Publié dans Fantastique [Créatures surnaturelles]

Le réveil des monstres

Aberrations de Joseph Delaney 
Tome 1 : Le réveil des monstres

Titre VO: The Beast Awakens
Date de parution: 2019
Nombre de pages: 348
Édition: Bayard
Format: Broché
Prix: 14.90 euros
– prix kindle: 9.99 euros
Genre: Fantastique [Créatures Surnaturelles]
Note personnelle: phénix phénix phénix  (note réelle: 2.75/3)


Résumé de l’éditeur

Le Shole, un monstrueux brouillard, a englouti des régions entières de l’Angleterre et continue son expansion vers le nord. Ceux qui s’y trouvent piégés meurent ou sont transformés en créature immondes : les aberrations.
Dans le duché de Lancaster, Crafty, treize ans, est l’un des rares survivants qui peut traverser ces étendues maudites. Recruté pour servir au château, il devient l’apprenti d’une mystérieuse guilde qui l’envoie effectuer des missions dans les zones dangereuses. Mais bientôt, le garçon devine que les aberrations ne représentent peut-être pas le plus grand danger…


Début du livre:
« Dans la cave envahie peu à peu par l’obscurité, Crafty écoutait les chuchotements montant de la tombe de ses frères. »

Fin du livre (attention potentiel spoiler):
« Alors commencerait le vrai combat. »


Mon avis

« Oseras-tu t’aventurer dans le brouillard ? »

Je tiens tout d’abord à remercier Babelio et les éditions Bayard pour m’avoir envoyé ce livre gratuitement en échange d’un avis.

Je connaissais évidemment cet auteur, puisqu’il s’agit du créateur de l’Epouvanteur (saga que j’ai commencé l’an dernier).

« Shole est le terme qui a finalement été retenu, une déformation de Shéol. Et ça, Benson, c’est l’autre nom de l’Enfer… »

Aberrations se classe plutôt dans le genre fantastique puisque l’action se passe dans le Lancashire, en Angleterre, à une époque plus ou moins médiévale. On va suivre un jeune garçon de 13 ans, Crafty, qui vit dans une région d’Angleterre qui a été envahie par le Shole, un mystérieux brouillard rempli de monstres que l’on appelle plus communément les aberrations. Cet étrange phénomène lui a pris sa mère ainsi que ses deux frères et le contraint à rester enfermé dans une cave. Son père, qui exerce le dangereux métier de courrier, l’emmène alors au château afin qu’il puisse passer le test. Mais alors que Crafty devient mouche de porte, il découvre que la vie au château n’est pas aussi sûre qu’il n’y paraît…

J’ai mis pas mal de temps à rentrer dans l’histoire… Jusqu’à la page 140 environ, je trouvais que l’action stagnait et ensuite, tout à coup, les actions se succédaient à une vitesse folle ! C’est malheureusement quelque chose que je retrouve souvent dans les livres destinés à un public jeunesse et j’ai trouvé ça assez dommage car je n’ai pas pu m’ancrer dans l’univers en raison de cette rapidité.

Du côté des personnages, je n’ai pas réellement eu de coup de coeur et je les ais tous trouvés assez creux, comme si on ne voyait que la surface de leur personnalité. Peut-être que les prochains tomes permettront d’approfondir tout ça.

Le trio « mouches de porte » m’a beaucoup fait penser au Trio d’Or dans Harry Potter. Crafty, le jeune garçon courageux, déterminé et altruiste (comme Harry); Laeticia, la surdouée (comme Hermione) et enfin Lucky… l’ami fidèle qui ne sert pas vraiment à grand chose il faut bien se l’avouer (comme Ron quoi !). J’ai bien aimé la dynamique de ce groupe ainsi que leur envie commune de faire le bien autour d’eux ATTENTION SPOILER (surlignez pour le découvrir) même si à certains moments j’ai trouvé que Lucky dérivait un peu et passait du côté sombre. Aussi, j’ai trouvé absolument improbable l’histoire du passé de Laeticia : je comprends bien qu’elle soit un génie mais c’est à peine une adolescente et elle a déjà construit des artefacts très puissants pour lutter contre le Shole et maintenant elle fait une thèse sur le sujet… Je n’ai pas trouvé ça très plausible FIN DU SPOILER

On découvre aussi les Manciens de porte, notamment Vipère et Bob Gingembre. Ce dernier est d’ailleurs très mystérieux et je n’arrive pas trop à le cerner. Est-il du côté des gentils ou pas ? J’ai parfois trouvé ses réactions abjectes et ses arguments sans fondements. Encore une fois, j’espère en découvrir plus dans les prochains livres…

« Recevez ce que vous méritez ! »

Un point que j’ai trouvé très intéressant dans ce roman, et qui j’espère fera l’objet de plus d’éclaircissement dans les prochains tomes, est la récurrence du « karma ». J’ai eu l’impression que l’auteur voulait appuyer sur cet élément de l’histoire qui est plutôt original à mes yeux, surtout dans un roman jeunesse. Je me suis posée pas mal de questions sur cet aspect de l’histoire puisque certains « mauvais » personnages sont punis, mais que d’autres, aimants et innocents sont aussi touchés par le malheur… J’ai hâte d’en savoir plus !

Le final nous laisse envisager une suite pleine de rebondissements…
Si je le compare à la saga de l’Epouvanteur (où du moins à ce que j’en ai lu pour le moment), c’est pour moi une petite déception… Je le recommande tout de même car l’histoire est originale et les personnages (bien que stéréotypés) sont sympathiques.
Je pense que je continuerais la saga pour découvrir la suite des aventures de Crafty et du royaume face à ce terrible ennemi qu’est le Shole !

NB : grâce à ce livre, je valide l’item n°20 du défi 2019 [un livre qui se passe au Royaume-Uni]

bann octavia 4

Un commentaire sur « Le réveil des monstres »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s