me passionnent totalement ! Et que le côté décalé et le contre-pied pris par rapport aux histoires originales est juste excellent.

Je vous conseille aussi de lire l’intro (oui, on la saute toujours, ok, souvent) déjà parce que les intros de Neil Gaiman sont souvent excellentes et valent la peine d’être lues mais aussi parce qu’il y a une petite surprise dedans qu’il serait très dommage de manquer.

Je vous avoue que je suis assez dépitée de ne pas avoir plus à vous dire… C’est un bon livre, vraiment, qui m’a laissé assez froide à cause de son format et pas à cause de sa qualité. Si vous êtes sensibles aux nouvelles, aux légendes urbaines et à la littérature fantastique, lisez ce livre ! Parce que le pire, c’est que même si ce livre n’a pas trouvé le chemin de mon cœur, une fois commencé, je n’ai pas pu le lâcher, je me suis juste laissé emporter par la géniale plume de Neil Gaiman et c’était super agréable !

Alors je vous en supplie, ne vous laissez pas trop influencer par mon avis un peu décousu, retenez juste que c’est un livre bien écrit, agréable et qui vaut le détour…

Bann nanazka

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s