Illuminae: Dossier Gemina

Trilogie Illuminae de Jay Kristoff & Amie Kaufman 
Tome 2: Illuminae: Dossier Gemina

Titre VO: Gemina
Date de parution :
 2017
Nombre de pages: 670 pages
Édition : Casterman
Format: Broché
Prix: 19.90 euros
– prix kindle: 13.99 euros
Genre: Science-Fiction/Young Adult
Note personnelle: 5/5


Résumé de l’éditeur

Sur la station spatiale Heimdall, tout le monde se prépare à la grande fête de Terra. Certains plus intensément que d’autres: la fille du commandant, Hanna Donnelly, experte en mode et en arts martiaux, aimerait bien faire la fête jusqu’au bout de la nuit.

C’est à ce moment précis que BeiTech lance son attaque, envahissant la station avec une violence inouïe. Ceux qui résistent sont éliminés. Les autres, capturés. Quant aux fuyards, ils sont traqués sans relâche.

Parmi les rescapés: Hanna et Nik, un véritable bad boy issu d’une grande famille mafieuse.

Les deux ados que tout sépare s’allient pour sauver leur peau. Pendant que s’amoncellent les cadavres, dont certains d’êtres très proches…


Début du livre :
« … plus de sept cent mille employés répartis sur des dizaines de mondes colonisés. Est-ce donc si difficile à croire ? »

Fin du livre (attention potentiel spoiler):
« Ca vous dirait de savoir comment ça finit ? »


Mon avis

ATTENTION JE RISQUE DE M’EXPRIMER ESSENTIELLEMENT EN GIF POUR VOUS FAIRE PART DE MES EMOTIONS DURANT CETTE LECTURE !

 
Tous les avis que j’avais lu sur ce deuxième tome disaient qu’il était encore meilleur que le premier. Au début de la lecture, je n’étais vraiment pas convaincue… et puis j’ai continué et là


Ce tome commence à peu près là où le premier c’était terminé mais on ne retrouve pas Kady, Ezra et AIDAN. L’action se déroule sur la station Heimdall, où le vaisseau Hypatia compte se rendre. Malheureusement pour les habitants de la station, BeiTech sait très bien ce que les rescapés du tome 1 ont en tête et vont donc envoyer un groupe de tueurs sur Heimdall pour court-circuiter les plans de la flotte.

Contrairement au premier tome, où l’action est assez « éparpillée », dans ce second tome elle est presque tout le temps présente. A partir du moment où la station se fait envahir, on passe de rebondissements en rebondissements, sans aucune longueur.
Le seul petit bémol que j’ai relevé c’est que le virus zombie ne fait pas partie de ce tome, et bien qu’il soit remplacé par une chose tout aussi dégueu, j’ai trouvé que ça manquait. Parce qu’effectivement, dans le premier tome, les zombie apportaient un côté assez terrifiant (j’ai eu l’estomac noué en lisant certains passages) que les lanimas (les nouvelles bêbêtes du tome 2) n’arrivent pas à égaler.

Au niveau des personnages, je me suis réellement éclatée dans ce tome ! Ils étaient encore mieux qu’Ezra et Kady !

Au départ, Hanna est décrite comme une fille à papa assez superficielle. Du coup, elle avait franchement l’air de ça


mais en fin de compte, une fois que les méchants tueurs envahissent la station, on se rend compte qu’Hanna c’est plutôt ça


Je l’ai tout simplement adoré !!  Elle est trop badass, elle est intelligente et sarcastique… j’ai vraiment trouvé qu’elle faisait un super personnage qui apportait beaucoup à l’histoire, et le fait qu’elle soit à la fois un fille à papa mais aussi une petite guerrière, ça fait du bien !

Et puis, il y a Nicklas… un membre d’une famille mafieuse, un bad boy tatoué, un garçon courageux au cœur tendre


Il est très drôle mais on voit tout de suite qu’il se cache beaucoup derrière l’humour, et qu’il n’est pas d’accord avec les activités de sa famille. Il est cependant très protecteur envers sa jeune cousine Ella, un hackeuse assez loufoque.

Celle-ci est d’ailleurs rapidement devenue un de mes personnages favoris tellement elle m’a fait mourir de rire. Petit échantillon de son humour :
-« on m’a jamais lancé de grenade, à moi. CT cool ? »
-« lol de feu »
ou encore – l’équipe super-turbo-pas-géniale de mon cousin et de Sa Majesté la reine Hanna de la dynastie Donnelly, première du nom, s’est associé à l’ingé-chef Grant – tu vois le super-vieux type avec les sourcils de malade, là ? Ben c’est lui. »

Sinon, pour ceux qui se poserait la question, pas de panique ! Nous retrouvons tout de même AIDAN, Kady et Ezra au bout d’un moment mais ils ne sont plus les personnages principaux dans ce tome, voilà tout. AIDAN est toujours égal à lui-même avec ses transcriptions bizarroïdes où on peut sentir comme une pointe d’humanité dans son système…

Au niveau du format, on est toujours sur un dossier plein de conversations instantanées et de transcriptions vidéo, avec les comptes à rebours de temps à autre pour nous faire bien angoisser. Mais on retrouve quelque chose de nouveau dans ce tome puisqu’on a accès à des pages du journal intime d’Hanna.

En bref, c’est encore un coup de coeur pour cette saga !

Quelques citations du livre

-Les porte d’un ascenseur se sont ouvertes. Les coups de feu ont déchiquetés les applaudissements. Et ç’a été le début de l’enfer.

-« […] mais je vais lui écraser les noisettes tellement fort que ses gamins vont naître avec une jambe plus courte que l’autre.

-« Donc, soit ces types s’apprêtent à faire un tabac au championnat intergalactique de cache-cache soit il se passe quelque chose. »

-Il n’y a plus que toi et elle et tout ce que tu t’apprêtes à détruire.

-« on m’a dégagé du système, barbie. les seules infos que j’ai, c’est un quart du dixième de rien du tout. »

-Hanna D.: Pourquoi autant de têtes, d’ailleurs, à votre avis ? Pour pouvoir se lécher les couilles dès qu’il lui en prenait l’envie ? > elle parle de Cerbère

Chronique faite par Octavia

Publicités

Une réflexion sur “Illuminae: Dossier Gemina

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s