Publié dans contemporain (Romance slow burn)

La couleur des roses

La couleur des roses de Nora Roberts

Titre VO : The name of the game
Date de parution: 2014
Nombre de pages: 217
Edition: Harlequin
Format: Poche
Prix: cette édition n’est plus disponible, mais le livre à été réédité en 2018 avec une nouvelle couverture à 4.95 euros
Genre: Contemporain [Romance Slow burn]
Note personnelle:


Résumé de l’éditeur

Des roses. Douze roses de chaque couleur, depuis le blanc le plus pur jusqu’au rouge le plus profond, en passant par toutes les nuances de rose et de jaune. Charmée, Johanna enfouit son visage parmi les fleurs qu’on vient de lui livrer, se délectant de leur parfum sensuel et captivant. Captivant, à l’image de l’homme qui les lui a envoyées : Sam Weaver, le célèbre acteur qu’elle a convaincu de participer à l’émission qu’elle produit. Mais peut-elle pour autant accepter l’invitation à dîner qu’elle a trouvée avec le bouquet ? Une question qui la fait paniquer. Comme si elle risquait, en rencontrant Sam dans un cadre plus intime, de perdre tout contrôle sur sa vie.


Début du roman:
« – Marge Whittier, le moment est venu de gagner dix mille dollars…Vous êtes prête ? »

Fin du roman (attention potentiel spoiler):
« – Nous avons gagné tous les deux, murmura Sam à son l’oreille. »


Mon avis

Fan de Nora Roberts, je voulais tenter un livre de pure romance, j’avoue que j’avais une légère appréhension mais encore une fois, l’autrice m’a conquis. C’est effectivement une romance tout ce qu’il y a de plus basique, deux personnes qui se rencontrent et qui tombent sous le charme l’un de l’autre. Et pourtant, j’ai vraiment apprécié cette lecture.

Johanna est une femme forte, têtue et déterminée, elle évolue dans le monde de la production, elle possède sa propre émission mais elle veut être la meilleure et non pas parce qu’elle est la fille d’un grand producteur connu et reconnu, mais pour ses propres compétences, ce qui fait qu’elle est une acharnée du travail. Mais voilà, c’est aussi une femme meurtrie qui refuse d’aimer et de se laisser aimer, l’enfant blessé qu’elle était n’a pas réussi à guérir ses blessures qui la hante dans sa vie adulte.

Lui c’est un acteur far du moment, j’ai aimé sa sorte de « double personnalité », je m’explique. Il y a le Sam acteur, celui qui se prête au jeu des journalistes, des mondanités, du strass et des paillettes. Puis il y a le vrai Sam, simple qui aime les animaux, il possède un ranch où il aime se réfugier pour se ressourcer et être lui, il n’a jamais emmené aucune de ses conquêtes dans ce lieu, « son refuge ».

Sam doit participer au jeu TV de Johanna dès qu’il l’a voit, Sam est fasciné et intrigué, Johanna ne nie pas qu’il est séduisant mais refuse à se laisser aller à avoir un amant. C’est au prix de beaucoup de patience et de douceur que Sam va briser l’armure de Johanna. On suit donc au fil des pages, cette belle romance simple et sans chichi sous un fond de show-biz. J’ai beaucoup aimé le personnage de Sam, son élégance, sa patience, sa douceur et son romantisme mais aussi son réalisme face à son métier et ses contraintes.

Comme toujours le style de Nora est fluide, elle se lise facilement et sait vous embarquer dans son univers et vous faire dévorer les pages. Si vous voulez une lecture sans prise de tête, simple et mignonne, jetez vous sur ce livre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s