Publié dans Fantasy [Epic fantasy]

Les brumes d’Avalon

Le Cycle d’Avalon de Marion Zimmer Bradley
Tome 2 : Les brumes d’Avalon

Date de parution: 2008
Nombre de pages: 408
Édition: Le livre de poche
Format: Poche
Prix: 6.90 euros
– kindle intégrale (2 tomes): 14.99 euros
– broché intégrale (2 tomes): 19.90 euros
Genre: Fantasy [Epic Fantasy]


Résumé de l’éditeur

Grâce à la sagesse du roi Arthur et à Excalibur, son épée toute-puissante, grâce aussi à la bravoure des chevaliers de la Table Ronde, la paix règne enfin sur le royaume de Grande-Bretagne, paix cependant précaire. Une lutte sans merci continue d’opposer les fidèles de l’antique culte druidique de la Dame du Lac aux adeptes de plus en plus nombreux de la nouvelle religion chrétienne, prônée par les Romains. Seule la venue d’un héritier de la couronne pourrait peut-être consolider le trône et assurer l’avenir. Mais Morgane, prêtresse d’Avalon, Gwydion, son fils, né d’amours coupables avec le roi Arthur, Lancelot du Lac, fidèle chevalier de cœur de la reine Guenièvre, ont-ils encore une chance d’accéder aux lumières secrètes de la sagesse et de l’amour ? Ne sont-ils pas plutôt sur le point d’entraîner dans l’abîme un roi, un royaume, toute une civilisation lentement broyée par un nouvel ordre du monde ? A moins qu’au tout dernier moment ne vienne à leur secours la force éblouissante et mystérieuse du Graal, porteur d’espoir pour tous les hommes de bonne volonté ?


Mon avis

Après l’emballement total pour le tome 1, je dois bien avouer que ce livre m’a beaucoup moins plu. Je pense que c’est parce qu’autant les femmes étaient fortes dans le premier roman, autant dans celui-là, je trouve qu’elle devienne plus victimes… Victimes des hommes, des « divinités », du destin…
Guenièvre passe de jeune fille amoureuse à femme adulte totalement insipide. Elle manipule d’un Arthur pour le faire culpabiliser sans être exemplaire non plus… Pour une reine chrétienne qui se veut pieuse, c’est surtout une belle hypocrite.
Quant à Morgane… Ma très chère Morgane… Ma pauvre Morgane. Une femme si fière, si forte qui prenait sa vie et son destin en main qui se retrouve à lutter vainement pour arranger les choses et au final, elle ne fait que les aggraver… Et elle n’est même pas heureuse.
Oui, je sais, la légende du roi Arthur et de ses chevaliers est déjà posée, l’auteur ne pouvait pas totalement tout révolutionner mais quand même… Vouloir mettre les femmes en avant pour en arriver là. Peut-être mon côté trop romantique qui en attendait trop et qui était prêt à abandonner la Légende…
Après, cela reste un très bon livre, Marion Zimmer Bradley est une auteur de génie, son écriture est un pur plaisir et elle nous entraine dans son univers sans aucune difficulté…

Et ma plus grosse déception : Pourquoi ? POURQUOI ? Un viol ? Qui n’apporte rien à l’histoire en plus… Enfin, je pense qu’on aurait pu en arriver au même résultat sans ça. Je ne supporte pas ça, et je trouve ça encore pire dans un livre qui se veut présenter une histoire de femmes fortes… Je crois que c’est ma « marotte », mais vraiment, je vois pas l’intérêt de mettre un viol dans une histoire surtout quand ça n’apporte rien. (Dans l’absolu, ça n’apporte jamais grand-chose, mais oui, j’ai lu un livre ou sans « ça », l’histoire n’aurait pas pu être ce qu’elle était mais là, aucun sens…)

Bann nanazka

Un commentaire sur « Les brumes d’Avalon »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s