Publié dans Fantasy [Epic fantasy]

Anima : Les enfants

Anima : Les enfants de Mary Sara

Date de parution: 2018
Nombre de pages: 323
Édition: Librinova
Format: broché
Prix: 17.90 euros
-kindle : 2.99 euros
Genre: Fantasy [Epic Fantasy]


Résumé de l’éditeur

Au pays de Ryatil vit Evahny, une jeune fille dont la curiosité ne connaît aucune limite. Elle ne cesse de questionner sa mère Sorhia, reine de cette contrée, sur le monde qui l’entoure mais plus encore sur la fameuse Quête de la Moitié. De jour en jour, la petite fille ressent un vide qu’elle ne peut décrire et comprend bien que sa vie risque d’être chamboulée… Elle et son frère Sajyel découvrent en réalité qu’ils font partie de l’ultime Quête de l’Anima. Une tradition qui trouve ses origines au sein du peuple des Thuatyls et qui lie chaque existence à un Anima, la moitié d’une âme, son souffle, son essence même. De son côté, la reine s’interroge sur l’imminence de la Quête, étonnamment précoce pour ses enfants. Avec l’aide de son mage de bataille Thanius, elle doit les préparer aux dangers de la Quête… Accompagnés de Lekhal, un Élu déchu, Evahny et Sajyel devront accomplir leur destin et rétablir l’équilibre d’un monde sous le joug d’une malédiction vieille de vingt ans..


Début du livre:
« Les nuages bougeaient lentement dans l’immensité du ciel bleu azur typique du pays de Ryatil. »

Fin du livre (attention potentiel spoiler):
« Visiblement, son aventure venait de prendre un tour nouveau. »


Mon avis

J’ai lu ce livre dans le cadre d’un Service Presse et je remercie l’autrice pour sa confiance.

Quand j’ai commencé Anima j’avoue que j’avais peur que ça soit un peu trop jeunesse pour moi, mais surprise ce n’était pas du tout le cas, il y a Evahny qui est un peu rebelle et Jajyel son frère qui est plus sage, réfléchi, pour leurs jeunes âges je les ai trouvé très mâture.

Il y a aussi Sorhia la reine et mères de Evahny et Jajyel. Sorhia est très mystérieuse et attachante.

Il y a beaucoup d’autres personnages secondaires qui sont très intéressants, qui servent pour l’intrigue, comme Lekhal qui m’a intrigué.

J’ai adoré les Animas surtout les Dragons, il n’y a pas que des Dragons…. J’ai aussi aimé Rosalyne l’anima de Thanius .

Je me suis pas ennuyé une seconde dans cette lecture il ce passe beaucoup de choses.

Je sais pas trop quoi dire, je veux pas spoiler, mais en gros on suit plusieurs personnages dans leur aventures c’est super.  Quatre enfants par pour la quêtes de l’anima, mais un danger rôde… Hâte de lire la suite de cette aventure.

J’ai beaucoup aimé ce premier tome, l’univers, super découverte et l’auteure est géniale! Si vous aimez la fantasy, un peu jeunesse foncé.

Ps: j’ai rejoint les lectrices de Anima, mon anima à moi est un magnifique petit singe

bann sookie


La chronique d’Octavia

IMG_7564.jpg

Note personnelle: epic epic epic epic epic

J’ai lu ce livre dans le cadre d’un Service Presse. Je remercie donc Simplement Pro et Mary Sara pour m’avoir fait découvrir ce petit joyau ! (et aussi pour la gentillesse de l’autrice, vu que je n’ai pas pu délivrer ma chronique à la date prévue au départ).

Malgré le fait que mes conditions de lecture étaient difficiles (mes dernières semaines de master n’ont pas été tendre avec moi), j’ai absolument adoré ce roman !

« En chacun de nous existe un autre être que nous ne connaissons pas » – Carl G. Jung

L’univers que l’autrice a créé est unique et vraiment époustouflant !
Dans ce royaume, les humains naissent ‘incomplets’. Un jour, ils ont l’occasion de se réunir avec leur partie manquante, sous la forme d’un animal appelé un anima, avec lequel ils s’unissent pour la vie. L’humain et son Anima ont une relation vraiment belle et fusionnelle (pour la plupart en tous cas).
Malheureusement, le monde est en déséquilibre et les naissances ne compensent plus les décès. La prochaine quête devient alors leur seule chance de rétablir l’équilibre !

« Elle aimait un être insaisissable comme le vent, elle aimait une ombre qui ne pourrait jamais la combler, et la solitude semblait être sa destinée. »

La plume de l’autrice est magnifique, poétique, fluide et accessible. C’est le genre d’écriture que j’adore retrouver dans la fantasy ! Elle réussit à décrire impeccablement aussi bien les actions et les paysages ainsi que les émotions des personnages.

Au niveau des protagonistes, mes deux préférées sont Evhany et sa mère Sorhia.

« Il y avait tant de choses qu’elle voulait comprendre, mais personne ne semblait prêt à répondre à son besoin avide de réponse. »

Evhany est une jeune fille curieuse et avide de réponses et d’aventures en tous genres. Je l’ai trouvé très touchante, car bien que mature pour son âge, elle n’en reste pas moins perdue et a besoin de la présence de sa mère. J’ai aussi beaucoup aimé sa relation avec son frère, ils sont toujours présents l’un pour l’autre et se protègent mutuellement.

Sajyel, de son côté, ne m’a malheureusement pas fait vibrer. Je n’ai pas trop réussi à me connecter à son personnage. Ce qui m’a aussi un peu déplu en lui, c’est le fait qu’il recherche des réponses sur son passé. Je peux tout à fait comprendre qu’il se pose des questions sur ses origines, mais la manière dont il s’y prend est un peu maladroite et risque de blesser sa mère, en fin de compte.

« – Je vous aime d’une force que jamais vous ne pourrez mesurer »

Sorhia est le genre de personnage que j’adore ! Une reine ultra-puissante avec des secrets et des super-pouvoirs… dancing with the stars jean-marc généreux GIF by Camping Qualité

J’ai beaucoup aimé le fait qu’elle ait du mal à gérer ses émotions et que celles-ci soient liées à ses pouvoirs car, ça la dépeint comme une personne forte et fragile à la fois. J’ai aussi beaucoup apprécié son côté maternel, très présent dans le roman. On peut ressentir l’amour qu’elle porte à ses enfants, mais aussi les cicatrices de son passé qu’elle essaye en vain de dissimuler. J’ai aussi beaucoup apprécié Lharma et la relation qu’elles partagent.

Thanius est un des personnages que j’ai hâte de découvrir plus en détails dans le prochain tome. Sa loyauté et son dévouement envers Sorhia et les enfants sont très beaux. Il n’hésite pas à reprocher à la reine, ses fautes et à la soutenir quand il le faut. J’ai aussi adoré son Anima, Rosalyne, qui m’a beaucoup fait penser à Bianca de « Bernard et Bianca ». Elle est une vraie acolyte et protège aussi les personnes chères à son cœur.

Lekhal est un des personnages auxquels je n’ai pas vraiment accroché. ATTENTION SPOILER (surlignez pour le découvrir) Le fait qu’il ait brisé le cœur de Sorhia m’a déjà ennuyé mais qu’il ait un gosse dans chaque port m’a vraiment énervé au plus haut point ! FIN DU SPOILER Pour le moment, je le trouve totalement égoïste et assez lâche. J’espère que je pourrai changer d’avis dans le prochain tome… En revanche, j’aime bien Mystral !

Pour les autres personnages, j’ai trouvé Lysaak extrêmement égocentrique et sa mère, Lehanne, beaucoup trop laxiste avec lui. Tout ça me fait appréhender les actions du garçon dans le tome 2. J’espère aussi pouvoir découvrir Nezaline, qui a l’air d’être un personnage très intéressant, timide, douce mais courageuse.

Les derniers chapitres étaient remplis d’actions et de révélations qui sont très intéressantes et qui donnent trop envie de lire le tome 2 !
ATTENTION SPOILER (surlignez pour le découvrir) De plus, le passage avec Eclypse m’a un peu surprise dans le sens où je ne le voyais pas comme un danger, mais où maintenant je me dis qu’il va peut-être devenir un ennemi FIN DU SPOILER

« N’aie pas peur de devenir celui que tu es déjà. »

En revanche, les révélations sur Sajyel et son passé m’ont fait sortir de mes gonds ! ATTENTION SPOILER (surlignez pour le découvrir) Je n’aime pas du tout les peuple des Thuatyls et encore moins sa mère biologique qui pense que parce qu’ils partagent le même ADN il va se lier à elle en deux secondes… FIN DU SPOILER

En bref, une lecture absolument géniale ! Si vous avez aimé La Quête d’Ewilan, vous aimerez aussi ce petit bijou ! J’ai adoré voir une relation fraternelle dépeinte comme ça, car je trouve que c’est assez rare entre frère et sœur dans la littérature. J’ai adoré l’univers et la plume de l’autrice, qui nous embarquent dans une mystérieuse quête plus que périlleuse…

Citations du roman :

« Elle avait cependant souvent l’impression que leur regard était vide lorsqu’ils les regardaient, comme s’ils cherchaient au fond de leur mémoire la trace d’un souvenir, sans pouvoir y parvenir. Cela lui faisait parfois eur, comme si quelque chose d’évident, d’important, avait été oublié. »

« – Si je ne peux agir, je veux au moins comprendre ! »

NB : grâce à ce livre, je valide l’item n°25 du défi 2019 [un livre dont le personnage principal est un enfant]

5 commentaires sur « Anima : Les enfants »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s