Publié dans Bit-lit/Urban fantasy

Traquée

Rebecca Kean de Cassandra O’Donnell
Tome 1 : Traquée

Date de parution: 2017
Nombre de pages: 480
Édition: France Loisirs
Format: Poche
Prix: 9.99 euros
Genre: Bit-lit
Notation personnelle: dreamcatcher dreamcatcher dreamcatcher dreamcatcher dreamcatcher


Résumé de l’éditeur

Burlington…Nouvelle-Angleterre. Pas de délinquance, élue la ville la plus paisible des États unis, bref un petit havre de paix pour une sorcière condamnée à mort et bien décidée à vivre discrètement et clandestinement, parmi les humains. Malheureusement, en arrivant ici, je me suis vite aperçue que la réalité était tout autre et qu’il y avait plus de démons, de vampires, de loups garous et autres prédateurs ici que partout ailleurs dans ce foutu pays. Mais ça, évidemment, ce n’est pas le genre de renseignements fournis par l’office de tourisme. Maudit soit-il…


Début du livre:
« Je me demandais si je devais rouler ou non sur le cadavre. »

Fin du livre (attention potentiel spoiler):
« Alors rentrer à la maison et dévorer la dernière saison de Mon oncle Charlie, avec un énorme paquet de chips, me sembla tout a coup la meilleure chose à faire…»


Mon avis

J’ai adoré ce premier tome.

Bien que l’univers vampire, loups-garous et sorcier est déjà été évoqué dans plusieurs ouvrages, je trouve que l’auteure a su se démarquer, en créant son propre univers et m’y a totalement embarquée.

Dans son livre, on apprend qu’il existe une sorte de conseil, « Le Directum », une haut autorité des créatures surnaturelles qui regroupe un représentant de chaque clan présent sur le territoire. Il fait office de conseil municipal, d’état civil, de tribunal et de bourreau. Qu’il existe plusieurs sortes de sorcières et qu’il y a des muteurs, (c’est à dire des métamorphes tout sauf loups) et donc des métamorphes loups et que se sont des clans bien distincts. Chaque clan à ses règles, ses coutumes qui lui sont propres en plus de celle du Directum.

On va donc suivre Rebecca, une mystérieuse surnats. Personne ne sait qui elle est vraiment, ni qui elle fuit. Assez rapidement, notre vampire découvre son identité mais alors qu’il devrait la livrer au conseil spécial vampire mais aussi la punir pour vivre clandestinement sur son territoire, et bien il la protège et la couvre.

J’aime son autodérision et le fait qu’elle en connaisse autant sur les autres surnats, par exemple elle savait lorsqu’elle s’est entretenu avec la sorcière que cette dernière allait utiliser un sort de vérité et donc Rebecca avait prévu le coup avec un contre-sort. ça rends son identité encore plus mystérieuse. L’histoire se passe après une guerre où les surnats se sont affrontés entre eux et donc pour eux, se faire confiance, se lier c’est assez nouveau, on sent bien au fil des pages que le lien est précaire. Personnellement j’aimerais vraiment en apprendre plus sur cette fameuse guerre, connaître comment s’est arrivée, quand? combien de temps, qui était les protagonistes ect… J’aimerais aussi en apprendre plus sur les Vikaris et les voir apparaître dans les prochains tomes

L’intrigue est vraiment prenante, plusieurs membres de chaque clans ont disparus et le Directum demande à Rebecca qui est neutre de mène l’enquête mais surtout de retrouver les disparus. Au fil des pages et de l’enquêtes on découvre donc chaque clan et on en apprends aussi plus sur notre héroïne, on découvre peu à peu qui elle est et qui elle fuit.

ATTENTION SPOILER (surlignez pour le dévoiler) Rebecca est une sorcière guerrière, elle maîtrise les éléments, elle fait partit du clan des Vikaris, un clan réputé pour être les meilleurs guerrières et aussi éduquer les enfants à la dure.  Mais son clan la traque pour la tuer car elle a eut une aventure avec un surnat d’un autre clan ce qui est formellement interdit et constitue une trahison. FIN DU SPOILER

Au fil des pages, on s’attache à de nombreux personnages, tel que Gordon, le chef des loups, Bruce, un loup garou attachant, loyal. Raphael, un de nos vampires, Leo, la fille de Rebecca qui est attachante et dont un des mystères de Rebecca est directement lié à elle.

ATTENTION SPOILER (surlignez pour le dévoiler) Leo est une hybride mi-sorcière mi-vampire FIN DU SPOILER

Mark, un des personnages qui apparaît mystérieux au départ, ne m’a pas conquis mais plutôt énervée, il apporte toutefois une touche de mystère supplémentaire à l’histoire, même si pour la shippeuse que je suis, sa présence n’arrange pas mes affaires Smile

J’ai aimé que Rebecca gagne le respect de chaque chef de clan et de certains membres. Une fois l’enquête résolue, on tremble un peu car le passé de Rebecca est en train de la rattraper et on sait que jusque là, elle fuit à chaque fois et nous lecteurs n’avons pas envie de cela mais ses nouveaux « amis » lui propose un arrangement qui la mettra un peu à l’abri du moins dans un premier temps

Un premier excellent tome, l’auteure m’a conquis, j’ai hâte de découvrir le suite des aventures de Rebecca.

Citations du livre:

« Les humains de l’office de tourisme aurait dû le mentionner dans leurs prospectus. ça aurait donné un truc du genre: »Venez visitez Burlington, l’été, vous pourrez pratiquer les sports nautiques ou pêcher sur le lac Champlain et l’hiver, les très longs et froids hivers du nord-est du pays, vous pourrez faire du ski ou de la randonnée en raquettes, ah, au fait, n’oubliez pas d’amener avec vous quelques fusils munis de balles en argent, un ou deux pieux, trois ou quatre lances-flammes, les habitants du coin sont du genre irritable… » »

« Qu’est ce que tu veux, c’est le même problème que quand on fait la vaisselle. Tout le monde veut laver et personne ne veut essuyer. »

« ça c’est bien passé avec la petite?
– A la place de sa mère, je me serais fait ligaturer les trompes et j’aurais adopter des yorkshires, dis-je. Au fait, vous avez un conseiller d’orientation?
-Non, pourquoi? me demanda-t-elle, surprise.
-Parce que Sophia semble avoir choisi de devenir sociopathe, avec un matière principale « magie » et en option « meurtre ». »

« Elle est mortelle mais elle n’a ni coeur, ni âme. Elle inflige la souffrance et invoque une justice ignorée. Elle est le glaive et la main qui la guide s’appelle vengeance. Ne la croise pas sur ton chemin cruauté est son nom et ton sang est son emblème. (extrait d’un poème sur les Vikaris, étudié à l’école des démons) »

bann aurore


La chronique d’Octavia

IMG_4950

Note personnelle: dreamcatcher dreamcatcher dreamcatcher dreamcatcher

J’ai vraiment aimé ce premier tome ! Ce n’est pas un coup de coeur mais ça a tout de même été une super lecture.

J’ai beaucoup apprécié le fait que les créatures surnaturelles soient un groupe qui essaye de vivre en harmonie et de se faire confiance (bien que se soit souvent difficile)
Ce que j’ai moins apprécié c’est que, dans ce livre, les créatures surnaturelles n’essayent pas vraiment de cohabiter avec les humains. En faite, ils se croient supérieurs à eux alors que, de mon point de vue, ils sont très loin de l’être; Physiquement ils sont certes dominants, mais leurs coutumes et leur politique complètement barbare prouvent qu’ils n’arrivent pas évoluer. Ils devraient donc peut être prendre exemple sur certains côtés de « ces petits êtres humains » , surtout que les pires côtés de l’humanité font déjà partie du comportement des êtres surnaturelles (jalousie, avidité, guerre de pouvoir…).

J’ai accroché avec plusieurs personnages, mais tous sont des personnages secondaires.

Parlons d’abord de Rebecca. J’ai bien aimé le fait que ce soit une sorcière, mais j’ai surtout a-do-ré le clan dont elle est issue mais si on ne les voit pas. C’est pourtant un groupe de femmes très froides et calculatrices qui sont élevées pour être des sociopathes, mais il y a quelque chose qui me plaît en elles. J’espère qu’on aura l’occasion de les voir dans les tomes suivants. Rebecca n’est pas une sorcière comme les autres et j’aime énormément ses pouvoirs qui font d’elle une héroïne qui déchire. Mais si  j’ai bien aimé le personnage ce n’est pas l’un de mes favoris puisqu’elle a tendance à prendre des décisions qui me font soit lever les yeux au ciel soit crier de contrariété.

Néanmoins, mon plus gros problème avec l’histoire aura été…un triangle amoureux (je dirais même un losange amoureux)!
Personnellement, je veux qu’elle finisse avec Raphaël parce que je trouve qu’il la comprend mieux que Mark. Pour ce dernier, Rebecca est juste une fille sexy mais quand il apprend à mieux la connaître, elle ne devient pour lui qu’une sorte de monstre, tuant et torturant les surnat’ à sa guise. Il essaye constamment de la changer et de la « rendre meilleure »! Raphaël, au contraire, même si il ne cautionne pas de ses débordements, apprend à l’aimer malgré ses défauts. Je trouve que c’est une bonne base pour une relation amoureuse.
J’ai parlé de losange amoureux plus haut car il y a aussi un fantôme du passé de Rebecca, Michaël, dont on entend parler dans ce premier tome. Il a eu une grande influence dans la vie de Rebecca et on ne peut que supposer entendre encore parler de lui ( ce qui m’agace déjà).

Il y a ensuite la meilleure amie de Rebecca, Beth, une louve… que je n’ai malheureusement guère apprécié. Elle veut que Rebecca lui fasse confiance, qu’elle se confie sur son passé sauf que si Beth venait à choisir entre Rebecca et son clan, elle choisirait forcément son clan (encore une chose liée aux responsabilité que je n’ai pas compris). Rebecca comprends ce comportement et le respecte mais elle ne veut pas mettre la vie de sa fille en danger en se dévoilant de trop, et ça Beth ne l’assimile pas. De mon point de vue, une vraie amie ne devrait pas insister autant mais attendre que l’autre se livre d’elle même. Je trouve cette amitié assez bizarre dans le sens où Rebecca sacrifierait quasiment tout pour Beth mais je ne suis pas sur que l’inverse serait vrai…

En revanche, un personnage que j’ai beaucoup aimé dans ce tome fut Leonora, la fille de Rebecca. Cette jeune fille de 9 ans est très mûre pour son âge et elle est aussi très mystérieuse… J’ai hâte de la voir évoluer parce que cette petite va devenir une guerrière, j’en suis certaine ! En plus, j’ai appris qu’il y allait avoir un spin-off centré sur son personnage donc c’est une SUPER nouvelle pour moi hahaha !

Les autres personnages que j’ai envie de retrouver dans les prochains tomes sont les représentants des différentes races de surnat’ au sein du conseil. Le représentant des démons, Baetan, est un petit c** mais je l’aime bien… Ensuite il y a Maurane (représentante des potionneuses) et Gordon (représentant des loups) avec qui j’ai eu du mal au début mais qui font maintenant partie de mes perso préférés !
De plus, Cassandra O’Donnell a réussi un tour de force puisque j’aime à peu près tous les loups présents dans ce livre (à l’exception de Beth bien sûr); ils sont intéressants et ont chacun des personnalités différentes… j’adore !!

Mais ce qui m’a le plus séduite, c’est l’histoire de fond. J’adore le fait qu’il y ait une enquête (c’est majoritairement pour ça que je lis de la bit-lit) et aussi que ce soit Rebecca, une personne neutre, qui la mène.

Je suis aussi séduite par le fait que Cassandra O’Donnell soit une autrice française, ce qui est très rare dans le genre bit-lit… et même si la plupart du temps j’ai du mal à accrocher à la plume des auteurs français, là il n’y avait vraiment aucun problème d’addictivité !

Je conseille donc à tous les fans de bit-lit ou/et à tous les fans de fantastique en général de se plonger dans l’univers de Rebecca !

bann octavia 4


La chronique de Léa

Note personnelle: dreamcatcher dreamcatcher dreamcatcherdreamcatcher

Mon avis

Dans ce livre, on va suivre Rebecca Kean qui est une sorcière, condamnée à mort par son clan, qui a fui et essaie de vivre une petite vie paisible en Nouvelle-Angleterre avec sa fille Leonora. Malheureusement, tout ne va pas se passer comme prévu, car elle va rencontrer un vampire et à partir de là sa vie va se compliquer.

En ce qui concerne l’univers, nous allons rencontrer différents clans de créatures surnaturelles. Des muteurs, des métamorphes, des vampires, des sorcières, des loups-garous et des démons. Ces créatures ont différentes règles et coutumes, mais obéissent aux lois du Directum, conseil et haute autorité des créatures surnaturelles. Pour ma part, l’univers était très riche, mais facile de compréhension ce qui m’a beaucoup plu. Je tiens également à préciser que c’est un univers assez violent à ne pas mettre dans les mains de tous, on a du sexe et quelques scènes de tortures par-ci par-là. Personnellement, cela ne m’a pas gênée, au contraire, j’ai trouvé que l’autrice avait bien dosé le récit et que cela glissait tout seul.

Maintenant, passons aux personnages. Dans ce roman, il y a beaucoup de personnages, ils ont tous leur caractère bien à eux et la plupart du temps, différents. Parlons de Rebecca, c’est un personnage hyper badasse, elle est mystérieuse, on ne connaît pas beaucoup de choses sur elle au départ. Rebecca est également hyper cultivée sur les autres races j’ai trouvé, elle sait comment les apprivoiser ou comment réagir face à eux. Ensuite, il y a le personnage de Raphaël, le fameux vampire. C’est un personnage très mystérieux également, mais vraiment super intéressant à suivre. J’ai vraiment adoré ce personnage, on s’attache de plus en plus à lui, jusqu’à la fin où on ne peut que l’aimer, car il prend une place importante dans le livre. Nous avons également le personnage de Beth, métamorphe et meilleure amie de Rebecca. C’est une femme assez mystérieuse aussi, qui est très loyale envers Rebecca et qui protège Rebecca et sa fille, Leonora alias Leo, tout le temps. Enfin, j’aimerais m’attarder sur un dernier personnage, Leonora. Leo est donc la fille de Rebecca et est très présente dans le roman, on voit que Rebecca serait prête à tout pour sa fille et que c’est l’un de ses plus gros points faibles, ce qui rajoute une touche intéressante à l’histoire je trouve. C’est un élément important à souligner, car cela apporte un changement par rapport aux autres romans de Bit-Lit.

De plus, Rebecca va être embarquée dans une enquête qui va la faire rencontrer plusieurs chefs de clans, car des membres de plusieurs clans disparaissent et elle va essayer de les retrouver. C’était très intéressant, car cette enquête nous a permis d’en apprendre plus sur les différents clans.

Enfin, passons à la plume de l’auteure. J’ai adoré la plume de Cassandra O’Donnell, elle nous capte dans son univers dès le départ, elle a créé un univers riche et très intéressant. La plume est fluide, et nous permet de ne pas s’ennuyer et de ne pas vouloir lâcher le roman.

Pour conclure, j’ai adoré ce premier tome, j’ai très hâte de lire la suite même si merci à l’autrice de ne pas nous avoir fait une fin sadique, car au moins je ne suis pas en panique et mon portefeuille me remercie de ne pas me jeter sur la suite. J’espère que je vous aurai donné envie de lire cette saga, en tout cas moi je me suis vraiment éclatée.

Gros bisous

bann lea

12 commentaires sur « Traquée »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s