Publié dans Steampunk

Le royaume immobile

Le paris des merveilles de Pierre Pevel
Tome 3 : Le royaume immobile

Date de parution: 2015
Nombre de pages: 384
Édition: Bragelonne
Format: Broché
Prix: 17.90 euros
– prix kindle: 5.99 euros
– prix poche: 8.20 euros
Genre: Steampunk


Résumé de l’éditeur

Alors que tout le monde ne songe qu’aux prochaines élections du Parlement des Fées, Griffont doit aider un ami soupçonné de meurtre. De son côté, Isabel se trouve aux prises avec de dangereux anarchistes venus de l’OutreMonde et décidés à ensanglanter Paris pour se faire entendre. Mais ces deux affaires pourraient bien être liées, et nos deux héros ne tarderont pas à lever le voile sur un secret ancien susceptible d’ébranler le trône d’Ambremer. Un secret que convoite le Reine Noire, jumelle maléfique et ennemie acharnée de la reine des fées.


Mon Avis

Et voilà, le dernier livre de la trilogie… Cela fait déjà quelques jours que je l’ai fini mais j’ai eu du mal à me motiver à en parler parce que ce livre m’a mis une claque … Dans le bon et dans le mauvais sens du terme.

Au début, j’ai eu un peu de mal à plonger dans l’histoire mais une fois dedans, j’ai été tenu en haleine jusqu’au bout.
D’un côté, j’ai ADORÉ ce tome qui met en avant le personnage de Troisville que je trouvais intéressant dans les autres livres mais trop en retrait à mon goût. C’est un jeune mage qui a été formé par Griffont et qui est très attachant… Sauf que voilà, il est accusé de meurtre et ça complique un peu sa vie…
L’histoire est certes un peu longue à se mettre en place mais une fois que ça commence, on n’a pas le temps de reprendre son souffle… Meurtre, cambriolage, attentat et agressions, ça ne s’arrête pas!
J’ai aussi beaucoup aimé le fait d’en apprendre plus sur le passé d’Isabel avant son bannissement… C’est vraiment un personnage complexe que j’ai aimé depuis le début de la trilogie et de plus en plus au fil des livres. Forte, indépendante mais avec une fragilité qu’elle dissimule mais qui peut refaire surface contre son grès.
Ce livre a eu le mérite de me mettre la tête à l’envers. Contrairement aux deux précédent, je l’ai trouvé plus surprenant et j’aime qu’un livre me prenne au dépourvu, quand je devine trop facilement la suite, je suis toujours un peu frustrée mais j’avoue que j’ai rien vu venir (claque positive) mais le soucis c’est que c’est une TRÈS mauvaise chose pour un des personnages (claque négative que j’ai vraiment pas vu venir et qui m’a légèrement gâchée la fin du livre mais je ne vous en dis pas plus..)

La fin est … rapide pour ne pas changer mais tellement drôle du côté d’Isabel (enfin, drôle de mon point de vue, je sais pas si ça sera le cas pour tout le monde mais j’aime voir Isabel se changer en tigresse…) que finalement, ça passe plutôt bien. L’épilogue qui est ultra court m’a un peu laissé sur ma fin, j’aurai aimé en savoir un peu plus… Pas forcément beaucoup plus mais juste un peu, juste encore quelques mots…

Cette merveilleuse trilogie se termine par une petite joute verbale entre Griffont et Isabel que nous offre une fin ouverte qui ne manque pas de charme…

Pour conclure, je dirais que c’est sans doute le tome que j’ai le moins apprécié des trois, même si paradoxalement je l’ai aussi adoré… A lire, évidemment, ça serait dommage de le manquer… Et Griffont et Isabel mérite qu’on leur dise « au revoir » correctement. study

Bann nanazka

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s