Publié dans Non classé

Les enfants de Joans

Flux de Célia Barreyre
Tome 1: Les enfants de Joans

Date de parution: 2019
Nombre de pages: 394
Édition: Marathon Editions
Format: Broché
Prix: 18.90 euros
– prix epub: 7.20 euros
– prix mobi: 7.20 euros
Genre: Young Adult
Note personnelle: YA.jpg YA.jpg YA.jpg YA.jpg


Résumé de l’éditeur

Depuis quelques années, le syndrome de Joans a exterminé une grande partie de la population. Personne ne sait comment le virus est né et personne ne sait comment le guérir. Tous les adultes contaminés sont morts.

Confinée depuis sa dernière crise sur un campus médicalisé, Lili, dix-sept ans, passe le plus clair de son temps avec ses amis. En attendant celle qui lui sera fatale, elle profite du temps qui lui reste pour vivre une vie de jeune fille comme les autres. Son quotidien est bouleversé lorsqu’elle fait la connaissance des jumeaux. Pourquoi sont-ils venus dans le centre de leur plein gré ? Ils ont la vingtaine passée et n’ont toujours pas succombé à une crise. Détiennent-ils un secret ?


Début du livre:
« La présentatrice observe une dernière minute ses notes avant de relever des yeux graves sur le téléspectateur. »

Fin du livre (attention potentiel spoiler):
« Ça, ce n’était qu’un début. Et, malgré les circonstances, il ne put s’empêcher d’afficher un sourire triomphant. »


Mon avis

J’ai lu ce livre dans le cadre d’un Service Presse. Je remercie Simplement Pro, les éditions Marathon et l’autrice pour leur confiance.

Dans ce premier tome, on découvre Lili, jeune adolescente de 17 ans, atteinte du mystérieux « syndrome de Joans », dont on ne se rien.
Apparu soudainement, le virus a décimé une grande partie de la population et semble à présent toucher en particulier les adolescents, provoquant des crises qui s’avère être fatales. Tous sont condamnés à ne pas passer leur vingtième anniversaire.

Lili, comme beaucoup d’autres jeunes, réside dans un centre spécifique : le CESTA, un Centre de Traitement et de Soins pour Adolescents.
Cet établissement pourrait ressembler à n’importe quel autre lycée ou université, si on faisait abstraction de l’aile médicale, où des scientifiques surveillent
chaque semaine les constantes des élèves et travaillent à un remède. La vie y est comme ailleurs, avec des clans, des cours, des activités extrascolaires…

Mais un jour tout bascule! L’établissement où Lili réside est pris d’assaut par l’armée.
Prisonniers et coupés du monde et de leurs familles, les élèves vivent dans la peur et l’espoir les quitte peu à peu.
Que s’est-il donc passé à l’extérieur pour en arriver à de telles extrémités?

En parallèle, Lili fait la rencontre des Jumeaux, qui vont lui ouvrir les portes d’un univers qui pourrait bien être le salut de ces jeunes. Aidée de ses amis,
elle va tenter de comprendre ce nouveau monde, tout en cachant leur découverte aux adultes.

Lili n’est pas l’héroïne forte que l’on peut rencontrer dans d’autres livres. C’est une jeune fille perdue et apeurée, mais très intelligente, qui vit dans le présent se sachant condamné. Bien qu’elle a facilement le cafard (ce qui peut se comprendre) mais elle sait se remettre en question et rebondir rapidement. Lili va malgré tout devenir le pilier et l’espoir de tous.

Zee est sa meilleure amie, et son total opposé. C’est une vraie tornade mais elle aime que tout soit rangé et ordonné,(tout le contraire de Lili qui est une vraie bordélique).
C’est un personnage intéressant, que j’ai hâte de voir évoluer.

Val est la lunatique et l’artiste du groupe. Elle me fait beaucoup rire car elle vit littéralement dans son monde, au désespoir parfois de ses amies, mais elle reste une personne loyale et elle est une des premières à aider Lili à comprendre ce nouveau monde.

Anissa et Marie sont deux jeunes filles qui ont arrêté les cours et travaillent volontairement à l’entretien des locaux. Elles ont leur entrées partout et seront les oreilles du petit groupe. Ce sont deux personnages que j’espère revoir afin d’en apprendre plus sur elles.

Andrea rejoint les filles après une tragédie et elles seront d’un soutien sans faille pour elle. Elle deviendra vite une membre à part entière du groupe, je trouve que ce personnage est trop en retrait, on ne sait pas grand chose d’elle au final.

Yann est le geek de l’équipe. Il est assez mystérieux et est le premier à remettre les choses en question : il ne croit pas à ce qu’on lui dit et préfère chercher les réponses par lui même. Il est souvent traité de parano mais pourrait finalement avoir raison sur beaucoup de choses. J’ai adoré ses joutes verbales avec Zee qui sont très drôles. Entre eux c’est chien et chat mais entre la haine et l’amour il n’y a qu’un pas.

Alex rejoint le groupe bien plus tard. Au premier abord, il est le petit C.N de service mais en réalité il n’en est rien. Loyal, protecteur, parfois impulsif, j’ai beaucoup apprécié son intégration et tout ce qu’il apporte au groupe ainsi que l’alchimie qui partage avec Lili, j’aime beaucoup ce personnage.

Miles, le chef de militaire, c’est un horrible personnage, arrogant, imbu de lui même, le stéréotype du carriériste qui cherche à briller. Il me sortait par les yeux.

Eli, le chef de meute, est un personnage détestable qui aime ridiculiser, moquer et harceler les jeunes du centre. J’ai toutefois hâte d’en découvrir plus car le final ouvre de nouvelles possibilités pour ce personnage.

Matt, le grand frère de Lili, est très protecteur, il sera un allié extérieur de taille pour le groupe, j’aime beaucoup sa relation avec sa petite sœur et son implication dans la bataille.

Mademoiselle Vega est la directrice du centre. Au départ, je l’ai pensé froide et trop autoritaire mais avec l’arrivée des militaires, on la découvre autrement; elle est réellement attachée à ses élevés et est prête à mourir pour eux si cela signifie les protégeant. Je l’en ai trouvé touchante.

Ce livre est une belle découverte! Ce premier tome pose les bases, même si des tas de questions restent sans réponses et que notre imagination crée ses propres suppositions. J’ai tremblé avec les personnages, me suis insurgée avec eux. Dans ce tome, on voit toute l’étendue de la cruauté de l’homme et sa constante peur de l’inconnue.
Ce n’est pas un coup de cœur, toutefois je recommande ce livre qui a un grand potentiel et un univers incroyable.
L’autrice a une plume agréable, très descriptive et qui sait nous emporter dans l’histoire de Lili et de ses amis.

Le final ouvre un tas de possibilités et nous laisse autant sur notre faim que sans voix. J’ai hâte de retrouver toute la bande pour connaître la suite de leur aventure, mais aussi en découvrir plus sur cet univers mystérieux et sur le virus…

NB : grâce à ce livre, je valide l’item n°35 du défi 2019 [un livre avec plusieurs tomes]

ban aurore


partenaire

Althéa_Rose

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s