Publié dans Steampunk

L’Elixir d’Oubli

Le Paris des merveilles de Pierre Pevel
Tome 2 : L’Elixir d’Oubli

Date de parution: 2015
Nombre de pages: 379
Édition: Bragelonne
Format: Broché
Prix: 17.90 euros
– prix kindle: 5.99 euros
– prix poche: 8.20 euros
Genre: Steampunk


Résumé de l’éditeur

Dans un Paris de la Belle Époque où se côtoient gnomes, dryades, chats-ailés et arbres enchantés, Louis Denizart Hippolyte Griffont, membre reconnu d’un club de gentlemen magiciens, est sur une nouvelle affaire de meurtre. La victime est un antiquaire apparemment sans histoires, mais l’enquête du mage le conduit à un nom que beaucoup redoutent : Giacomo Nero. Cet ambitieux mage noir pourrait bien être mêlé à une intrigue trouvant ses origines à l’époque de la Régence. En ce temps-là, Griffont était le chevalier de Castelgriffe. Érudit désinvolte et mage libertin, il s’apprêtait à affronter une société secrète et, ce faisant, collaborait pour la première fois avec une certaine baronne de Saint-Gil. Cependant, révéler aujourd’hui les secrets du siècle passé pourrait bien éveiller un conflit s’étendant jusqu’à l’Outre Monde…


Mon avis

J’ai adoré le tome 1 et … Encore plus le tome 2! Au début je craignais un essoufflement de mon intérêt à cause du fait que les histoires sont indépendantes et qu’on a pas le même « besoin » de lire la suite… Oui, j’avais envie de lire une autre histoire avec Isabel et Griffont dedans mais j’étais pas sur les nerfs avec un besoin farouche de connaître la suite…

Mais finalement, le 2 est largement à la hauteur du premier tome, voire même encore mieux!

Je trouve que dans ce tome, il y a plus de suspens et de stress… Les personnages sont bien plus mieux à rude épreuve et l’auteur fait des flashs back aux pires moments! Il nous oblige à laisser l’un ou l’autre de nos héros dans une posture plus que facheuse… On a presque envie de sauter toutes les pages du flash back et tant pis si ça nous donne des infos importantes pour comprendre la suite. Mais bon, on le fait pas, parce que c’est quand même trop bien de savoir comment Griffont et Isabel se sont rencontrés… Et vu leur relation, ça ne pouvait être que sportif!

L’écriture est toujours aussi géniale, et je crois que je suis de plus en plus amoureuse d’Isabel (mais je la laisse à Griffont parce qu’ils sont trooooooooooop mignons)

Petit bémol… Oui, une fois encore la fin est trop « facile » et trop rapide… Un peu plus mouvementée que dans le premier tome et avec un léger rebondissement mais rien de bien épique alors que vu l’ennemi affronté, on pourrait s’attendre à un combat bien plus épique et pas à un affrontement qui ne prend même pas une page (deux pages si on compte la parlotte du genre « ouh! vilain pas beau, je vais mettre fin à tes agissements! »)

Et si je n’ai toujours pas le « besoin » viscéral de connaître la suite, j’ai déjà commencé le tome 3, même si je pressens déjà que je serai un peu triste de quitter cette trilogie…

Bann nanazka

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s